Actualités à la une

Entreprise: Covid-19 : le vaccin Pfizer approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen

Patrimoine. Donner sa maison pour réduire les droits de succession

  Patrimoine. Donner sa maison pour réduire les droits de succession Pour alléger les droits de succession que pourraient avoir à payer ses enfants, il est possible de donner sa maison, de son vivant. Avantages et inconvénients, selon Patrick O’Reilly, président du Conseil départemental des notaires du Finistère. Il existe de multiples solutions pour transmettre son patrimoine de son vivant et éviter ainsi à ses enfants de payer des droits de succession, souvent jugés trop élevés. Parmi ces solutions, la donation en nue-propriété d’un bien immobilier est très utilisée et appréciée des Français. © BRUNO ASTORG Patrick O’Reilly, notaire.

Covid-19 : le vaccin Pfizer approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen © Africa Studio/Adobe Stock Covid-19 : le vaccin Pfizer approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen

Le vaccin de Pfizer contre le Covid-19 a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament, a annoncé cette autorité, ouvrant la voie à une vaccination au sein de ce groupe d'âge dans l'Union européenne.

Un groupe d'experts "a recommandé d'approuver une extension de l'application du vaccin contre le Covid-19 Comirnaty (le nom commercial du vaccin de Pfizer, ndlr) pour inclure son usage chez les enfants de 5 à 11 ans", a expliqué l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué. Ce vaccin à ARN messager est déjà autorisé pour les enfants de plus de 12 ans dans les 27 pays de l'UE. Hors du continent européen, le vaccin de Pfizer a déjà été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans dans un petit nombre de pays, parmi lesquels les Etats-Unis, Israël et le Canada. Les enfants de 5 à 11 ans recevront un tiers de la dose utilisée pour les personnes plus âgées, en deux injections espacées de trois semaines, a expliqué le régulateur européen. Le vaccin a démonté une efficacité de 90,7% lors d'un essai réalisé sur 2.000 jeunes enfants de cette classe d'âge, a-t-il ajouté.

Pfizer demande à la FDA d'autoriser la prise de vue sur le booster pour tous les adultes

 Pfizer demande à la FDA d'autoriser la prise de vue sur le booster pour tous les adultes Pfizer et Biontech mardi dernier, ils avaient demandé à la Food and Drug Administration (FDA) d'autoriser des plans de rappel de leur vaccin Covid-19 pour tous les adultes 18 et plus, cherchant à élargir qui est admissible à un troisième coup. © Getty Getty Images PFIZER PÉNÉRATION DONNÉES DE BOOSTER DE BOOSTER PDG ALBERT BOULA FDA APPROBATION Le déménagement vient dans le cadre d'un débat de longue date parmi les experts sur qui devrait être éligible à des tirs de rappel.

À lire aussi
Vaccin contre le Covid-19 : les lourdes accusations contre un laboratoire sous-traitant de Pfizer

Les effets secondaires ont été jugés "légers ou modérés". Ils peuvent durer quelques jours et peuvent se manifester sous la forme d'une douleur localisée à l'endroit de l'injection, d'une fatigue, de maux de tête, de douleurs musculaires ou d'un rhume. Le régulateur "a donc conclu que les bénéfices du Comirnaty chez les enfants de 5 à 11 ans dépassent les risques, particulièrement chez ceux qui présentent des comorbidités augmentant le risque de contracter une forme grave du Covid-19", selon le communiqué.

Aux Pays-Bas, pays confronté à une reprise épidémique et où l'agence européenne a son siège, les enfants de moins de 12 ans sont le groupe où le virus progresse le plus vite actuellement, ont expliqué les autorités en début de semaine. Quatre vaccins sont actuellement autorisés en population générale par le régulateur: ceux de Pfizer et Moderna, basés sur le principe de l'ARN messager, et ceux d'AstraZeneca et Johnson & Johnson, qui utilisent la technique du "vecteur viral non réplicant", à base d'adénovirus.

À lire aussi
Vaccins anti-Covid : les profits vertigineux engrangés par Pfizer, BioNTech et Moderna en à peine une seconde

Vaccin anti-Covid-19 : le laboratoire Valneva vend un million de doses à Bahreïn .
L'accord a été annoncé ce mercredi à travers un communiqué du laboratoire franco-autrichien. Le laboratoire franco-autrichien Valneva a annoncé mercredi la signature d'un accord d'achat anticipé avec Bahreïn pour la fourniture d'un million de doses de son candidat vaccin contre le Covid-19, dans un communiqué. Cet accord, dont le montant n'a pas été communiqué, porte sur une période de deux ans, est-il précisé.

Voir aussi