Entreprise: Violation de brevet : Meta condamnée à une très lourde amende

Votre propriétaire peut-il garder un double des clés de votre logement?

  Votre propriétaire peut-il garder un double des clés de votre logement? PRATIQUE- Lorsqu'un propriétaire loue son logement, il n'en a plus l'usage mais celui-ci reste sa propriété. A-t-il pour autant le droit de conserver un double des clés? Lorsqu'un propriétaire met un bien en location, il en confie l'usage et l'entretien courant à un locataire. Il a pour devoir de fournir un logement décent ne portant atteinte ni à la sécurité ni à la santé de son occupant. Mais le propriétaire conserve également certains droits sur cet appartement ou cette maison qui lui appartient.

Violation de brevet : Meta condamnée à une très lourde amende © Budrul Chukrut/SOPA Images/LightRocket/Getty Images Violation de brevet : Meta condamnée à une très lourde amende

La maison mère de Facebook et Instagram était attaquée par l'application Voxer pour avoir copié des brevets de la messagerie façon "walkie-talkie" dans ses fonctionnalités de diffusion en direct.

Amende salé pour Meta. La maison mère de Facebook et Instagram a été condamnée mercredi à payer 174,5 millions de dollars de dommages et intérêts à Voxer, une application qui accuse le géant des technologies d'avoir violé ses brevets. Un jury texan a déterminé que Meta a copié des brevets de la messagerie façon "walkie-talkie" dans ses fonctionnalités de diffusion en direct, sur Facebook Live et Instagram Live. Le procès s'était ouvert à Austin la semaine dernière.

Procès en appel dans l’affaire d’espionnage à Ikea France : les hauts cadres « ne savaient pas »

  Procès en appel dans l’affaire d’espionnage à Ikea France : les hauts cadres « ne savaient pas » « Ce n’est pas James Bond », ont assuré les avocats de plusieurs anciens dirigeants d’Ikea France, au procès en appel sur l’affaire d’espionnage des employés. Les hauts cadres ont nié ce jeudi 22 septembre 2022 avoir été informés du système de surveillance illégal et généralisé des salariés. Ils ne « savaient pas » : au deuxième jour de leur procès en appel devant la cour d’appel de Versailles, plusieurs anciens dirigeants d’Ikea France ont nié jeudi 22 septembre 2022 avoir été informés de l’existence d’un système de surveillance illég Les vies de centaines d’employés passées au crible« Nous, on ne le sait pas.

Meta a l'intention de faire appel, a indiqué un porte-parole à l'AFP. "Nous pensons que les preuves exposées lors du procès montrent que Meta n'a pas enfreint les brevets de Voxer", a-t-il déclaré. Voxer avait lancé des poursuites en 2020, assurant que le groupe californien s'était servi de sa technologie brevetée après l'échec d'une tentative de collaboration entre les deux entreprises en 2012. L'appli mobile permet "la transmission de communications audio et vidéo avec l'immédiateté du direct et la fiabilité et la facilité d'une messagerie", d'après la plainte, y compris dans de mauvaises conditions de réseau et même si le destinataire n'est pas disponible.

À lire aussi
Facebook pourra bien être poursuivi en justice pour abus de position dominante dans les réseaux sociaux

Voxer explique avoir été contacté par Facebook peu après le lancement de son service en 2011, qui a été un "succès immédiat". La start-up aurait alors fourni les détails de ses technologies au réseau social, mais "les réunions n'ont pas débouché sur un accord", détaillent ses avocats. "Facebook a alors identifié Voxer comme un concurrent même s'il n'avait pas, à l'époque, d'outils vidéo ou audio en direct", indique la plainte. "Facebook a révoqué l'accès de Voxer à des éléments clés de la plateforme et lancé Facebook Live en 2015 puis Instagram Live en 2016. Les deux produits comportent des technologies de Voxer et violent ses brevets", assène le plaignant.

À lire aussi
Meta : première baisse de revenus pour la maison mère de Facebook

Chauffage collectif: le gouvernement incite à une individualisation déjà obligatoire .
Le gouvernement a ressorti du placard un «serpent de mer»: l’individualisation des frais de chauffage collectif. Elle est en fait obligatoire, mais seulement si c’est possible techniquement, depuis 2019.Pour y remédier, le gouvernement a ressorti du placard l’individualisation des frais de chauffage pour permettre à chaque copropriétaire de payer sa propre consommation. «(Cette mesure) permet, de fait une plus grande équité entre les habitants», souligne une source gouvernementale qui estime l’économie énergétique «de l’ordre de 15% par foyer». L’exécutif encourage vivement «les acteurs concernés» à «se mobiliser davantage» pour que cette mesure soit respectée.

Voir aussi