Actualités à la une

Culture: « Il faut surprendre le public » : au théâtre, Alexis Michalik impose son rythme

Alexis Sanchez de retour au Barça ?

  Alexis Sanchez de retour au Barça ? Un autre come-back. Après avoir enregistré le retour de Xavi, puis de Dani Alves, la tendance est aux come-backs au FC Barcelone. En effet, à en croire les informations du quotidien Sport, le Barça serait en pleine négociation avec l'Inter pour ramener Alexis Sanchez sur la pelouse du Camp Nou. Le faible temps de jeu de l’attaquant chilien a altéré sa relation avec le club italien et un départ est à l'ordre du jour. Passé par le Barça entre 2011 et 2014, Sanchez pourrait faire l'objet d'un prêt cet hiver.

« Il faut qu’il y ait une bonne idée. Il faut que ça fasse rire vraiment. On ne le fera pas pour de mauvaises raisons. Jamais de la vie, je ferai ça » a expliqué l’acteur à l’animateur Yann Barthès. A l’occasion d’un entretien accordé à Télé-Loisirs, l’un des auteurs des Tuche Olivier Barroux avait dit quelques mots sur le projet : « Pour les Tuche 4, la barre doit être encore plus haute, avait-il déclaré en écartant la possibilité de voir Jeff Tuche débarquer au Vatican. Il faut surprendre le public et être original, pas juste les envoyer aux sports d’hiver ou aux Baléares. »

La Folie des grandeurs en prime-time ce dimanche 12 avril, L'As des as vendredi 10 avril, La Grande vadrouille, Rabbi Jacob, que des films que l'on doit à Danièle Thompson : les scénario c'est elle, la réalisation, c'est son père, Gérard Oury. Celle dont les films sont les bouffées d'oxygène en période de confinement est l'invitée de RTL ce dimanche matin. "Comme les spectateurs, eux aussi les connaissent par coeur. Mon père disait qu' il faut surprendre le public avec ce qu'il attend.

Alexis Michalik supervisait les derniers calages du « Porteur d’histoire », cette semaine, au Théâtre 100 Noms à Nantes. © Ouest-France Alexis Michalik supervisait les derniers calages du « Porteur d’histoire », cette semaine, au Théâtre 100 Noms à Nantes.

Cet auteur et metteur en scène remplit les salles partout où il se produit. Il était à Nantes, cette semaine, pour superviser les derniers calages de sa pièce Le porteur d’histoire, qui sera jouée pour au moins trente représentations au Théâtre 100 noms. Retour sur un phénomène.

Cinq pièces créées en dix ans, trois millions de spectateurs, neuf Molières en récompense, dont cinq pour Edmond, devenu un film au cinéma… Au théâtre, Alexis Michalik joue dans la démesure. En témoignent les qualificatifs qui le qualifient dans les médias : « surdoué », « wonder boy », « ovni »…

Alexis Ohanian Posts Sweet Père-Fille Photo avec Olympie de la Place "Heureux" sur Terre

 Alexis Ohanian Posts Sweet Père-Fille Photo avec Olympie de la Place © Fourni par Personnes Alexis Ohanian / Instagram. Encadré: Getty Alexis Ohanian est un fier père Disney! L'entrepreneur, 38 ans, a posté un coup d'œil sur son Instagram sur son Instagram le lundi soir, le montrant et sa fille de 4 ans Olympia, sur Olympia, observant les feux d'artifice du Walt Disney World Resort à Orlando, en Floride. La photo a montré Ohanian Holding Olympia, qu'il partage avec sa femme Serena Williams , dans ses bras alors qu'ils regardaient la scène colorée.

La radio continue de s’ imposer comme le véritable moyen de communication de masse. Ce médium est très égalitaire et il épouse fortement l’essence orale des civilisations africaines. Le public , en effet, ne peut ni participer aux programmes de développement, ni même utiliser les services de manière productive, s’ il n’est pas informé et s’ il n’est pas en mesure d’identifier et d’apprécier les problèmes. Seuls, les individus convaincus de l’intérêt de ce qu’on leur propose, seront à même de participer activement à une action de développement.

