Actualités à la une

Entreprise: Netflix voit la croissance de ses abonnés ralentir et dégringole en Bourse

Salaire, actions en Bourse… le pactole faramineux perçu par le DG d’Apple en 2021

  Salaire, actions en Bourse… le pactole faramineux perçu par le DG d’Apple en 2021 Le directeur général d'Apple Tim Cook a perçu en 2021 un salaire de base de 3 millions de dollars, 12 millions de dollars de variable au titre des dépassements d'objectifs et 82 millions de dollars d'actions octroyées.Le salaire annuel de base de M. Cook, de 3 millions de dollars, est lui resté inchangé par rapport aux années précédentes. La marque à la pomme affiche une santé rayonnante à Wall Street, où elle a franchi lundi le cap des 3.000 milliards de dollars de capitalisation, une première dans l'histoire boursière, avant de redescendre sous ce seuil.

Le géant du streaming a vu le nombre de ses nouveaux abonnés ralentir fortement. Le titre perdait plus de 5% dans les échanges après la clôture de la Bourse de New York. Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant les mois de confinement, et a vu , "comme prévu", sa croissance ralentir à 2,2 millions de nouveaux abonnés payants de juillet à septembre , contre 6,8 millions au troisième trimestre 2019, d'après son communiqué de résultats publié ce mardi.

Netflix s'affiche plutôt en forme, avant le lancement de deux nouveaux services de streaming concurrents en novembre. Le géant de la vidéo en ligne a redoré son blason avec une bonne croissance de sa base d' abonnés ces derniers mois, et espère se poser en vétéran qui ne craint pas l'arrivée de nouvelles plateformes rivales, même quand elles peuvent faire valoir des catalogues denses ou des prix cassés. Netflix a dépassé les 158 millions d' abonnés dans le monde, et engrangé plus de 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires au troisième trimestre 2019, des résultats salués en Bourse

Le bâtiment Netflix sur Sunset Boulevard, à Los Angeles, en Californie, le 19 octobre 2021. © Archives AFP. Le bâtiment Netflix sur Sunset Boulevard, à Los Angeles, en Californie, le 19 octobre 2021.

Malgré les records d'audience des séries comme « Squid Game » ou « Casa de Papel », la croissance des nouveaux abonnés de la plateforme de streaming n'a pas retrouvé les niveaux d'avant la pandémie. Résultat : les investisseurs sont inquiets et l'action du groupe californien a dégringolé en bourse jeudi.

Netflix a fini 2021 avec des succès planétaires comme Squid Game ou la Casa de Papel, mais les records d'audience ne masquent pas le ralentissement de la croissance des nouveaux abonnés, qui inquiète les investisseurs.

Turbines Arabelle: General Electric et EDF s'accordent sur le prix de vente

  Turbines Arabelle: General Electric et EDF s'accordent sur le prix de vente Le conglomérat américain, qui souhaite depuis deux ans se séparer de son activité de turbines à vapeur (ex-Alstom), est tombé d'accord avec l'énergéticien tricolore qui va débourser un peu plus de un milliard d'euros pour acquérir cette entité stratégique qui fabrique notamment les turbines nucléaires. Ce n'est plus qu'une question de jours. Selon plusieurs sources contactées par Challenges, General Electric (GE), qui souhaite depuis deux ans se séparer de son activité de turbines à vapeur (ex-Alstom), est enfin tombé d'accord avec EDF sur le prix de vente qui devrait légèrement dépasser le milliard d'euros.

