Actualités à la une

Entreprise: Pourquoi TF1 renonce au rachat de M6

Rachat de Twitter : les actionnaires votent pour le projet d'Elon Musk

  Rachat de Twitter : les actionnaires votent pour le projet d'Elon Musk Les actionnaires du réseau social ont approuvé l'accord de rachat de la plateforme par Elon Musk, à un mois de l'ouverture du procès que Twitter a lancé contre le multimilliardaire pour l'obliger à honorer son engagement. Les actionnaires de Twitter ont approuvé, mardi 13 septembre, l'accord de rachat de la plateforme par Elon Musk pour 44 milliards de dollars, un engagement auquel le multimilliardaire a mis fin unilatéralement, accusant l'entreprise de lui avoir menti. Le vote consolide la position du réseau social à un mois de l'ouverture du procès qu'il a lancé contre M. Musk pour le forcer à honorer son engagement.

Pourquoi TF1 renonce au rachat de M6 © Serge Surpin Pourquoi TF1 renonce au rachat de M6

TF1, la filiale de Bouygues, renonce au rachat de M6 face à l'opposition de l'Autorité de la concurrence.

Le mariage entre TF1 et M6 est finalement annulé avant même d'avoir été consommé. La Une a annoncé, vendredi 16 septembre, renoncer à racheter son principal concurrent. Un abandon expliqué par l'opposition de l'Autorité de la concurrence, pour qui le rachat "aurait pu engendrer des risques concurrentiels majeurs".

L'anti-trust était opposé à la naissance d'un mastodonte qui détiendrait un quasi-monopole sur la publicité télévisée, avec 75% du marché, ce qui est inacceptable pour n'importe quel gendarme de la concurrence. "La puissance de marché des groupes TF1 et M6 réunis fait naître un fort risque de hausse des prix des espaces de publicité vendus par les deux groupes au détriment des annonceurs et des consommateurs", a expliqué le président de l'Autorité de la concurrence Benoît Coeuré. Son prédécesseur Isabelle de Silva avait pareillement prévenu : ”ce projet en tant que tel me semble très difficile à envisager, car avec 70% de part de marché dans le domaine de la publicité audiovisuelle, cette opération, par principe, paraît impossible”.

Amazon travaille sur un nouveau vaccin

  Amazon travaille sur un nouveau vaccin Après le rachat de One Medical, Amazon veut aller encore plus loin, et pourquoi pas être le premier à sortir un vaccin, tant attendu, contre le cancer. Les ambitions d'Amazon dans la santé ne sont plus un secret pour personne. Le géant du e-commerce a d'ores et déjà décidé d'investir 3,9 milliards d'euros dans le domaine au mois de juillet afin de racheter One Medical et ambitionne à terme une "réinvention" du secteur des soins. Mais Amazon pourrait aller encore plus loin. À en croire RMC, le géant américain s'est lancé dans le développement d'un vaccin contre le cancer du sein et de la peau.

Dans un communiqué commun, TF1, M6 et de leurs propriétaires "déplorent que l’Autorité de la Concurrence n’ait pas pris en compte l’ampleur et la vitesse des mutations du secteur de l’audiovisuel français. Elles restent convaincues que la fusion des groupes TF1 et M6 aurait été une réponse appropriée aux défis découlant de la concurrence accélérée avec les plateformes internationales".

Les deux fiancés avaient en effet expliqué être des nains par rapport aux géants du streaming américains comme Netflix ou Disney+, qui veulent désormais engranger aussi des recettes publicitaires. Mais cet argument n'a pas convaincu l'anti-trust. Pour lui, "le développement des services de vidéo-à-la-demande par abonnement ne permet pas, à un horizon prévisible, de remettre en cause la puissance du média télévision, dans la mesure où ces services ont vocation à rester des modèles payants, contrairement aux chaînes éditées par TF1 et M6, et que ces services reposent avant tout sur une promesse de consommation individualisée, qui n’est pas propice à une diffusion d’annonces publicitaires de manière simultanée auprès de l’ensemble des utilisateurs".

Comment Suez pourrait relancer le duel avec Veolia

  Comment Suez pourrait relancer le duel avec Veolia Suez pourrait racheter à Veolia ses anciennes activités de déchets au Royaume-Uni – partie que Veolia est obligée de céder pour des raisons de position dominante sur le marché britannique. Suez – Veolia, saison 2 ? Selon nos confrères de BFMTV dans un article publié ce jeudi 8 septembre, Suez serait sur le point de faire une offre pour racheter son ancienne filiale britannique, acquise par son concurrent de toujours, Veolia, au mois de janvier dernier. Début 2022, le feuilleton du rachat de Suez par Veolia prenait fin, semblait-il.