Il faut que ça fasse rire vraiment. On ne le fera pas pour de mauvaises raisons. Jamais de la vie, je ferai ça, a expliqué Jean-Paul Rouve à l’animateur vedette de TMC. Jean-Paul Rouve a également précisé que son équipe avait pour le moment une idée mais qu’il était trop tôt pour savoir si cette dernière allait donner naissance à un film. A l’occasion d’un entretien accordé à Télé-Loisirs, l’un des auteurs des Tuche Olivier Barroux avait lui aussi expliqué il y a quelques jours que ce projet prendrait sans doute du temps.

Plutôt que de creuser lentement son sillon sur les scènes subventionnées, cet auteur et metteur en scène de 39 ans a pris d’assaut les théâtres privés de France et d’Europe. Jusqu’ici sans s’arrêter : sa dernière pièce, Une histoire d’amour, est en tournée dans l’Ouest en février (1). Il vient d’adapter Les producteurs, la comédie musicale de Mel Brooks, à l’affiche depuis décembre du Théâtre de Paris. Comme comédien, il joue dans À la folie, un film d’Andréa Bescond bientôt diffusé à la télé. Et, ce jeudi 13 janvier, sa première pièce, Le porteur d’histoire, débarque à Nantes : le Théâtre 100 noms la programme pour trente représentations, au moins jusqu’à fin avril (2).

« Le pouvoir du récit »

Ce spectacle a révélé le phénomène Michalik voilà dix ans : il a joué sans discontinuer à Paris, il cumule depuis quelque 3 000 représentations dans une douzaine de pays. Raconter Le porteur d’histoire ? Impossible, il est « impitchable » selon son auteur lui-même. Disons que cette aventure haletante dans les pas d’un homme découvrant un mystérieux carnet est aussi un hommage au « pouvoir du récit » cher à son auteur.

Ce que l'on sait de l'enquête ouverte contre des sympathisants d'Eric Zemmour simulant des tirs sur Emmanuel Macron et des élus LFI

  Ce que l'on sait de l'enquête ouverte contre des sympathisants d'Eric Zemmour simulant des tirs sur Emmanuel Macron et des élus LFI Deux partisans du candidat d'extrême droite sont poursuivis pour "menaces de mort" et "incitation à la provocation d'un crime" après avoir fait mine de tirer sur plusieurs personnalités politiques dans des vidéos. © Fournis par franceinfo Ce sont deux vidéos qui ont très largement fait réagir la classe politique. Dans la première séquence, révélée par Mediapart, un jeune homme tire plusieurs cartouches avec un fusil. Ses cibles ? Raquel Garrido, l'ex-porte-parole de La France insoumise, et son compagnon, le député insoumis de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière.

Selon le réalisateur, maître du suspense, Hitchcock, il va vraiment définir le suspense par opposition à la surprise : 4 personnes à table et tout d’un coup une bombe explose, le téléspectateur a 10 secondes de moment de choque. Si on dit qu’une bombe est sous la table et qu’elle va exploser, la sensation de surprise ne sera pas la même, le publique est au courant et est actif.  Le suspense est lié au fait que le téléspectateur a l’information à l’avance et qui prévoit la suite, il imagine ce qu’il va se passer dans son imagination. Il faut surprendre le public tout en donnant des détails dans le suspense.

"Il ne s'agit pas de trouver une idée, il faut surprendre le public et être original, pas juste les envoyer aux sports d'hiver ou aux Baléares. Et si les Tuche 4 voit le jour, le casting original sera-t-il de la partie ? "On est des amis. J'espère que si on se retrouve dans deux-trois ans pour un Tuche 4, tout le monde sera là", conclut Olivier Baroux. De son côté, Jean-Paul Rouve a révélé sur le plateau de Quotidien qu'il ne s'engagerait que si une idée fédératrice émergeait : " Il faut qu'il y ait une bonne idée.

