Actualités à la une

Culture: Retour vers le futur : le film aurait dû avoir une autre fin !

Ondine meilleur film de la semaine selon la presse

  Ondine meilleur film de la semaine selon la presse Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur AlloCiné ! © AlloCiné Ondine meilleur film de la semaine selon la presse 1ER : ONDINE - 3.9/5 "Ondine marche au bras de la mort : la mettre en scène, c’est donner vie à une tragédie bouleversante, ce que fait Christian Petzold, avec un brio saisissant.

Dans une interview pour Collider, le scénariste de "Retour vers le futur" Bob Gale a révélé à quoi aurait dû ressembler la fin originale du premier volet. Une scène qui n'a pas pu être tournée faute de budget et qui a inspiré... "Indiana Jones 4" !

Retour vers le futur : le film aurait dû avoir une autre fin ! © Universal Pictures Retour vers le futur : le film aurait dû avoir une autre fin !

On est en 1985... ou plutôt, en 1955. Au beau milieu de Hill Valley, un orage éclate. Un éclair au sommet de l'horloge de l'hôtel de ville, un vieil homme excentrique qui se bat avec un câble, une Delorean qui fonce à 88 miles à l'heure. Marty McFly amorce son Retour vers le futur.

Cette scène, vous la connaissez certainement par coeur si vous êtes fan de la trilogie culte réalisée par Robert Zemeckis. Pourtant, sachez que la célèbre conclusion de ce premier volet a bien failli avoir un tout autre visage. En effet, ainsi que l'a récemment déclaré le scénariste Bob Gale au micro du Collider Podcast, la séquence en question devait initialement se dérouler bien loin de la tranquille petite ville de Hill Valley :

Festival de Cannes 2020 : Une petite "édition hors normes" programmée

  Festival de Cannes 2020 : Une petite Le Festival de Cannes n'ayant pu se tenir cette année en raison de la crise sanitaire, une mini-édition symbolique a été annoncée pour la fin du mois d'octobre. quatre films de la sélection officielle Cannes 2020 seront projetés. 1/11 DIAPOSITIVES © BestImage Festival de Cannes 2020 : Une petite "édition hors normes" programmée Exclusif - Illustration - Arrivées à la montée des marches du film "Sibyl" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes. Le 24 mai 2019.

"Robert Zemeckis et moi avions vu le documentaire The Atomic Café et un film appellé The Atomic Kid auquel nous rendons hommage sur le fronton du cinéma de la ville en 1955 (...). Nous étions obsédés par l'idée de recréer l'une de ces villes et de la faire exploser", raconte Gale, faisant ainsi référence aux villages artificiels bâtis au Nouveau-Mexique dans les années 50 pour y tester des armes nucléaires. "Donc nous avons écrit cette séquence en détails, et dans la version originale du script, la machine avait été construite dans un réfrigérateur, qui était une chambre temporelle. C'est là que Marty devait se trouver au moment de la déflagration nucléaire."

  Retour vers le futur : le film aurait dû avoir une autre fin ! © Universal Pictures

Une ville artificielle, un frigo, une explosion atomique... Cette séquence ne vous rappelle rien ? Ainsi que Bob Gale l'explique plus tard dans l'interview, c'est bel et bien cette idée qui a inspiré Steven Spielberg (producteur de la trilogie Retour vers le futur) pour élaborer l'une des scènes marquantes de Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal, lorsque le célèbre aventurier s'enferme dans un réfrigérateur pour échapper à un test de bombe H. 

Juliette Binoche très décolletée, elle fait sensation au Festival de Zurich

  Juliette Binoche très décolletée, elle fait sensation au Festival de Zurich Juliette Binoche ajoute un nouveau prix à son palmarès. L'actrice de 56 ans a été honorée pour l'ensemble de sa carrière au Festival de Zurich. Elle a épaté les photographes grâce à son décolleté, mis en valeur dans un tailleur-pantalon Balmain. 1/21 DIAPOSITIVES © BestImage, Imago / Panoramic Juliette Binoche très décolletée, elle fait sensation au Festival de Zurich Juliette Binoche lors de la première du film "La bonne épouse" au festival du film de Zurich.

En effet, bien qu'alléchante sur le papier, cette fin originale de Retour vers le futur n'a pas pu être conservée dans le film, car trop onéreuse. La production du film ayant demandé à Zemeckis et à Gale de réduire le budget d'un million de dollars, ces derniers ont ainsi décidé de sacrifier le décor de la ville artificielle et d'imaginer la fin que nous connaissons dans le centre de Hill Valley, ainsi que le raconte également Bob Gale : 

"Pendant tout un week-end, nous avons passé notre temps à arpenter le plateau, à faire des allers-retours dans nos bureaux, et nous avons imaginé toute la scène de l'horloge. Repensez à Indiana Jones 4 et vous vous rendrez compte que Steven Spielberg a été inspiré par la fin originale de Retour vers le futur."

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Ghost in The Shell, Le Roi lion... Les 10 films d'animation qu'il faut avoir vus dans sa vie .
Après les polars, les thrillers, les drames américains, les westerns, les comédies musicales Quels sont les dix films d'animation qu'il faut avoir vus dans sa vie ? Voici notre sélection au cordeau ! © StudioCanal Ghost in The Shell, Le Roi lion... Les 10 films d'animation qu'il faut avoir vus dans sa vie Après les films de guerre, d'horreur, les westerns, les thrillers, les polars, les comédies musicales.. Place à une nouvelle sélection : les dix films d'animation incontournables. Vous vous en doutez, vu le nombre, la sélection / écrémage a été drastique, ce qui n'a pas été sans poser quelques cas de conscience.

Voir aussi