À lire aussi
Le gouvernement donne un petit coup de pouce au rachat de M6 par TF1

Pour contourner la difficulté, les deux fiancés avaient tenté de diminuer leur part de marché en prenant en compte un marché plus gros, étendu à la publicité sur internet. Mais cette extension du domaine de la lutte a été recalé par l'Autorité de la concurrence. Pour son président Benoît Coeuré, "l’évolution des usages constatée ne permet pas de considérer que la publicité télévisée et la publicité en ligne sont suffisamment substituables du point de vue des annonceurs. Dès lors, il n’apparaît pas justifié de les intégrer au sein d’un marché unique". Et "l'arrivée prochaine, annoncée pour la fin de l’année 2022, d’offres hybrides payantes intégrant de la publicité par certaines plateformes de vidéo à la demande par abonnement ne remet pas en cause cette réalité du fonctionnement du marché, dans la mesure où la publicité sur les services de vidéo-à-la-demande par abonnement devrait continuer à relever très majoritairement de la publicité ciblée".

Thierry Delaporte, à la tête de Wipro réveille la tech indienne

  Thierry Delaporte, à la tête de Wipro réveille la tech indienne Appelé au chevet de Wipro en pleine pandémie, l'ex-directeur délégué de Capgemini y a opéré "un changement radical". Résultat: une activité en hausse de 24% cette année. Rencontre. Son bureau d'angle à la Défense donne sur les QG d'une bonne partie des entreprises du CAC 40. Toutes ne sont pas encore ses clientes, mais il y travaille. Depuis deux ans, Thierry Delaporte est à la tête de Wipro, l'un des géants indiens du conseil informatique et de l'intégration de système, basé à Bangalore. En pleine pandémie, "je suis devenu CEO d'une multinationale de façon virtuelle" , plaisante-t-il.

Les deux fiancés avaient alors proposé de reporter à plus tard les effets de la fusion, en maintenant séparées les deux régies publicitaires durant une courte période transitoire de trois ou cinq ans. Mais les deux régies auraient eu le même actionnaire (à savoir Bouygues), et une part de marché toujours colossale. Cette concession a donc aussi été rejetée par l'anti-trust. Pour Benoît Coeuré, "les incitations de ces deux régies à se faire concurrence auraient été limitées par le contrôle que Bouygues aurait exercé sur elles. Le risque de hausse de prix n’aurait donc pas pu être écarté".

Dès lors, la seule solution pour revenir à une part de marché acceptable par l'anti-trust était de céder une ou plusieurs chaînes, ce qui aurait abaissé la rentabilité du nouvel ensemble, et donc était rejeté par les deux parties. Le communiqué de TF1 et M6 explique : "seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l’autorisation du rachat. Les parties ont donc conclu que le projet ne présentait plus aucune logique industrielle".

Silver Lake, ce discret fonds américain qui irrigue et… pompe la tech européenne

  Silver Lake, ce discret fonds américain qui irrigue et… pompe la tech européenne Ce fonds américain aussi puissant que discret multiplie les investissements. Au point de soulever des questions de souveraineté. Aux Etats-Unis, les montagnes de l'Utah sont le rendez-vous des amateurs de sports d'hiver. La topographie offre des pistes ambitieuses; de vastes forêts de pins abritent des lacs encore sauvages. Sur l'un d'entre eux, le vent n'y a pas de prise. Sa disposition privilégiée lui donne une teinte métallique. Elle justifie son nom: Silver Lake, lac d'argent. Réfléchissant et hermétique, Silver Lake partage son air impénétrable et son nom avec une société de capital-investissement.

Une dernière solution aurait été de demander l'aide du gouvernement. En effet, Bercy a le pouvoir de corriger la copie de l'Autorité de la concurrence, en autorisant un rachat refusé ou en allégeant les obligations imposées. Mais TF1, en retirant son offre de rachat avant toute décision de l'anti-trust, a fermé la porte à cette solution désespérée.

M6 va donc devoir chercher désormais un nouvel acquéreur. Le dossier avait notamment été regardé par Vivendi (Canal+), Mediawan (Xavier Niel), l'oligarque tchèque Daniel Kretinsky, l'italien Mediaset (Silvio Berlusconi), Altice (Patrick Drahi) et NRJ. Tous ces candidats malheureux se voient donc offrir aujourd'hui une seconde chance. De même, cet échec sera bien accueilli par les personnels de TF1 et de M6, qui craignaient d'être laminés lors de l'élimination des innombrables doublons entre les deux chaînes. A commencer par le PDG de TF1 lui-même, Gilles Pélisson, que le groupe Bouygues avait sacrifié au passage.

Mais le temps presse. En effet, l'autorisation d'émettre de la Six va être renouvelée le 5 mai 2023, ce qui interdit tout changement de propriétaire durant les cinq ans qui suivent. Le nouveau propriétaire de M6 doit donc être choisi avant.

Crédit immobilier : Pourquoi l’assurance emprunteur n’est plus conditionnée à votre santé .
Depuis le 1er juin 2022, exit les surprimes ou de refus liés à l'état de santé ou à l'âge des emprunteursDès lors qu’on espère financer l'achat d'un logement grâce à un emprunt immobilier, on est obligé d’en passer par l’incontournable assurance emprunteur. Hélas, si elle représente déjà près d’un tiers du coût total du crédit en moyenne, son tarif peut carrément exploser en fonction de votre état de santé.

Voir aussi