Actualités à la une

Entreprise: Après un vaccin Johnson & Johnson, une dose de rappel différente est plus efficace

Medtronic élargit rappel pour inclure plus de 463 000 pompes d'insuline

 Medtronic élargit rappel pour inclure plus de 463 000 pompes d'insuline mardi 5 octobre 2021 (Healthday News) - Medtronic a élargi un rappel de ses pompes d'insuline de 600 MILES pour comprendre plus de 463 000 appareils. © fournies par HealthdDay Les pompes peuvent offrir un dosage incorrect de l'insuline et le rappel a été identifié par la Food and Drug Administration, en tant que classe I rappel - le type le plus grave - parce que l'utilisation des dispositifs rappelés peut causer des dommages graves. ou la mort.

Après un vaccin Johnson & Johnson, une dose de rappel différente est plus efficace © Aleksandr Zubkov / GETTY IMAGES Après un vaccin Johnson & Johnson, une dose de rappel différente est plus efficace

Une étude publiée le 13 octobre aux États-Unis indique que les personnes vaccinées avec le sérum de Johnson & Johnson ont une meilleure immunité si leur dose de rappel provient de Moderna ou Pfizer/BioNTech.

La campagne de vaccination mondiale se poursuit et apporte son lot de nouvelles connaissances. Les personnes ayant reçu le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson pourraient avoir intérêt à recevoir une dose de rappel d'un vaccin différent, à ARN messager, selon les résultats préliminaires d'une étude américaine publiée le 13 octobre.

Economie, environnement, emploi... la grand entourloupe des éoliennes

  Economie, environnement, emploi... la grand entourloupe des éoliennes Beaucoup leur reprochent de saccager le paysage ou de tuer les oiseaux. Mais le vrai défaut des géantes blanches est ailleurs : elles n’ont aucune utilité environnementale ou économique. En voici la démonstration. Une fois n’est pas coutume, avant de mordre dans le sujet, entrons quelques instants dans la cuisine de Capital.

Cette étude, financée par les Instituts nationaux de santé (NIH), était très attendue aux Etats-Unis car elle porte sur la possibilité de "mélanger" les vaccins - c'est-à-dire d'utiliser un vaccin différent pour la dose de rappel que pour la série initiale - ce qui n'est pas autorisé pour le moment dans le pays.

L'étude a été menée sur 458 adultes vaccinés avec l'un des trois remèdes autorisés aux Etats-Unis (Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson), depuis au moins 12 semaines.

Ces trois groupes ont chacun été divisés en trois nouveaux groupes, pour recevoir respectivement l'un des trois vaccins disponibles en dose de rappel. Les neuf groupes au total comportaient donc environ 50 personnes chacun.

Les chercheurs ont ensuite analysé les niveaux d'anticorps 15 jours après l'injection de la dose de rappel.

Pfizer demande à la FDA d'autoriser son vaccin Covid-19 pour les enfants de 5 à 11

 Pfizer demande à la FDA d'autoriser son vaccin Covid-19 pour les enfants de 5 à 11 Pfizer et Biontech annoncé jeudi qu'ils avaient soumis une demande d'urgence à l'administration américaine de l'alimentation et de la drogue à l'autorisation de la covidisation des sociétés à deux doses . 19 vaccin chez les enfants âgés de 5 à 11 . "Avec de nouveaux cas chez les enfants aux États-Unis, continue d'être à un niveau élevé, cette soumission est une étape importante dans nos efforts continus contre # Covid19", a tweeté Pfizer.

>> A lire aussi - Covid-19 : le vaccin Pfizer serait efficace au moins six mois contre les formes graves

"Aucun problème de sécurité n'a été identifié"

Chez les personnes d'abord vaccinées avec Johnson & Johnson, les niveaux d'anticorps étaient multipliés par 4 après une dose de rappel du même vaccin, par 35 après un rappel de Pfizer, et par 76 après un rappel de Moderna.

Et les niveaux d'anticorps des personnes d'abord vaccinées avec Moderna étaient chaque fois plus élevés par rapport aux personnes d'abord vaccinées avec Pfizer ou Johnson & Johnson, et ce "indépendamment du vaccin administré pour la dose de rappel", note l'étude.

Par ailleurs, "aucun problème de sécurité n'a été identifié" après l'administration des rappels, est-il précisé.

L'étude, qui n'a pas été encore approuvée par des pairs, présente toutefois plusieurs limites.

D'abord, le dosage du rappel de Moderna administré était de 100 microgrammes, soit le double de ce que l'entreprise envisage en réalité pour sa dose de rappel.

QLD Nudges 70% First-Jab Taux le cinquième jour sans cas local

 QLD Nudges 70% First-Jab Taux le cinquième jour sans cas local À la suite de plusieurs scories récentes de Covid, le Queensland a signalé une cinquième journée sans nouveaux cas dans la Communauté, car l'État neige à 70%. taux de vaccination de première dose. Premier ministre d'Annastacia Palaszczuk a déclaré que deux cas détectés dans la quarantaine de l'hôtel à partir de 7 000 tests de l'État dans les 24 heures au dimanche matin étaient sans préoccupation des autorités.

De plus, le nombre de participants était réduit, et la réaction immunitaire pourrait évoluer avec le temps, au-delà des 15 jours observés ici.

"Il est important de ne pas se laisser emporter par ces résultats", a averti sur Twitter Peter Hotez, professeur au Baylor College of Medicine. Les résultats d'essais sur une deuxième dose de rappel de "J&J" menés par l'entreprise elle-même sur une plus longue période étaient "impressionnants", a-t-il rappelé.

L'étude des NIH devrait en tout cas alimenter les discussions d'un comité d'experts de l'Agence américaine des médicaments (FDA), qui doit étudier les demandes d'autorisation pour une dose de rappel de Moderna et de Johnson & Johnson, jeudi et vendredi, respectivement.

Un rappel du vaccin de Pfizer est déjà autorisé dans le pays pour certaines catégories de populations.

>> A lire aussi - Vaccination anti-Covid : vers un rappel tous les ans ?

FDA rappelle Hummus vendue dans 23 États en raison d'un allergène non déclaré .
La FDA rappelle Hummus qui a été vendue dans 23 États en raison d'un allergène non déclaré dans le plongeon populaire. Selon une alerte de l'agence qui a été publiée le 25 octobre, l'Hummus en question a été produit par les aliments méditerranéens de Massachusetts basés à la CEDAR.

Voir aussi