En effet, Netflix a déclaré un total de 67,114 millions d' abonnés à fin septembre 2019 pour les 2 marchés, alors que pour le seul marché domestique, les comptes font état de 60,62 millions d' abonnés . La deuxième région a connaître le plus fort gain d’ abonnés , c’est la zone EMEA qui affiche une croissance de 82% de son portefeuille. La zone LATAM progresse quant à elle de 49%. Une dynamique internationale forte alors qu’aux Etats-Unis et au Canada la croissance de Netflix marque le pas, en affichant une croissance de « seulement » 14,9% depuis la fin du premier

La croissance du chiffre d'affaires de la société ralentit également. Il s'établit à 6,4 milliards de dollars au troisième trimestre, une hausse de 22 % sur un an, contre 31 % à la même période l'année dernière. Le cours de la société a baissé de 5 % dans les échanges après la clôture de la Bourse mardi. Pour engranger des abonnés au quatrième trimestre, elle compte sur la saison 4 de « The Crown », l'une de ses séries originales phares, et la saison 2 de « The Witcher ». Entre juillet et septembre, le peu de nouvelles séries populaires a également pu jouer un rôle dans le nombre moins élevé d'abonnements

La plateforme de streaming compte désormais 221,8 millions d'abonnés, soit un peu moins que les 222 millions qu'elle escomptait, d'après son communiqué de résultats pour le 4e trimestre, publié jeudi.

Surtout, elle ne prévoit que 2,5 millions de nouveaux abonnés pour le trimestre en cours, contre les 4 millions gagnés de janvier à mars 2021. Il faut remonter à 2010 pour trouver un chiffre aussi bas pour un premier trimestre, quand Netflix n'avait que 13,9 millions d'abonnés.

La rétention des abonnés et les audiences « restent solides »

La sanction a été immédiate à Wall Street : l'action du groupe californien perdait jusqu'à 20% lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

« La rétention (des abonnés) et les audiences restent solides mais la croissance des nouveaux abonnés n'a pas retrouvé les niveaux d'avant la pandémie », admet le service pionnier du secteur, qui a largement profité des restrictions sanitaires en 2020 et début 2021.

Taux révisable : définition, avantages et inconvénients

  Taux révisable : définition, avantages et inconvénients Un crédit immobilier à taux révisable désigne une formule de financement dont le taux d’intérêt est réévalué à la hausse ou à la baisse à une échéance déterminée, souvent annuelle. Qu’est-ce qu’un taux révisable ?Contrairement à un prêt à taux fixe, invariable pendant toute la durée du crédit, un prêt à taux révisable est actualisé chaque année à la date anniversaire de souscription en référence à l’évolution d'un indice de référence.

Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d'utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés matures, mais la plateforme qui s'approche des 200 millions d' abonnés , garde, pour l'instant, une longueur d'avance sur ses concurrents. Le géant du streaming a rallié quelque 2,2 millions de nouveaux adeptes de juillet à septembre, soit un peu moins que ses propres prévisions (2,5 millions), et beaucoup moins qu'il y a un an : 6,8 millions au troisième trimestre 2019, d'après son communiqué de résultats publié mardi.

Le service américain de vidéo en ligne a vu son nombre d’ abonnés augmenter beaucoup moins que prévu au deuxième trimestre. Une mauvaise surprise lourdement sanctionnée à Wall Street. Jusqu'ici habitué à une très forte croissance , Netflix a créé la (mauvaise) surprise lors de la présentation de ses Netflix avait prévenu en avril que ses gains d' abonnés allaient ralentir ce trimestre après une augmentation record de 6,74 millions au premier trimestre, où il avait annoncé son lancement simultané dans 130 nouveaux pays. Le groupe avait toutefois à l'époque dit tabler sur une progression d'encore

« Nous pensons que c'est dû à divers facteurs y compris le Covid qui continue à peser sur l'économie et des difficultés macro-économiques dans différentes parties du monde notamment l'Amérique latine ».

La série Squid Game vue par plus de 142 millions d'abonnés

D'octobre à décembre, le groupe a réalisé 7,7 milliards de dollars de recettes et accumulé 8,28 millions de nouveaux abonnés, une performance conforme aux attentes du marché.

La plateforme a bénéficié du succès planétaire de la série sud-coréenne Squid Game, qui avait été vue par plus de 142 millions d'abonnés à la mi-octobre, un mois après sa sortie, soit quelque deux-tiers des utilisateurs. Un record.

Elle a aussi pu compter sur la nouvelle et dernière saison de la série espagnole la Casa de Papel.

