Culture: Pink Floyd : Roger Waters affirme que Taïwan fait partie de la Chine et nie le massacre des Ouïghours

Nancy Pelosi à Taïwan : retour sur une journée de tensions entre les Etats-Unis et la Chine

  Nancy Pelosi à Taïwan : retour sur une journée de tensions entre les Etats-Unis et la Chine Cette visite tenue secrète jusqu’au dernier moment a ravivé les tensions entre la Chine et les Etats-Unis, alors que Pékin considère que Taïwan fait partie de son territoire et est hostile à toute initiative donnant à ses autorités une légitimité internationale. Depuis 1979, Washington ne reconnaît qu’un seul gouvernement chinois, celui de Pékin, tout en continuant à apporter un soutien aux autorités taïwanaises, via notamment de multiples ventes d’armes. Les Etats-Unis pratiquent également « l’ambiguïté stratégique » : en clair, ils s’abstiennent de dire s’ils défendraient ou non militairement Taïwan en cas d’invasion.

Le membre co-fondateur du groupe Pink Floyd a fait ces déclarations lors d’une interview pour CNN.

Roger Waters © Fournis par BANG Showbiz Roger Waters

Roger Waters a affirmé que Taïwan faisait partie de la Chine avant de nier le massacre du peuple ouïghour.

Le membre co-fondateur du groupe Pink Floyd a également confié lors d’une interview pour CNN que Joe Biden, le président américain, était un « criminel ».

Durant sa dernière tournée, un message avec écrit : « Criminel de guerre. Ça ne fait que commencer » était diffusé sur les écrans géants et le journaliste du média américain a demandé des éclaircissements à ce sujet.

EN DIRECT - Tensions avec la Chine: la visite de Nancy Pelosi à Taiwan est terminée

  EN DIRECT - Tensions avec la Chine: la visite de Nancy Pelosi à Taiwan est terminée La présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis a quitté Taiwan, ce mercredi. Sa visite a provoqué la colère de Pékin.- La responsable politique, troisième personnage le plus important de l’Etat américain, a rencontré la présidente de Taiwan Tsai Ing Wen. «Nous n’abandonnerons pas notre engagement envers Taiwan», a-t-elle déclaré.

Ce à quoi, Waters a rétorqué : « Le président Joe Biden ? Eh bien, pour commencer, il jette de l'huile sur le feu en Ukraine, et c'est un crime énorme. Pourquoi les États-Unis d'Amérique n'encouragent-ils pas Zelensky à négocier, évitant ainsi la nécessité de cette horrible, horrible guerre ? »

Concernant les tensions entre la Chine et Taïwan, il a lancé : « Taiwan fait partie de la Chine. Cela a été absolument accepté par l'ensemble de la communauté internationale depuis 1948. Si vous ne savez pas cela, vous ne lisez pas assez..... Vous croyez la propagande de votre camp. Vous ne pouvez pas avoir une conversation sur les droits de l'homme et Taïwan sans faire de lecture. »

Vente d'armes des États-Unis à Taipei: «Taïwan est un enjeu stratégique à tout point de vue» .
Les États-Unis ont annoncé vendredi 2 septembre la vente pour 1,1 milliard de dollars d'armes à la République de Chine, c'est-à-dire à Taïwan. La République populaire de Chine, qui considère l'île comme une partie de son territoire, a immédiatement demandé à Washington de renoncer. Pourquoi un tel engagement des États-Unis ? Pour quels risques d'escalade ? Entretien avec le politologue et sinologue Stéphane Corcuff, spécialiste du détroit de Taïwan. RFI : La Chine a exigé l'annulation du contrat d'armement conclu entre les États-Unis et Taïwan vendredi 2 septembre.

Voir aussi