Actualités à la une

Culture: Cédric Jubillar en prison : ses avocats formulent une nouvelle demande de remise en liberté

Cédric Jubillar demande sa remise en liberté : la justice l’examine à huis clos ce mardi

  Cédric Jubillar demande sa remise en liberté : la justice l’examine à huis clos ce mardi Cédric Jubillar, soupçonné d’avoir tué sa femme Delphine et écroué depuis cinq mois, se dit innocent et veut tenter de convaincre ce mardi la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse de le remettre en liberté. Les avocats de Cédric Jubillar, mis en examen et écroué pour le meurtre de sa femme Delphine, ont déposé une nouvelle demande de remise en liberté. Elle est examinée ce mardi par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse. L’audience a débuté à la mi-journée par une demande de huis clos formulée par le parquet général, contre l’avis de la défense.

Cédric Jubillar en prison : ses avocats formulent une nouvelle demande de remise en liberté © Facebook Cédric Jubillar en prison : ses avocats formulent une nouvelle demande de remise en liberté

Alors que cela fait bientôt un an que Delphine Jubillar reste introuvable, son mari Cédric Jubillar est toujours en détention. Ses avocats ont formulé une nouvelle demande de remise en liberté.

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Depuis les regards sont tournés vers son époux Cédric Jubillar, toujours incarcéré à la prison de Seysses. Ce dernier n'a jamais cessé de clamer son innocence et espère toujours pouvoir être libéré. Les avocats du peintre plaquiste de 35 ans ont formulé une nouvelle demande de remise en liberté, comme le révèle La Dépêche.

Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi son mari Cédric reste en prison

  Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi son mari Cédric reste en prison Cédric Jubillar reste en prison, près de Seysses à Toulouse, ce lundi 22 novembre 2021. Une fois de plus, la demande de remise en liberté du mari de Delphine Jubillar a été rejetée par la justice. Il s'agissait de sa quatrième demande, révèle Le Parisien ...Toujours le suspect numéro un. Pas de remise en liberté pour Cédric Jubillar qui espérait enfin rentrer chez lui, dans sa villa en chantier, à Cagnac-les-Mines. Ce lundi 22 novembre 2021, la justice a une nouvelle fois rejeté la quatrième demande de libération du père de famille. Désemparés, ses avocats dénoncent une "détention provisoire abusive", révèle Le Parisien.

C'est la troisième demande de ses conseils depuis sa détention provisoire, en juin dernier. Me Franck, Me Martin et Me Alary ont déposé cette demande, le mardi 7 décembre, rapportent nos confrères. Jusqu'ici, toutes les demandes de remis en liberté de Cédric Jubillar ont été rejetées. Mais les avocats du mari de l'infirmière disparue estiment que cette incarcération de leur client est "abusive" et porte atteinte à la "présomption d'innocence". Son avocate Me Emmanuelle Franck dévoilait par ailleurs le 16 novembre dernier sur BFM TV les conditions de détention de l'époux de Delphine Jubillar. Il y reçoit, selon elle, "le même traitement que des terroristes, notamment [liés à] l'affaire du Bataclan".

Pourquoi il pourrait sortir en 2022

Mais si la justice refuse jusqu'ici sa remise en liberté c'est qu'elle a selon elle suffisamment "d'éléments graves et concordants". C'est le 22 novembre dernier que la justice lui a à nouveau refusé une demande de remise en liberté. Pourtant, Cédric Jubillar pourrait bien sortir de prison en 2022 comme l'a fait savoir L’Indépendant, mardi 7 décembre. Le journal local s'appuie en effet sur la loi selon laquelle la "durée initiale" du placement en détention provisoire pour un crime est d’un an. Le père de famille de deux enfants pourrait donc être libéré le 18 juin 2022.

À lire aussi
Cédric Jubillar en prison : pourquoi il pourrait sortir en 2022 - Gala

Cédric Jubillar : son étonnante présentation sur les sites de rencontres .
Voilà un an que Delphine Jubillar a disparu. Son mari, Cédric, reste le principal suspect dans cette affaire. Le couple était en instance de divorce, une situation que le trentenaire vivait mal comme il le disait sur… les sites de rencontres.Cédric Jubillar s’était alors tourné vers les sites de rencontres. Dans sa présentation, l’intérimaire écrivait : “Père de deux monstres, divorcé et déçu de la relation”. “Delphine, c’était son amour de jeunesse. Dès 18 ans, il en était amoureux et leur mariage, en 2013, a été un intense moment de bonheur”, rapportait un proche de Cédric Jubillar dans les colonnes du quotidien. Et d’ajouter : “Il s’est senti délaissé par Delphine que j’ai connue.

Voir aussi