En attendant Bridgerton

Pour 2022, en revanche, il faudra attendre mars pour des sorties de grande envergure comme la saison 2 de Bridgerton, la deuxième la plus populaire du service.

Stéphane Richard vante son bilan chez Orange, surtout dans la fibre

  Stéphane Richard vante son bilan chez Orange, surtout dans la fibre Le PDG d'Orange Stéphane Richard, sur le départ, quitte le géant des télécoms avec "le sentiment du devoir accompli". Le groupe, "traumatisé" par une vague de suicides à son arrivée, est désormais jugé "solide". Avec un nombre d'abonnés à la fibre multiplié par 100 en 11 ans, le déploiement de la fibre optique en France a été la grande aventure de la décennie", s'est-il félicité."En 2010, il y avait 60.000" clients abonnés à la fibre, "donc on a multiplié ce chiffre par 100.

209 millions d’ abonnés dans le monde pour Netflix , toujours leader mais de plus en plus concurrencé. Leader mondial du streaming, le groupe américain, confronté à une concurrence vivace, commence à plafonner en nombre d’ abonnés . Trois clés pour comprendre. 1 Après la flambée, l’accalmie. Créée en 1997 pour louer des DVD, Netflixa parié dès 2007 sur la vidéo à la demande via Internet.

Et le groupe a annoncé vendredi dernier des augmentations entre un et deux dollars de ses abonnements mensuels aux États-Unis. L'option de base coûte désormais 9,99 dollars, et la plus chère passe à 19,99 dollars.

Surtout, depuis 2019, Netflix a de nombreux concurrents de taille, de Disney+ à HBO Max. En 2018, elle récoltait près de 50 % des recettes perçues par les plateformes de streaming vidéo. D'ici 2023, le cabinet eMarketer prédit que sa part sera tombée à 28 %.

Un pionnier toujours dominant

L'entreprise rappelle aussi régulièrement qu'elle considère YouTube et les jeux vidéo comme des menaces tout aussi importantes. Elle a d'ailleurs lancé en fin d'année dernière ses propres jeux mobiles.

« Les récentes percées de Netflix dans le commerce en ligne et les jeux vidéo montrent qu'elle cherche à diversifier ses revenus », a commenté Paul Verna de eMarketer.

En tant qu'actrice dominante du streaming - son nom est synonyme de la technologie - la plateforme fait aussi face à des attentes énormes.

« Sur les cinq dernières années, Netflix a doublé sa pénétration parmi les ménages »

« Sur les cinq dernières années, Netflix a doublé sa pénétration parmi les ménages, mais il a encore beaucoup de marge par rapport aux records d'abonnés aux chaînes payantes (environ 800 millions) », souligne ainsi Robert Cantwell, fondateur du fonds d'investissements Upholdings.

Le service ne cherche d'ailleurs aucunement à modérer ses ambitions.

« Même dans ce monde incertain et face à une concurrence accrue, nous sommes optimistes sur nos perspectives de croissance sur le long terme alors que le streaming remplace progressivement les formes de divertissements linéaires (la télévision traditionnelle, ndlr) dans le monde », a déclaré Netflix dans son communiqué.

Il a aussi rappelé son succès aux Emmy Awards, équivalent des Oscars de la télévision américaine, avec The Crown et le Jeu de la Dame ou avec le film The Power of the Dog.

Spécial Placements : les bons choix pour 2022 .
Retrouvez notre mode d’emploi détaillé de près de 40 produits d’épargne. Et les solutions à privilégier pour protéger efficacement votre patrimoine du regain d’inflation, qui pourrait être plus durable que prévu. L’équation se complique pour les épargnants. Depuis plusieurs années, ils devaient déjà composer avec la faiblesse des taux d’intérêt, qui a fait plonger le rendement de leurs produits préférés : le Livret A, et le fonds euros de l’assurance vie. Et voilà maintenant que l’inflation s’en mêle : avec un taux de 1,6% l'an dernier, elle transforme en rentabilité négative le taux de la plupart des produits garantis.

Voir aussi