Auto: Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie

Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables

 Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables Canada a fait le top 10 des pays pour le nombre d'emplois dans l'hydroélectricité, mais ne s'est pas classé dans trois autres technologies clés d'énergie renouvelable, selon à de nouvelles personnalités internationales. Bien que le Canada ne compte que 2% de la main-d’œuvre mondiale, il occupait l’une des 10 plus grandes tranches d’emplois dans le secteur de l’hydroélectricité au monde en 2019, selon l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), basée à Abu Dhabi.

Vp, une entreprise de location d'équipement, est devenue le dernier employeur à supprimer des emplois, supprimant environ 150 emplois après la baisse de la demande pendant la pandémie.

a person in a blue suitcase: Thousands of jobs have been lost since the pandemic began (Aaron Chown/PA) © Aaron Chown Des milliers d'emplois ont été perdus depuis le début de la pandémie (Aaron Chown / PA)

Les pertes s'ajoutent aux plus de 200 000 suivis par l'agence de presse PA depuis le début du verrouillage en mars.

Voici une liste de quelques-uns des principaux employeurs britanniques qui ont annoncé des coupes majeures depuis le début du lock-out.

- Importantes suppressions d'emplois potentielles annoncées depuis le 23 mars:

Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie

 Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie Au moins 4 200 licenciements majeurs ont été annoncés jeudi alors que la pandémie de Covid-19 continue de ravager le pays. © Jacob King Plus de 200 000 licenciements ont été annoncés depuis le début de la pandémie. (Jacob King / PA) Sainsbury a déclaré qu'il supprimerait 3 500 emplois, tandis que le géant américain Caterpillar est sur le point de supprimer 700 emplois en Irlande du Nord, selon les rapports.

Total: 209581

6 octobre - Vp - 150

5 octobre - Cineworld - 5500 (de nombreuses coupures susceptibles d'être temporaires)

30 septembre - TSB - 900

30 septembre - Shell - 9000 dans le monde

29 septembre - Ferguson - 1200

22 septembre - Wetherspoon - 400 à 450

22 septembre - Whitbread - 6000

18 septembre - Investec - 210

15 septembre - Waitrose - 124

14 septembre - London City Airport - 239

septembre 9 - Lloyds Bank - 865

9 septembre - Pizza Hut - 450

4 septembre - Virgin Atlantic - 1150

3 septembre - Costa - 1650

27 août - Pret a Manger - 2800 (dont 1000 annoncés le 6 juillet)

26 août - Aéroport de Gatwick - 600

25 août - Co-operative Bank - 350

20 août - Alexander Dennis - 650

18 août - Bombardier - 95

18 août - Marks & Spencer - 7 000

14 août - Yo! Sushi - 250

Canada a ajouté près d'un million d'emplois en juin, mais toujours près de 2 millions de moins que le niveau antérieur à COVID

 Canada a ajouté près d'un million d'emplois en juin, mais toujours près de 2 millions de moins que le niveau antérieur à COVID © Shutterstock Canada a ajouté plus d'un million d'emplois au cours des deux derniers mois, mais l'emploi est toujours bien en deçà de ce qu'il était avant COVID-19 . L'économie canadienne de a créé près d'un million d'emplois le mois dernier, alors que les entreprises ont rouvert après la fermeture de COVID-19. Statistique Canada a annoncé vendredi que l'économie avait créé 953 000 emplois au cours du mois, s'ajoutant aux 290 000 créés le mois précédent.

14 août - River Island - 350

12 août - NatWest - 550

11 août - Hôtels InterContinental - 650 dans le monde

11 août - Debenhams - 2500

7 août - Evening Standard - 115

6 août - Travelex - 1300

6 août - Wetherspoons - 110 à 130

5 août - M & Co - 380

5 août - Arsenal FC - 55

5 août - WH Smith - 1500

4 août - Dixons Carphone - 800

4 août - Pizza Express - 1100 à risque

3 août - Hays Travel - jusqu'à 878

3 août - DW Sports - 1700 à risque

31 juillet - Byron - 651

30 juillet - Pendragon - 1800

29 juillet - Waterstones - nombre inconnu de postes au siège social

28 juillet - Selfridges - 450

27 juillet - Oak Furnitureland - 163 à risque

23 juillet - Dyson - 600 au Royaume-Uni, 300 à l'étranger

22 juillet - Mears - moins de 200

20 juillet - Marks & Spencer - 950 à risque

17 juillet - Azzurri Group (possède Zizzi et Ask Italian) - jusqu'à 1200

16 juillet - Genting - 1642 à risque

16 juillet - Burberry - 150 au Royaume-Uni, 350 à l'étranger

Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie

 Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie La société de vêtements de travail et de textile Johnson Service Group a supprimé environ 1550 emplois, devenant la dernière à ressentir le pincement de la crise de Covid-19. © Danny Lawson Plus de 200 000 licenciements ont été annoncés depuis le début de la pandémie (Danny Lawson / PA) Cela s'ajoute à plus de 250 000 suppressions d'emplois ou licenciements potentiels annoncés depuis le début de la pandémie.

