Entreprise: French Tech : la française Believe rate son entrée à la Bourse de Paris

Pourquoi Believe, success story française de la musique, débarque en Bourse

  Pourquoi Believe, success story française de la musique, débarque en Bourse Le géant français de la musique Believe, qui aide les artistes et labels à être plus visibles sur les plateformes de streaming audio, veut lever 500 millions d’euros à l’occasion d’une introduction à la Bourse de Paris, préférée à Wall Street. Believe, pépite française de la high-tech, va bientôt se lancer dans le grand bain des marchés. Le spécialiste de la musique, qui offre des solutions de distribution et de marketing au service des artistes et des labels indépendants, les aide à être plus visibles sur les plateformes de streaming audio et les réseaux sociaux.

French Tech : la française Believe rate son entrée à la Bourse de Paris © Burst/Pexels French Tech : la française Believe rate son entrée à la Bourse de Paris

L'entreprise française Believe a fait son entrée à la Bourse de Paris avec une valorisation à plus d'un milliard d'euros, une première pour une start-up de la French Tech. Mais son cours a lourdement chuté à l'ouverture ce jeudi 10 juin.

Mauvais départ pour la start-up Believe à la Bourse de Paris. La pépite française qui aide les musiciens à s'imposer sur les marchés du streaming, chutait de plus de 13% jeudi lors de ses premiers pas à la Bourse de Paris. Le titre Believe reculait de 13,18% à 16,93 euros vers 11H10. Son prix d'introduction avait été fixé la veille à 19,50 euros, dans le bas de la fourchette visée, valorisant la société à 1,9 milliard d'euros et lui permettant de lever environ 300 millions d'euros.

Bourse, or, immobilier... quel est le meilleur placement sur le long terme ?

  Bourse, or, immobilier... quel est le meilleur placement sur le long terme ? Bourse et or constituent des placements très rentables (quoique volatils) sur longue période, même en tenant compte de l’inflation, souligne notre chroniqueur Marc Touati, président du cabinet ACDEFI. Pour autant, investir dans une résidence principale reste un “must”, selon lui. C’est la question que tous les épargnants et investisseurs se posent en permanence : quel est le meilleur placement sur long terme (c’est-à-dire sur au moins 8-10 ans) tant en matière de rentabilité que de fiabilité ? Cette question est d’autant plus importante actuellement que, depuis un an, l’épargne des particuliers a flambé dans la totalité des pays développés,

La société avait déjà auparavant revu ses ambitions à la baisse puisque son objectif initial était de 500 millions d'euros. "En voyant la chute du cours à l'ouverture, le premier réflexe est de penser à une valorisation poussée au plus haut, mais qui peut paraître chère", a commenté auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale chez Oddo Securities.

Avant d'avancer un autre élément explicatif : "du fait des niveaux très élevés des bourses, on sent beaucoup d'engouement de dernière minute pour les IPO, beaucoup d'investisseurs qui saisissent des opportunités à court terme mais revendent le titre rapidement". L'introduction en Bourse de Paris avec une valorisation se chiffrant à plus d'un milliard d'euros est une première pour une start-up de la French Tech.

Historique : un nouveau remède contre Alzheimer approuvé par les Etats-Unis; Biogen bondit en Bourse

  Historique : un nouveau remède contre Alzheimer approuvé par les Etats-Unis; Biogen bondit en Bourse Pour la première fois, le médicament produit par le laboratoire Biogen s'attaque directement à la maladie et non plus seulement aux symptômes. Il permettrait de ralentir le déclin dû à la maladie. En Bourse, l'action de Biogen s'est envolée de plus de 38% ce lundi.Nommé Aduhelm et produit par l'entreprise pharmaceutique Biogen, c'est le premier traitement dirigé contre le mécanisme de la maladie même, "la présence de plaques bêta-amyloïdes dans le cerveau", et non seulement les symptômes qu'elle entraîne, a précisé la FDA.


Vidéo: La Bourse de Commerce de París suma arquitectura y arte contemporáneo (Dailymotion)

À lire aussi
Pour son introduction en bourse, Aramis Auto (Stellantis) table sur une valorisation à 2 milliards d’euros

D'une manière générale, la tech française a connu très peu d'introduction en Bourse avec des valorisations de ce niveau : Criteo (ciblage publicitaire) à la Bourse de New York en 2013 (1,7 milliards de dollars), ou, à la Bourse de Paris, le groupe de paiements électroniques Worldline (2014, 2,16 milliards d'euros) ou l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes (1996, 6 milliards de francs).

Fondée en 2005, Believe est présente auprès des artistes et labels dans 50 pays et réalise déjà plus de 80% de son chiffre d'affaires à l'étranger. Elle propose toute une gamme de services technologiques et marketing pour aider les musiciens à conquérir et conserver une audience en ligne, de l'inconnu qui veut que sa chanson soit accessible via les plateformes de streaming (9,99 euros par an pour une chanson) à la star qui a besoin de services personnalisés pour mieux fabriquer et diffuser ses contenus audio ou vidéo.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

L'application de VTC Didi Chuxing compte lever 4 milliards de dollars pour son entrée en bourse .
La société a indiqué vouloir mettre en vente quelques 288 millions d'actions, à un prix unitaire qu'elle escompte entre 13 et 14 dollars. L'entrée en bourse se précise pour Didi Chuxing. L'application de VTC prévoit de lever entre 3,7 et 4 milliards de dollars à Wall Street, d'après une mise à jour jeudi de son formulaire déposé auprès du gendarme boursier américain, la SEC. Cette introduction boursière serait l'une des plus importantes pour une entreprise technologique en 2021 - elle valoriserait la société à plus de 60 milliards de dollars.

Voir aussi