Actualités à la une

Entreprise: Covid-19. Faut-il craindre des effets secondaires après une 3e dose de vaccin ?

Covid-19. Valneva obtient un contrat avec l’UE pour un maximum de 60 millions de doses de vaccin

  Covid-19. Valneva obtient un contrat avec l’UE pour un maximum de 60 millions de doses de vaccin Ce contrat décroché par la société pharmaceutique franco-autrichienne prévoit la possibilité pour tous les États membres d’acheter près de 27 millions de doses du vaccin inactivé en 2022, indique la Commission, avec 33 millions de doses supplémentaires en 2023. Bonne nouvelle pour la société pharmaceutique Valneva basée à Saint-Herblain (Loire-Atlantique). Malgré la décision britannique de tourner le dos au candidat vaccin du laboratoire franco-autrichien, l’Union Européenne a respecté sa parole, concrétisée via un accord.

La campagne de rappels contre le Covid-19 a été lancée en France, pour les plus de 65 ans dans un premier temps. © FRANCK DUBRAY / OUEST-FRANCE La campagne de rappels contre le Covid-19 a été lancée en France, pour les plus de 65 ans dans un premier temps.

La dose de rappel contre le Covid-19 commence à se mettre en place en France, dans un premier temps pour les plus de 65 ans. Les deux premières doses avaient été accompagnées d’effets secondaires variés selon les personnes. Qu’en est-il pour cette troisième dose ?

À chaque médicament son lot d’effets secondaires. La vaccination contre le Covid-19 progresse en France avec l’introduction de la dose de rappel en octobre 2021. Les plus de 65 ans verront d’ailleurs leur passe sanitaire conditionné à cette troisième dose dès le mois prochain.

Covid-19. Quatre questions sur les traitements par anticorps approuvés par le régulateur européen

  Covid-19. Quatre questions sur les traitements par anticorps approuvés par le régulateur européen Le Ronapreve, du laboratoire suisse Roche avec la biotech américaine Regeneron et le Regkirona, de la société sud-coréenne Celltrion, ont été approuvés par l’Agence européenne du médicament (EMA), jeudi 11 novembre 2021. Ce sont les deux premiers médicaments à recevoir un avis positif de l’EMA à usage humain contre le Covid-19. Une étape importante ​contre la maladie. Les premiers mots de la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, résonnent comme un signe d’espoir. Dans un communiqué, l’agence européenne du médicament (EMA) a annoncé jeudi 11 novembre 2021 avoir approuvé deux traitements par anticorps pour soigner le Covid-19.

Après la deuxième injection de vaccin, les effets secondaires avaient pu être plus forts que lors de la première rappelait l’Agence nationale du médicament (ANSM) en juin dernier. Mais que sait-on des effets secondaires de cette dose supplémentaire ?

Seuls deux vaccins autorisés en rappel

En Europe, et donc en France, seuls deux vaccins peuvent être administrés en troisième dose pour l’instant : Pfizer et Moderna. Ils ont été choisis pour leur efficacité, mais aussi pour leur plus faible taux d’effets secondaires.

Lire aussi : L’agence européenne des médicaments recommande l’ajout d’un effet secondaire pour le vaccin de J & J

« Spikevax (Moderna) et Comirnaty (Pfizer) sont deux vaccins sûrs et efficaces mais les études montrent une légère supériorité de Spikevax en termes d’efficacité et des risques plus faibles de myocardite pour Comirnaty, en particulier pour les personnes de moins de 30 ans », a indiqué la Haute autorité de santé (HAS ) le 8 novembre.

Dernier instantané de la coronavirus Impact

 Dernier instantané de la coronavirus Impact Numéros de vaccination australienne: © Mick Tsikas / AAP Photos Un peu plus de 90% de personnes de 16 personnes âgées de 16 ans et plus ont eu au moins leur première dose de vaccin. * Il y a eu 37 554 164 doses administrées dans le déploiement de vaccination National Covid-19 jusqu'à vendredi, dont 160 229 au cours des 24 heures précédentes. * du total, 22,209 762 ont été administrés par le Commonwealth (augmentation de 110 824 au cours des 24 heures précédentes).

