Actualités à la une

Culture: 37°2 le matin (Arte) : découvrez quelle immense star devait jouer le premier rôle à la place de Béatrice Dalle

Qu'est-ce que Meghann Markle, Princess Beatrice & Princess Eugenie aura en commun Ce Noël

 Qu'est-ce que Meghann Markle, Princess Beatrice & Princess Eugenie aura en commun Ce Noël © Chris Jackson / Max Mumby / David M. Benett / Getty Images Cette saison des vacances sera extra spéciale pour plusieurs membres de la famille royale, dont Meghan Makle , Princess Eugenie et Princess Beatrice . Les fières mamans célébreront une étape importante lorsque décembre roule autour. Comme Bonjour! Magazine souligne, ce sera tout le premier Noël de leurs bébés. (Il suffit de laisser couler dans.) cela va pour la princesse Eugenie, qui a donné naissance à son fils, août Brooksbank , en

37°2 le matin (Arte) : découvrez quelle immense star devait jouer le premier rôle à la place de Béatrice Dalle © NANA PRODUCTIONS / SIPA 37°2 le matin (Arte) : découvrez quelle immense star devait jouer le premier rôle à la place de Béatrice Dalle

Quelques jours après la disparition du réalisateur Jean-Jacques Beineix, Arte proposera ce soir de (re)voir le culte 37°2 le matin, qui a révélé au grand public Béatrice Dalle. Pourtant, elle n'était pas le premier choix pour ce film incontournable…

Le 13 janvier dernier, Jean-Jacques Beineix, réalisateur phare des années 90, s'éteignait, comme l'annonçait sa famille à nos confrères de l'AFP. Très discret depuis quelques années, ce dernier avait marqué l'histoire du cinéma français avec plusieurs films tels que Diva, son tout premier, auréolé d'un succès à la fois critique et public, ou encore IP 5 : L’île aux pachydermes, le dernier film d'Yves Montand. Mais s'il est une œuvre de sa filmographie qui a marqué son époque, c'est bien 37°2 le matin, qu'Arte propose de revoir ce soir.

Les hautes herbes (Arte) Faut-il regarder la mini-série avec Emmanuelle Devos ?

  Les hautes herbes (Arte) Faut-il regarder la mini-série avec Emmanuelle Devos ? Emmanuelle Devos est à l'affiche de la mini-série Les Hautes Herbes à découvrir ce soir sur Arte. Qu'en a pensé la critique ?Un été, dans la campagne tourangelle, Lucille et Glenn, un jeune couple, accueillent Jules, 10 ans, dont la mère vient d'être hospitalisée à la suite d'un grave accident de la route. Fasciné par la douce et aimante Lucille, le jeune garçon prend ses marques dans une bourgade où sourdent les tensions. Les adultes semblent prisonniers de leur colère, de leur jalousie et de leur frustration. Tandis que la récente fermeture d'une usine attise le ressentiment de certains habitants, Mounir, un jeune saisonnier, disparaît.

La passion de Zorg et Betty

C'est en 1986 que sort dans les salles obscures françaises ce film, adapté du roman éponyme de Philippe Djian. On y suit les amours de Zorg et Betty, qui s'embarquent dans une relation passionnée et tumultueuses. Deux amants incarnés par Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle qui vont faire des étincelles, glanant chacun même une nomination aux Césars en 1987. Et si, aujourd'hui, ces deux noms sont indissociables de ce film culte, ils n'étaient, pourtant, pas les premiers choix pour incarner les deux protagonistes du film !

Ni Béatrice Dalle, ni Jean-Hugues Anglade…

En effet, lorsque Jean-Jacques Beineix écrit l'adaptation de 37°2 le matin en scénario, il a deux noms en tête : ceux de Gérard Lanvin - qui a le vent en poupe grâce aux beaux succès de Marche à l’ombre et des Spécialistes - et de Valérie Kaprisky - que le grand public vient de découvrir dans La Femme publique et L’Année des méduses. Finalement, le réalisateur décide d'octroyer le premier rôle à une inconnue. Véto de la production du film, qui insiste pour que Betty soit incarnée par Isabelle Adjani. Beineix n'en démord pas, et c'est Dominique Besnehard qui va réaliser son souhait. Car l'agent de star repère, sur la couverture d'un magazine, une jeune femme, qui répond au nom de…Béatrice Dalle. Et elle qui n'a jamais tourné finira de convaincre Jean-Jacques Beineix, qui lui offrira le premier rôle de sa vie. Quant à Jean-Hugues Anglade, il peut lui aussi dire merci à Dominique Besnehard, puisque Jean-Jacques Beineix n'en voulait pas, le trouvant trop jeune et trop fragile pour jouer Zorg. Besnehard insite, et le réalisateur changera finalement d'avis en le voyant dans L’Homme blessé de Patrice Chéreau…

« Erythrée, nation esclave », sur Arte : voyage au bout de l’enfer .
Pour la première fois, des images tournées clandestinement, des témoignages de ceux qui ont réussi à fuir le pays, montrent ce qui se passe réellement à l’intérieur de la « Corée du Nord d’Afrique ». ARTE – À LA DEMANDE – DOCUMENTAIRE C’est la pire dictature d’Afrique, une prison à ciel ouvert. Depuis son indépendance, en 1993, l’Erythrée, surnommée la « Corée du Nord d’Afrique », est dirigée d’une main brutale par le régime d’Isaias Afwerki.

Voir aussi