Actualités à la une

Entreprise: Salmonelles : Lidl rappelle des merguez

Listeria : Carrefour rappelle de la charcuterie, Lidl du saumon

  Listeria : Carrefour rappelle de la charcuterie, Lidl du saumon En raison de la présence de listeria, Carrefour et Lidl ont émis des rappels pour deux de leurs produits. Les rappels de produits se sont multipliés ces dernières semaines pour des risques potentiels ou en raison de présence avérée de listeria, la bactérie responsable de la listériose. C'est aujourd'hui au tour de Carrefour de procéder au rappel de lots de charcuteries, indique le site du gouvernement Rappel Conso ce jeudi 8 septembre. Le produit concerné est une "assiette de charcuterie familiale – jambon sec supérieur, rosette supérieure, pancetta, bacon fumé, coppa" vendue sous la marque Montagne noire.

Salmonelles : Lidl rappelle des merguez © PIXABAY Salmonelles : Lidl rappelle des merguez

Des lots de merguez vendus chez Carrefour font actuellement l'objet d'un rappel. Veillez à ne pas consommer ce produit rappelé pour présence de salmonelle.

Faites bien attention si vous avez acheté des merguez récemment dans un magasin Lidl. Après les œufs en chocolat Kinder, ce sont des lots de merguez commercialisés au sein du hard discounter qui font l'objet d'une campagne de rappel sur l'ensemble du territoire pour cause de risque de salmonelle, rapporte Rappel Conso sur son site Web le vendredi 16 septembre.

Les lots C2250350 portent les codes GTIN 20712433 avec une date de fin de consommation au 19/09/2022. Tous ces lots ont été commercialisés du 08/09/2022 au 15/09/2022, dans la France entière. Un contrôle microbiologique a mis en évidence la présence de Salmonella Enteritidis. La fin de la procédure de rappel est fixée au 1er octobre. Pour de plus amples informations, Lidl a mis en place un numéro de contact, le 08.00.90.03.43.

Carrefour, Leclerc... plusieurs enseignes rappellent des bûches de chèvre dans toute la France

  Carrefour, Leclerc... plusieurs enseignes rappellent des bûches de chèvre dans toute la France Plusieurs lots de bûches de chèvre vendus dans plusieurs supermarchés Carrefour, Leclerc, Leader Price, Super U et Lidl font actuellement l'objet d'un rappel en raison d'un risque de présence de corps étrangers métalliques. La prudence est de rigueur si vous êtes allés récemment faire des courses à Carrefour, Leclerc, Leader Price, Super U et Lidl. Ces enseignes viennent de procéder au rappel de lots de bûches de chèvre susceptibles de contenir des corps étrangers de nature métallique. Plusieurs fiches de rappel ont d'ailleurs été publiées sur le site gouvernemental rappel.conso.gouv.fr.

À lire aussi
Auchan et Carrefour rappellent de la viande de kebab, Grand Frais du reblochon

Un remboursement est possible

Si vous avez acheté l'un de ces lots, il est fortement recommandé de le détruire ou de le rapporter en magasin. Vous serez alors remboursé. Selon Santé publique France, les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux comme des diarrhées, vomissements, douleurs abdominales et fièvre. Les premiers symptômes peuvent apparaître entre 6 et 72 heures après ingestion de l'aliment contaminé. Si vous présentez l'un de ces symptômes, il est impératif de consulter votre médecin traitant en lui signalant cette consommation.

À lire aussi
Carrefour, Leclerc... plusieurs enseignes rappellent des bûches de chèvre dans toute la France

TÉMOIGNAGES. "Il faut tout le temps être en recherche" : à Angers, la galère des étudiants face à l'explosion des loyers .
L’inflation en France touche aussi les étudiants de plein fouet. Le coût de la vie étudiante a augmenté de 7,4% selon la Fage, une fédération d'associations étudiantes. Le logement est l'une des principales difficultés comme à Angers. © Fournis par franceinfo Thomas et Gauthier, deux frères étudiants en école d'ingénieurs à Angers, n'ont toujours pas d'appartement en ce début d'année universitaire. "Actuellement, on loge de façon temporaire chez la mère de ma copine qui a une chambre en plus, on squatte un peu", explique Thomas. "On est très bien accueilli, mais on n'est pas...

Voir aussi