Chez les moins de 30 ans, le risque de myocardite est cinq fois plus faible avec le vaccin de Pfizer. Chez les plus de 30 ans, les deux vaccins semblent se valoir.

Les vaccins AstraZeneca ou Janssen ne sont pas disponibles en dose de rappel pour l’instant. De plus, seuls les plus de 65 ans et les personnes à risque peuvent recevoir cette troisième dose en novembre 2021.

Lire aussi : Covid-19. Troisième dose du vaccin : comment et quand peut-on l’obtenir ?

Rappel avec Pfizer

La HAS relève dans son bulletin du 22 novembre que « 102 cas graves ont été rapportés depuis le début des rappels vaccinaux [avec Pfizer] ». 26 décès ont également été recensés, sans que le lien avec le vaccin n’ait pu être directement établi.

Une étude israélienne publiée par Reuters a étudié la fréquence des effets secondaires après une troisième dose. Le pays a lancé la campagne de rappel en juillet dernier et a donc pu en observer les effets sur la population.

« Ça me coûte 820 € par an » : à Saint-Nazaire, la majoration de taxe d’habitation agace

  « Ça me coûte 820 € par an » : à Saint-Nazaire, la majoration de taxe d’habitation agace Certaines villes, en zone tendue, ont le droit de majorer la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Elles sont de plus en plus nombreuses à voter une telle mesure. Les propriétaires se rebiffent, comme à Saint-Nazaire. Je paie 2 800 € de taxe d’habitation par an, dont 820 € de majoration. ​Yannick Guihéneuf possède une maison secondaire à Saint-Nazaire. En 2017, la ville a majoré de 60 % la taxe d’habitation des résidences secondaires. Depuis, l’homme de 75 ans se bat au sein du Collectif pour l’égalité de traitement fiscal, qui revendique une centaine d’adhérents.

L’étude affirme que 88 % des personnes qui ont reçu une troisième dose du vaccin de Pfizer ont « ressenti des effets secondaires similaires ou moindres qu’après avoir reçu la deuxième injection ». Environ un tiers des vaccinés ont ressenti un effet secondaire, principalement une douleur au bras. Moins d’un demi pourcent ont exprimé des douleurs respiratoires.

Rappel avec Moderna

Le rappel du vaccin Moderna correspond à une dose réduite de moitié par rapport aux deux premières injections.

L’usage du vaccin Moderna est moins important que Pfizer en France et l’HAS rapporte que « depuis le début du suivi 45 cas graves ont été rapportés après l’injection d’une 3e dose ou d’une dose de rappel [de Moderna]. Les effets indésirables rapportés sont similaires à ceux de la primo-vaccination. »

L’autorité de santé fait état de trois décès de personnes âgées, sans que le lien ne soit directement établi avec le vaccin.

Globalement moins d’effets indésirables

Les États-Unis ont, eux aussi, pris de l’avance sur l’administration d’une troisième dose à tous les adultes. Via un site internet, V-safe, les vaccinés américains peuvent enregistrer les effets secondaires. Une étude reprenant ces données a été publiée sur le site des administrations américaines en charge du vaccin, le Centers for disease control and prevention (CDC). Elle comporte des limites, comme le manque de représentativité et son fonctionnement sur la base du volontariat, mais met en valeur une variation des réactions au vaccin avec la troisième dose, tous laboratoires confondus.

essais cliniques humains pour le vaccin pour empêcher l'ensemble d'Alzheimer pour commencer

 essais cliniques humains pour le vaccin pour empêcher l'ensemble d'Alzheimer pour commencer © Fourni par courrier quotidien MailonLine logo Un vaccin pouvant empêcher l'apparition de la maladie d'Alzheimer de commencer ses premiers essais cliniques humains. Brigham et Hôpital Femme à Boston, Massachusetts , a annoncé mardi qu'il commence une phase I d'un procès d'un spray nasal qui pourrait empêcher la condition dévastatrice.

