Actualités à la une

Entreprise: Donald Trump : levée de fonds record pour son réseau social

Et si vous achetiez une PME ? Nos conseils pour saisir ces opportunités

  Et si vous achetiez une PME ? Nos conseils pour saisir ces opportunités L’incertitude liée au Covid incite certains chefs d’entreprise à passer la main. Même si leur société est saine. Nos conseils pour saisir ces opportunités. Mars 2020: Béatrice Pommeret est une cadre sup de 55 ans au chômage qui s’interroge sur son avenir alors que le premier confinement débute. Retrouver un job? Pas simple à son âge. Créer une activité toute seule ? Pas évident quand on a longtemps dirigé des équipes. Malgré la pandémie, cette ancienne déléguée générale d’associations professionnelles a alors décidé de racheter une PME.

Donald Trump : levée de fonds record pour son réseau social © Gage Skidmore/Flickr Donald Trump : levée de fonds record pour son réseau social

L'ancien président américain a réussi à lever un milliard de dollars auprès d'investisseurs institutionnels pour son réseau social.

L'entreprise devant donner naissance au futur réseau social de l'ex-président Donald Trump et la société avec laquelle elle doit fusionner pour entrer en Bourse ont affirmé samedi 4 décembre qu'un groupe d'investisseurs institutionnels s'étaient engagés à apporter 1 milliard de dollars. Cette somme s'ajouterait aux 293 millions de dollars déjà récupérés par la "Spac" Digital World Acquisition Corp lors de son arrivée à Wall Street en septembre, détaille un communiqué.

Redressement fiscal géant pour Antoine Zacharias, l’ancien patron de Vinci

  Redressement fiscal géant pour Antoine Zacharias, l’ancien patron de Vinci Exilé fiscal en Suisse, Antoine Zacharias refusait de payer au fisc français 43,7 millions d’euros d’impôts sur une plus-value de 93 millions d’euros réalisée grâce à ses stock options. La cupidité d’Antoine Zacharias semble apparemment sans limite. L’ancien patron de Vinci s’était non seulement attribué des dizaines de millions d’euros de salaire, stock options, retraite chapeau, indemnités de départ... Mais il a aussi tenté de ne pas payer d’impôts sur une partie de ce tas d’or.

En retirant les frais de transaction, Trump Media & Technology Group devrait ainsi récupérer 1,25 milliard de dollars pour financer le lancement du réseau social de l'ancien locataire de la Maison Blanche, ajoute le document. Les deux entreprises n'ont pas précisé qui étaient les investisseurs s'étant engagés à apporter des fonds.

>> A lire aussi - Donald Trump cède son hôtel controversé de Washington dix ans après son acquisition

Donald Trump avait annoncé fin octobre que la société devant porter son futur réseau social allait fusionner avec Digital World Acquisition Corp, une société d'acquisition à vocation spécifique, ou "Spac" en anglais. Cet instrument financier à la mode est comme une coquille vide levant des fonds en Bourse en s'engageant à se rapprocher dans les mois suivants d'une entreprise prometteuse, permettant ainsi à cette dernière d'entrer à Wall Street sans le traditionnel processus.

Le patron de Twitter, Jack Dorsey, démissionne

  Le patron de Twitter, Jack Dorsey, démissionne Il était le PDG du réseau social depuis 2006. Son successeur est déjà connu, il s’agit de Parag Agrawal, l’actuel directeur des nouvelles technologies. Depuis 2006, les rênes de Twitter étaient entre ses mains. Le PDG du réseau social à l’oiseau bleu, Jack Dorsey, a annoncé démissionner de ses fonctions ce lundi 29 novembre 2021. « J’ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que l’entreprise est prête à aller de l’avant sans ses fondateurs », déclare-t-il dans un communiqué officiel, publié sur Twitter.

Intitulée "Truth Social", la future plateforme a été présentée par l'ex-président comme une alternative à Facebook, Twitter et YouTube dont il est banni pour avoir incité ses partisans à la violence avant l'assaut du Capitole, le 6 janvier. Actuellement disponible en pré-commande sur l'App Store, elle doit théoriquement être lancée au premier trimestre 2022.

>> A lire aussi - Donald Trump éjecté du classement des plus grandes fortunes

Portée par l'intérêt des investisseurs particuliers, l'action de la "Spac" était montée en flèche après l'annonce de son rapprochement avec l'entreprise de M. Trump, passant d'environ 10 dollars à un pic de 175 dollars en deux jours. Elle est toutefois redescendue après cet engouement initial et a clôturé vendredi à 45 dollars,ce qui lui donnait une valorisation de 1,67 milliard de dollars.

Assurance-vie, livrets : comment préserver votre capital? .
Avec un taux d'inflation supérieur à 2%, les détenteurs de livrets et d'assurance-vie placée en fonds en euros vont perdre du pouvoir d'achat. Quelle stratégie adopter. © Getty Images Il faut remonter à 2008 pour trouver un chiffre d’inflation supérieur à celui d’octobre : selon l’Insee, les prix à la consommation ont augmenté de 2,6 % sur douze mois glissants. Si ce phénomène se ressent dans les dépenses de la vie courante, il a aussi un impact sur l’épargne.

Voir aussi