Culture: "Je suis un médiocre suicidaire qui s’est loupé 6 fois" : Nicolas Bedos sans filtre sur son mal-être

Nicolas (L'amour est dans le pré) en couple et papa : révélations sur sa nouvelle vie

  Nicolas (L'amour est dans le pré) en couple et papa : révélations sur sa nouvelle vie L'ancien candidat de M6 était de retour devant les caméras de M6. Nicolas, candidat de "L'amour est dans le pré 2014", a participé à l'émission "L'amour vu du pré" du 10 octobre 2022. L'occasion d'en savoir plus sur sa nouvelle vie depuis le tournage. 1/11 DIAPOSITIVES © M6 Nicolas donne ses nouvelles dans 2/11 DIAPOSITIVES © M6 Nicolas de 3/11 DIAPOSITIVES © M6 Nicolas de 4/11 DIAPOSITIVES © M6 Nicolas de 5/11 DIAPOSITIVES © M6 Nicolas de

Dans un portrait publié dans Libération, Nicolas Bedos revient sur sa profonde dépression qui l’a poussé à vouloir mettre fin à sa vie.

Dans un portrait publié dans Libération, Nicolas Bedos revient sur sa profonde dépression qui l’a poussé à vouloir mettre fin à sa vie. © Julien Reynaud/APS-Medias/ABACAPRESSS.COM Dans un portrait publié dans Libération, Nicolas Bedos revient sur sa profonde dépression qui l’a poussé à vouloir mettre fin à sa vie.

Un "dépressif en sommeil". C’est ainsi que Libération décrit Nicolas Bedos dans un portrait qui décrypte les différentes facettes du comédien et réalisateur qui revient au cinéma ce mercredi avec Mascarade, son dernier film dans lequel il dirige Pierre Niney, Isabelle Adjani, Marine Vacth ou encore François Cluzet.

"Mascarade" : Nicolas Bedos épingle la Côte d'Azur de tous les excès avec un casting de haute volée

  Isabelle Adjani, Pierre Niney, François Cluzet, Marine Vacth, Emmanuelle Devos ou encore Charles Berling : le dernier film de Nicolas Bedos met en scène une pléiade de stars dans une satire rythmée qui vient railler les frasques liées à l'argent et à la luxure de la région niçoise. Un cocktail aussi emballant que déconcertant. © Fournis par franceinfo Nicolas Bedos s'était offert le plaisir de venir présenter lors du Festival de Cannes 2022 un film qui symbolise à lui-seul tous les excès.

Dans ce long papier publié ce lundi, nos confrères évoquent notamment ses différentes tentatives de mettre fin à ses jours. Lui qui se qualifie de "médiocre suicidaire qui s’est loupé six fois", s’est notamment défenestré alors qu’il n’avait que 20 ans. "Il n’a pas eu le cran de se jeter la tête en avant du quatrième étage. Il est retombé sur ses pieds, se brisant les jambes", écrit Libération.

"Tout ce qu’il fait, c’est du rab", affirme ainsi sa sœur Victoria Bedos tandis que Nicolas avoue qu’il ne "sera jamais guéri" car la "difficulté de vivre est en sommeil". Ce n’est pas la première fois que Nicolas Bedos évoque publiquement son mal-être. Interrogé en 2017 dans Thé ou café (France 2) sur la preuve d’amour la plus romanesque pour lui, il avait répondu : "Je me suis suicidé, c’est romanesque non ?".

PODCAST. Nicolas Bedos en pleine Mascarade

  PODCAST. Nicolas Bedos en pleine Mascarade Le comédien et réalisateur était cette semaine l’invité de la rédaction d’Ouest-France. Son nouveau film « Mascarade » avec Pierre Niney et Marine Vacth sort mardi prochain. Il s’est confié à notre micro. Lundi soir, Nicolas Bedos était à Rennes pour présenter, en avant-première, son dernier film Mascarade avec Pierre Niney, Marine Vacth et Isabelle Adjani. La salle, comble, a applaudi à la fin de la projection. Le lendemain, le réalisateur passait la journée au siège du journal.

À lire également

"Je sortais tous les soirs, je buvais trop et j’essayais tout" : pourquoi François Cluzet a eu "mauvaise réputation" pendant des années

Sans filtre sur ses tentatives de suicide, Nicolas Bedos est tout aussi sincère lorsqu’il se compare à son père, le regretté Guy Bedos – "Mon père était corrosif et sympa. Moi je suis carnassier mais pas sympa" - ou encore lorsqu’il évoque le côté "flambeur et outrageusement généreux" de ce dernier, dixit nos confrères. "On a été sur-gâtés, surprotégés mais à la fin il fallut tout vendre", a confié celui qui "s’est tourné vers la rom-com" au cinéma car "le drame social et le propos naturaliste sont bien défendus en France". Un cinéaste qui confirme haut et fort que son dernier film, Mascarade, est "immoral comme le désir".

Attendu ce mercredi au cinéma, Mascarade suit un jeune gigolo (Pierre Niney) qui tombe sous le charme d’une arnaqueuse (Marine Vacth). Un duo prêt à tout pour avoir la vie parfaite dont il rêve sous le soleil de la Côte d’Azur. Même à manipuler une ancienne gloire du cinéma et un agent immobilier.

Clara Kolodny

Nicolas Gob dévoile un lourd secret : cette maladie dont il a souffert et dont il n'avait jamais parlé .
Nicolas Gob est à retrouver ce soir dans le téléfilm "Le pont des oubliés" sur France 3. L'occasion de revenir sur cette maladie dont il a souffert et qu'il a évoquée pour la première que récemment, dans une interview accordée à "Télé Star".Du film Les Crevettes pailletées, en passant par les séries L'Art du crime, Un village français ou encore le téléfilm De miel et de sang, Nicolas Gob ne manque pas de projets. Il est notamment à l'affiche ce soir dans Le pont des oubliés sur France 3. En revanche, il n'a pas encore été à la création d'un projet. Mais cela ne saurait tarder, comme il l'a annoncé dans une interview avec Télé Star dévoilé le 26 septembre dernier.

Voir aussi