Ainsi, « Parmi les 22 191 sujets ayant fourni leurs informations dans l’application proposée, 306 individus de 18 à 55 ans ont déclaré des évènements indésirables après la dose de rappel. » Les réactions au niveau local (douleur, rougeur) étaient légèrement supérieures après la dose de rappel. En revanche, « Les réactions systémiques (douleur abdominale, myalgie, diarrhée, fatigue, fièvre, maux de tête, nausées, réaction cutanée, vomissements, etc.) étaient moins fréquentes après la dose de rappel qu’après la deuxième dose. »

Pour résumer les données collectées, la directrice des CDC a affirmé : « La fréquence et le type d’effets secondaires étaient similaires à ceux observés après les deuxièmes doses de vaccins, et ils étaient la plupart du temps légers ou modérés, et de courte durée. » Rochelle Walensky a ajouté : « Les doses de rappel sont pour le moment bien tolérées »

Quel que soit le pays, les effets secondaires après la troisième dose n’ont pas bondi. L’administration d’une dose de rappel n’a donc pas sensiblement augmenté les risques d’effets secondaires. Pour l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), « Aucun signal spécifique n’a été identifié chez les personnes ayant eu une dose de rappel. »

Des symptômes déjà identifiés

Covid-19 : feu vert des autorités sanitaires pour une dose de rappel pour les plus de 40 ans

  Covid-19 : feu vert des autorités sanitaires pour une dose de rappel pour les plus de 40 ans La Haute autorité de santé a recommandé, vendredi 19 novembre, l'administration d'une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 pour les Français âgés de plus de 40 ans. La balle est désormais dans le camp du gouvernement. Celui-ci va devoir trancher sur un rappel du vaccin contre le Covid-19 pour tous les Fr Vendredi 19 novembre, en fin de journée, la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé cette nouvelle dose de vaccin, le plus souvent la troisième, pour cette tranche de population.

Dès les débuts de la vaccination contre le Covid-19, des inquiétudes s’étaient élevées autour des effets secondaires potentiels, peu connus alors. Depuis, les autorités de santé ont publié des données sur les conséquences des vaccins en première et seconde doses.

Janssen, Pfizer, Moderna, AstraZeneca… Tous présentent une liste de symptômes assez similaires : douleur sur la zone d’injection, maux de tête, frissons, fatigue, douleurs musculaires ou articulaires, fièvre, diarrhée. Ces effets sont d’ailleurs assez communs après une vaccination, que ce soit contre le Covid-19 ou la grippe, par exemple. Ils disparaissent normalement au bout de quelques jours.

D’autres événements plus graves, et d’autant plus rares, ont été recensés par les laboratoires après les premières et secondes doses. Ils s’étendent de la paralysie faciale à la myocardite, en passant par la fausse couche chez les femmes enceintes et la thrombose.

Le professeur Antoine Pariente, référent français pour le suivi du vaccin Pfizer, avait précisé la différence entre effet secondaire et événement pour Ouest-France . Les événements correspondent alors à « toutes les manifestations qui ne sont pas souhaitées, et pour lesquelles on s’interroge sur un rôle possible du vaccin […]. Il y en a une myriade, mais parmi elle, seule une petite partie correspond à des effets réels du vaccin. » Selon lui, la part d’effets secondaire doit donc être relativisée.

Lire aussi : Covid-19. À quoi sont dus les effets secondaires des vaccins ?

Depuis le début de la vaccination en France, un peu plus de 100 000 cas d’effets indésirables ont été signalés. 74 % concernant des conséquences peu graves et 26 % des effets graves. Leur relation avec le vaccin n’a pas pu être établie clairement par l’ANSM.

Pénurie de semi-conducteurs : l’Europe prête à engager le rapport de force, assure Thierry Breton .
L’industrie européenne, dont toute sa filière automobile, en est réduite à clopiner faute d’être suffisamment approvisionnée en semi-conducteurs, ces composants électroniques dont l’Asie tient le marché. Le commissaire européen Thierry Breton milite de longue date pour que le Vieux continent muscle sa capacité de production. Mais les investissements étrangers tardent à arriver en Europe. Thierry Breton évoque même la capacité de l’Europe à «  engager des rapports de force ».Les semi-conducteurs, ce sont ces « puces » électroniques qui composent le cerveau et le système nerveux de tous les objets modernes.

Voir aussi