Actualités à la une

Culture: VIDEO Didier Raoult : le scientifique dénonce « la guerre folle » contre l'hydroxychloroquine

Didier Raoult porte plainte contre Martin Hirsch pour « dénonciation calomnieuse »

  Didier Raoult porte plainte contre Martin Hirsch pour « dénonciation calomnieuse » Didier Raoult a déposé plainte contre Martin Hirsch, le directeur des hôpitaux de Paris (AP-HP), qui avait accusé le professeur de l’Institut Méditerranée-Infection à Marseille de « faux témoignage ». Le professeur Didier Raoult, patron de l’Institut Méditerranée-Infection à Marseille, a déposé plainte auprès du parquet de Paris pour « dénonciation calomnieuse » contre le directeur des hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch qui l’avait accusé de « faux témoignage » .

VIDEO Didier Raoult : le scientifique dénonce « la guerre folle » contre l'hydroxychloroquine © Capture d'écran CNEWS VIDEO Didier Raoult : le scientifique dénonce « la guerre folle » contre l'hydroxychloroquine

Le traitement de Didier Raoult victime d'une cabale ? C'est ce que pense le professeur marseillais, qui estime que l'hydroxychloroquine a été victime d'une "guerre délirante", sous couvert d'un "fantasme" disant que la solution médicamenteuse était toxique.

Pendant deux nombreux mois, l'hydroxychloroquine, solution médicamenteuse habituellement utilisée contre le paludisme, a été présenté comme le traitement idéal contre la Covid-19, malgré des détracteurs. Mi-mai, trois études (française, chinoise et américaine) sortent quasi-simultanément et démontrent que l'hydroxychloroquine n'a pas d'effet bénéfique dans le traitement du nouveau coronavirus. Une dizaine de jours plus tard, la France en a banni l'usage, tandis que, le 15 juin, l’Agence américaine du médicament (FDA) a retiré l’autorisation d’utiliser en urgence l’hydroxychloroquine. 48 heures plus tard, c'est l'OMS qui décidait d'arrêter les essais cliniques sur ce traitement, estimant qu’il n’a “pas pour résultat la réduction de la mortalité de ces patients”. Pire, plusieurs agences sanitaires ont souhaité faire remarquer que le mélange hydroxychloroquine et azithromycine, prôné par le professeur Didier Raoult, entraînait des "risques cardiaques".

EXCLUSIF. "Nous n'étions pas prêts" : le récit au jour le jour du Pr Pialoux face à la crise du Covid-19

  EXCLUSIF. Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon, à Paris, raconte la lutte quotidienne contre une épidémie aussi meurtrière qu'inattendue. Dans ce livre à paraître mercredi et dont le JDD dévoile des extraits, le médecin explique également pourquoi la France n'était pas prête.La pandémie sera une des vedettes de la rentrée… littéraire. Parmi les ouvrages qui racontent ou analysent cette crise sans précédent, le premier récit de l'intérieur, disponible mercredi prochain aux éditions Jean-Claude Lattès, est celui du professeur Gilles Pialoux, 63 ans.

Les revues scientifiques "manipulées" ?

Mercredi 19 août, Didier Raoult était l'invité de CNews. Devant Laurence Ferrari, il a dénoncé "la guerre" dont était victime selon lui sa solution. "La FDA a écrit "nous validerons un vaccin que s'il n'y a pas de traitement qui marche". Cela explique en partie la guerre contre l'hydroxychloroquine", souligne le professeur marseillais, dans une phrase pleine de sous-entendus. Le ton un peu plus agacé, il persiste et signe quelques secondes plus tard : "Comment expliquer cette guerre complètement folle, complètement délirante, contre l'hydroxycholoroquine ? Comment peut-on même défendre l'idée qu'un médicament qui a été pris par deux milliards de personnes est devenu, en 2020, toxique ?", s'interroge Didier Raoult.

Pour tenter de répondre lui-même à cette question, il avoue avoir "une théorie". "Comme on vit dans un monde qui vit dans le progrès continu, on s'est rendu compte que les choses pouvaient vite devenir obsolètes. Mais pas les molécules chimiques. Les molécules chimiques sont éternelles". La veille, sur sa propre chaîne Youtube, Didier Raoult avait assuré que les revues scientifiques étaient l'objet de "manipulations", et qu'il fallait alors "arrêter une bonne fois pour toutes le mythe de la dangerosité de l'hydroxychloroquine", un "fantasme" menant, selon lui, "au plus grand scandale scientifique de tous les temps".

Est-il vrai que le Covid n'a eu qu'un impact mineur sur l’espérance de vie des Français, comme l’affirme Didier Raoult ? .
Le professeur marseillais s'appuie sur un article de deux chercheurs de l'Ined publié en juin. Mais l'utilisation qu'il fait de cette étude «peut prêter à confusion», selon les deux auteurs. Question posée par Pierre le 15/09/2020 Bonjour, Vous faites référence à plusieurs déclarations de Didier Raoult, citant une étude de l’Ined (Institut national des études démographiques) à propos du Covid-19 et de son impact sur l’espérance de vie des  Français. Le professeur marseillais a d’abord déclaré sur CNews, le 14 septembre : «Les gens qui meurent sont des gens qui ont des espérances de vie très très courtes.

Voir aussi