Actualités à la une

Culture: Michel Drucker prêt à mourir : ces personnalités qu'il se réjouissait de revoir avant son opération

Y a-t-il un problème avec Jean-Michel Blanquer ? On a posé la question à des enseignants

  Y a-t-il un problème avec Jean-Michel Blanquer ? On a posé la question à des enseignants Le monde de l’éducation s’attend à une grève « historique » jeudi 13 janvier pour dénoncer la gestion de la crise sanitaire dans les établissements scolaires. En toile de fond, une personne cristallise les tensions : il s’agit de Jean-Michel Blanquer. Des enseignants expliquent pourquoi ils considèrent qu’il y a un problème avec le ministre de l’Éducation nationale. « Jean-Michel Blanquer met tout le monde d’accord sur une seule chose : l’appel à la grève de jeudi 13 janvier ». Avec cette phrase, Karin, professeure d’anglais dans un lycée de Charente-Maritime résume plutôt bien les choses.

Michel Drucker prêt à mourir : ces personnalités qu'il se réjouissait de revoir avant son opération © TF1 Michel Drucker prêt à mourir : ces personnalités qu'il se réjouissait de revoir avant son opération

Dimanche 23 janvier 2022, devant les caméras de Sept à Huit, Michel Drucker s'est confié au sujet des personnes qu'il était prêt à retrouver s'il mourrait sur la table d'opération en septembre 2020.

Michel Drucker a vu sa vie basculer en septembre 2020. L'animateur de Vivement dimanche a subi un quadruple pontage coronarien. Cette opération visait à soigner les dégâts causés par un streptocoque contracté quelques jours plus tôt. Après cette lourde opération, le visage phare de France 2 a dû observer six mois de convalescence. Un temps beaucoup trop long pour ce boulimique d'antenne. Pourtant, les médecins lui avaient conseillé d'attendre un an et demi pour faire son retour médiatique. Mais le compagnon de Dany Saval n'a pas pu attendre. Il en est de même de son retour sur scène. Michel Drucker lance une tournée de spectacles intitulée De vous à moi.

VIDÉO - “Je ne suis pas parfait” : Jean-Michel Blanquer esquisse un mea culpa

  VIDÉO - “Je ne suis pas parfait” : Jean-Michel Blanquer esquisse un mea culpa Ce vendredi 14 janvier, Jean-Michel Blanquer était invité de la matinale de France Info. Interrogé sur la grève des enseignants survenue la veille, le ministre de l’Éducation a présenté ses excuses. Au lendemain d’une grève et d’une mobilisation massive des enseignants en France, Jean-Michel Blanquer, au coeur des critiques, était l’invité de 8h30 de la matinale de France Info ce vendredi 14 janvier. Questionné par le journaliste Marc Fauvelle sur un possible mea culpa de sa part, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a fini par céder.

Pour Michel Drucker, il ne pouvait en être autrement. D'ailleurs, s'il n'était pas ressorti de son opération indemne, l'animateur avait prévenu son médecin : il préférait être débranché. Il savait qu'il ne pourrait pas envisager de mener une vie loin des plateaux télé. "Je ne pouvais pas supporter l'idée de refaire un métier public alors que j'étais handicapé. Pour moi, ma vie, c'est mon job. Si j'étais sorti diminué, handicapé sur le plan neurologique, sur le plan cérébral, pour moi, ce n'était pas jouable. (...) Quand on commence la télé à vingt-deux ans, même pas, et qu'on est encore là près de soixante ans après, ça veut dire qu'on a une vraie passion pour son job. Sans mon métier, je ne me verrais pas vivre."

Michel Drucker résigné

Quelques heures avant son opération, Michel Drucker était au plus mal. Il savait que cette intervention lui était vitale. Il avait, par ailleurs, conscience, qu'elle était très risquée du fait de son âge mais aussi de plusieurs éléments qui préoccupaient beaucoup les médecins. L'animateur a manqué de perdre sa jambe et il faisait face à un très grand risque d'AVC durant l'opération, qui était elle-même très invasive.

Vivement dimanche (France 2) : qui sont les invités de Michel Drucker ce 16 janvier ?

  Vivement dimanche (France 2) : qui sont les invités de Michel Drucker ce 16 janvier ? Comme chaque dimanche, Michel Drucker reçoit de prestigieux invités dans les célèbres canapés rouges de Vivement dimanche sur France 2, ce 16 janvier, à partir de 15h05. Chaque semaine, de nombreuses personnalités se bousculent pour être dans Vivement dimanche. Depuis plusieurs années, Michel Drucker est aux manettes de son célèbre programme où il reçoit chaque dimanche des stars pour évoquer leur actualité, et ce, sur les canapés rouges emblématiques de l'émission de France 2. Comme ce 16 janvier, où l'animateur a décidé de mettre Dany Brillant à l'honneur.

L'animateur s'est ainsi entendu penser à ses amis qu'il retrouverait "au paradis" s'il mourrait sur la table d'opération. "Je me disais que c'était pas grave. Je vais retrouver tous mes potes. J'ai pensé à tous ceux que j'ai reçu tout au long de ma carrière, à mes amis qui sont partis rejoindre les invisibles. Je pensais à Johnny (Hallyday, ndlr), à Aznavour (Charles, ndlr), à Claude François, à Thierry Le Luron, à Coluche, à Romy Schneider, à Montand (Yves, ndlr)... A tous ceux que j'ai bien connu. Je vais les rejoindre... Je pensais à Gainsbourg (Serge, ndlr), à Whitney Houston. Il y a des nuits, je me disais : 'C'est pas grave, on va faire une émission magnifique' ", a-t-il confié dans Sept à Huit, dimanche 23 janvier 2022. Même dans cette projection funeste, Michel Drucker s'imaginait en animateur télé.

À lire aussi
Vivement dimanche : Michel Drucker révèle un détail bien caché sur le canapé rouge - Voici

Michel Legrand : trois concerts à la Maison de la Radio pour un double anniversaire .
Disparu il y a trois ans, le 26 janvier 2019, le légendaire compositeur, pianiste, chanteur et arrangeur fêterait ses 90 ans le 24 février prochain. Pour lui rendre hommage, Radio France présente trois concerts autour de ses musiques de films entre jeudi et samedi, avec trois approches : vocale, symphonique et jazzistique. © Fournis par franceinfo Natalie Dessay, l'Orchestre philharmonique de Radio France, le Sacre du Tympan, Camille Bertault, Macha Méril... Des personnalités et formations diverses s'associent pour rendre hommage à Michel Legrand au fil de trois soirées. Trois concerts de prestige pour deux anniversaires.

Voir aussi