15 juillet - Banques Mining - 250 à risque

15 juillet - Buzz Bingo - 573 à risque

14 juillet - Vertu - 345

14 juillet - DFS - jusqu'à 200 à risque

9 juillet - General Electric - 369

9 juillet - Eurostar - nombre inconnu

9 juillet - Boots - 4000

9 juillet - John Lewis - 1300 à risque

9 juillet - Burger King - 1600 à risque

7 juillet - Reach (possède les journaux Daily Mirror et Daily Express) - 550

6 juillet - Pret a Manger - 1000 à risque

2 juillet - Casual Dining Group (possède Bella Italia et Cafe Rouge) - 1909

1er juillet - SSP (possède Upper Crust) - 5000 à risque

1er juillet - Arcadia (possède TopShop) - 500

1er juillet - Harrods - 700

1er juillet - Virgin Money - 300

30 juin - Airbus - 1 700

30 juin - TM Lewin - 600

30 juin - Smiths Group - «quelques pertes d'emplois»

25 juin - Royal Mail - 2 000

24 juin - Jet2 - 102

24 juin - Swissport - 4556

24 juin - Crest Nicholson - 130

23 juin - Shoe Zone - nombre inconnu d'emplois au siège social

19 juin - Aer Lingus - 500

17 juin - HSBC - nombre inconnu de emplois au Royaume-Uni, 35000 dans le monde

15 juin - Jaguar Land Rover - 1100

15 juin - Travis Perkins - 2500

Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie

 Pertes d'emplois: coupes majeures depuis le début de la pandémie Greene King est devenue la dernière entreprise à annoncer d'importantes suppressions d'emplois, alors que le couvre-feu de 22 heures a frappé la chaîne de pubs. © Fourni par PA Media Greene King a annoncé des pertes d'emplois deux semaines après l'introduction du couvre-feu de 22 heures (Greene King / PA) Plus tard mercredi après-midi, Manchester Airport Group a averti que 892 emplois pourraient être supprimés dans trois aéroports britanniques.

12 juin - Le Pain Quotidien - 200

11 juin - Heathrow - au moins 500

11 juin - Bombardier - 600

juin 11 - Johnson Matthey - 2500

11 juin - Centrica - 5000

10 juin - Quiz - 93

10 juin - The Restaurant Group (possède Frankie and Benny's) - 3000

10 juin - Monsoon Accessorise - 545

10 juin - Everest Windows - 188

8 juin - BP - 10000 dans le monde

8 juin - Mulberry - 375

5 juin - Victoria's Secret - 800 à risque

5 juin - Bentley - 1000

4 juin - Aston Martin - 500

4 juin - Lookers - 1500

mai 29 - Aéroport international de Belfast - 45

28 mai - Debenhams (dans la deuxième annonce) - «des centaines» d'emplois

28 mai - EasyJet - 4500 dans le monde

26 mai - McLaren - 1200

22 mai - Carluccio's - 1000

21 mai - Clarks - 900

20 mai - Rolls-Royce - 9000

20 mai - Bovis Homes - numéro inconnu

19 mai - Ovo Energy - 2600

19 mai - Antler - 164

15 mai - JCB - 950 à risque

13 mai - Tui - 8000 dans le monde

12 mai - Carnival UK (possède P&O Cruises et Cunard) - 450

11 mai - P&O Ferries - 1100 dans le monde

5 mai - Virgin Atlantic - 3150

1er mai - Ryanair - 3000 dans le monde

30 avril - Oasis Warehouse - 1800

29 avril - WPP - numéro inconnu

28 avril - British Airways - 12000

23 avril - Safran Seats - 400

23 avril - Meggitt - 1800 dans le monde

21 avril - Cath Kidston - 900

17 avril - Debenhams - 422

31 mars - Laura Ashley - 268

30 mars - BrightHouse - 2 400 à risque

27 mars - Chiquito - 1 500 à risque.

Auto, distribution, compagnies aériennes… l’emploi plombé par la crise .
Certains secteurs d'activité (automobile, distrobution, companies aériennes) paient un très lourd tribut à la crise, en matière d'emploi.Deux grandes compagnies latino-américaines, la chileno-brésilienne LATAM et la colombienne Avianca, se sont placées en mai sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Plus petites, les sud-africaines South African Airways et Comair, la britannique Flybe ou les branches autrichienne et française de Level (IAG) ont été emportées. En dépôt de bilan, le géant australien Virgin Australia a été racheté par une société américaine.

Voir aussi