Pour cette pièce, Alexis Michalik a reçu le Molière du meilleur auteur francophone vivant et celui du meilleur metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé. « Quand j’ai présenté ce spectacle monté en quelques jours à Avignon (Vaucluse), en juillet 2011, jamais je n’aurais cru qu’il nous entraînerait dans une aventure aussi folle. Je savais juste qu’on avait une bonne histoire… »

La narration, c’est ce qui porte les textes d’Alexis Michalik : ce défenseur d’un « théâtre populaire exigeant » cite en vrac dans ses inspirations Alexandre Dumas, Ariane Mnouchkine, les films de Christopher Nolan ou encore Harry Potter. « Il faut surprendre le public. Qu’il ne ronronne pas. C’est pour ça que les séries cartonnent aujourd’hui : on veut entendre une histoire. »

« Tenir le rythme »

Comme Shéhérazade qui racontait pour rester en vie, Alexis Michalik chuchote à l’oreille de son public pour capter toute son attention. Aux comédiens qui incarnent ses personnages, il demande de suivre sa cadence tambour battant : pour les derniers calages du Porteur d’histoire, qu’il supervisait à Nantes cette semaine, il fait parfois claquer ses doigts, un geste qui signifie « qu’il faut coller plus au rythme ».

Britney Spears Désacue sa sœur Jamie Lynn au milieu de la tension familiale, plus plus de nouvelles

 Britney Spears Désacue sa sœur Jamie Lynn au milieu de la tension familiale, plus plus de nouvelles Toronto - Actrice de scène Barbara Chilcott, une force motrice de la scène de théâtre du Canada depuis plus d'un demi-siècle, est morte. © Fourni par la presse canadienne Carol Davis-Manol a déclaré Chilcott, son premier cousin une fois supprimé, est décédé chez elle à Toronto de causes naturelles liées à l'âge le jour du nouvel an. Elle a été 99.

Quitte à prendre le risque d’organiser le festival, autant surfer sur ces conditions un peu particulières. « C’est une édition sur le thème « Désarticulé » car elle est très axée sur les marionnettes et le théâtre d’objets, mais aussi car on présente 30 % de ce que j’avais prévu pour une édition normale Mais pas question pour autant de faire une édition au rabais. Le festival effectue un retour aux sources en proposant essentiellement du spectacle vivant : marionnettes bien sûr, danse, cirque, théâtre , performance… « Je veux toujours que le festival propose un panel de choses pour un public familial.

Pendant des semaines, les cinq nouveaux comédiens choisis pour jouer la pièce au Théâtre 100 noms ont travaillé les textes avec Ysmahane Yaqini, l’assistante à la mise en scène d’Alexis Michalik, visionné des vidéos du spectacle et appris à maîtriser la conduite de changements de costumes. « Chacun apporte au rôle sa voix, son corps, mais c’est le même spectacle que l’on refait à Lyon ou à Nantes », précise le chef d’orchestre qui sait exactement ce qu’il veut.

Deux tabourets et un tableau noir pour le décor, des comédiens qui ne sont pas des têtes d’affiche et se chargent eux-mêmes de la manutention sur scène, la troupe de théâtre choral reprend toute sa place dans le théâtre d’Alexis Michalik. « Pour remplacer un comédien au pied levé, on a parfois fait venir à Paris celui qui joue le rôle à Lyon. Il n’y a pas de hiérarchie entre les rôles, l’acteur au plateau n’est pas là pour trois répliques », confie-t-il avant de déclarer : « Au théâtre, on n’a pas besoin de moyens, on a besoin d’inventivité ! »

(1) Une histoire d’amour, en tournée dans l’Ouest en février : les 2 et 3 à Carquefou (Loire-Atlantique), les 4 et 5 à Montaigu (Vendée), le 24 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 25 à Vitré (Ille-et-Vilaine), le 26 à Laval (Mayenne).

(2) Le porteur d’histoire, à partir du 13 janvier, du jeudi au dimanche, au Théâtre 100 noms, 21, quai des Antilles à Nantes (plein tarif : 24 €), theatre100noms.com.

Les sublimes clichés de coraux géants du photographe français Alexis Rosenfeld portent un espoir pour la planète .
Alexis Rosenfeld, photographe sous-marin et explorateur, dirige le programme "1 Ocean" en partenariat avec l’Unesco. Il est engagé avec son équipe dans une campagne prévue sur dix ans, visant à documenter en photo les fonds marins pour alerter sur les dangers qui menacent la planète. © Fournis par franceinfo "C'est d'une tendresse incroyable !" : photographe, plongeur et explorateur, Alexis Rosenfeld ressent encore cette émotion face à la "vallée aux mille roses", ces coraux géants porteurs d'espoir découverts tout récemment, à plus de 30 mètres de fond, au large de Tahiti.

Voir aussi