Entreprise: Mali. Un colonel nouvel homme fort après le coup d’État, mais promesse d’une transition démocratique

Bientôt le retour d’un insecticide pour sauver la filière de la betterave ?

  Bientôt le retour d’un insecticide pour sauver la filière de la betterave ? Les apiculteurs et les écologistes sont en colère : le gouvernement devrait à nouveau autoriser les producteurs de betteraves à utiliser un insecticide, interdit depuis deux ans. L'objectif est de "pérenniser" la filière sucrière française : le gouvernement veut autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021, sous "conditions strictes", des semences de betteraves enrobées d'un insecticide interdit depuis 2018, malgré l'opposition des défenseurs de l'environnement et des apiculteurs.

Le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole de la junte à l'origine du coup d'Etat, a demandé à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ». © ANNIE RISEMBERG / AFP Le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole de la junte à l'origine du coup d'Etat, a demandé à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ».

Dénoncé par les pays étrangers, le coup d’État au Mali n’en ravit pas moins l’opposition, laquelle s’est engagée à travailler avec les putschistes pour la mise en place d’une transition démocratique. Une grande fête de la victoire est par ailleurs annoncée vendredi.

“Contre le monopole de Google, il faut taper fort”

  “Contre le monopole de Google, il faut taper fort” Les amendes ne suffisent plus. Face au quasi-monopole que le moteur de recherche fait peser sur la publicité numérique, les autorités de la concurrence devront exiger qu’il cède certaines de ses activités, estime Fiona M. Scott Morton, une économiste réputée. Ancienne économiste en chef de la section antitrust du "Department of Justice" américain, la professeure Fiona M. Scott Morton enseigne l'économie de la concurrence à la prestigieuse université de Yale aux Etats-Unis. Dans une récente étude, cosignée avec le consultant David C.

Un colonel de l’armée malienne, Assimi Goita, s’est présenté mercredi comme le nouvel homme fort à Bamako, au lendemain du coup d’État ayant renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta, un putsch unanimement condamné à l’étranger.

« Je me présente : je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) », a déclaré à la presse cet officier supérieur qui était apparu dans la nuit de mardi à mercredi à la télévision nationale aux côtés d’autres militaires, sans prendre la parole.

Il a estimé que son pays se trouvait « dans une situation de crise sociopolitique, sécuritaire » et n’avait « plus le droit à l’erreur ».

« Victoire du peuple »

L’opposition malienne s’est félicitée mercredi du coup d’État militaire, estimant qu’il avait « parachevé » sa lutte pour obtenir le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta et se disant prête à élaborer avec la junte une transition politique.

Immobilier : imbroglio sur la date d’entrée en vigueur des nouveaux diagnostics géotechniques obligatoires

  Immobilier : imbroglio sur la date d’entrée en vigueur des nouveaux diagnostics géotechniques obligatoires L’étude des sols dans certaines zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel devait devenir obligatoire au 1er janvier 2020, pour les contrats de vente de terrains constructibles et les contrats de construction. Mais les textes réglementaires ont été publiés avec tellement de retard qu’on se sait pas à partir de quand la mesure est effective ...Voici une affaire qui intéressera autant les juristes que les potentiels vendeurs de terrains à construire...

Elle s’est dite prête à fêter vendredi « la victoire du peuple malien ».

La coalition d’opposition du M5-RFP « prend acte de l’engagement du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) », créé par les militaires désormais au pouvoir, « d’ouvrir une transition politique civile », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le colonel Goita ne pourra toutefois pas compter sur la moindre indulgence de la communauté internationale qui a unanimement condamné le putsch, réclamant le retour à l’ordre constitutionnel et la libération du président Keïta arrêté mardi par les militaires.

Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont demandé la libération « immédiate » du président renversé et « souligné la nécessité pressante de rétablir l’État de droit et d’aller vers un retour de l’ordre constitutionnel ».

Fortement engagée au Sahel où elle combat les groupes jihadistes qui ont contribué à déstabiliser le Mali, la France a, par la voix du président Emmanuel Macron, a estimé que « la lutte contre les groupes terroristes et la défense de la démocratie et de l’État de droit sont indissociables ».

Airbnb vs Vrbo vs HomeAway: voici comment fonctionne chaque service de location de vacances, ainsi que leurs politiques d'annulation et de coronavirus

 Airbnb vs Vrbo vs HomeAway: voici comment fonctionne chaque service de location de vacances, ainsi que leurs politiques d'annulation et de coronavirus © Martins Licis L'homme le plus fort du monde Martins Licis travaille sur des squats zombies de faible poids et à haute fréquence alors qu'il se remet d'être frappé par une voiture. L'homme le plus fort du monde Martins Licis est en train de soigner une blessure, ce n'est pas surprenant, car les bosses et les ecchymoses accompagnent le territoire en tant qu'homme fort d'élite. Mais la nature de sa douleur sort de l'ordinaire: Licis a été heurté par une voiture alors qu'il faisait du vélo.

« En sortir, c’est provoquer l’instabilité et affaiblir notre combat. Ce n’est pas acceptable », a-t-il poursuivi sur Twitter, en appelant à ce que le pouvoir soit « rendu aux civils ».

L’UA a de son côté suspendu le Mali « jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel » et demandé « la libération du président […] du Premier ministre et des autres responsables du gouvernement arrêtés par la force par l’armée ».

La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a tenté sans succès de résoudre la crise qui frappe le Mali depuis juin, a également suspendu ce pays avant une réunion jeudi en visioconférence.

Elle a prévu de tenir jeudi une réunion extraordinaire de ses chefs d’État pour évoquer la question.

L’UE a réclamé la libération « immédiate » des dirigeants arrêtés et un « retour immédiat de l’état de droit ». « La stabilité de la région et du Mali, la lutte contre le terrorisme doivent demeurer des priorités absolues », selon elle.

Envie d’une maison ? 25 endroits au vert sur lesquels miser

  Envie d’une maison ? 25 endroits au vert sur lesquels miser Façade atlantique, Bourgogne ou encore Provence : retrouvez la cote postconfinement des principales régions conciliant le charme avec la possibilité de télétravail. «Est-ce qu’il y a la fibre?» Un peu partout, voilà la première question que posent désormais les candidats à l’achat, en recherche de belles maisons où télétravailler. Un logement qu’ils pensent acquérir soit en résidence secondaire, à rejoindre du jeudi au dimanche soir. Soit en résidence principale, quitte à revendre un précédent appartement.

Washington a aussi « fermement » condamné « la mutinerie » et exigé que la « liberté et la sécurité » des dirigeants maliens et de leurs familles soient « assurées ».

L’Algérie, qui partage 1,400 km de frontières avec le Mali et a joué un rôle important dans les pourparlers de paix dans ce pays, « réitère son ferme rejet de tout changement anticonstitutionnel de gouvernement ».

Autre pays du Maghreb partenaire du Mali, le Maroc a appelé à une « transition civile pacifique, permettant un retour rapide et encadré à l’ordre constitutionnel ».

Halte au « vandalisme »

Ces condamnations n’ont pas dissuadé le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole du (CNSP), de demander à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ». Il a aussi demandé « d’arrêter immédiatement les actes de vandalisme et de destruction des édifices publics ». Des manifestants ont incendié mardi le cabinet d’avocat de l’ex-ministre de la Justice Kassim Tapo.

Ismaël Wagué n’a en revanche rien dit sur le président Keïta, dit IBK, ni le chef du gouvernement, Boubou Cissé, toujours au camp militaire de Kati, le quartier général des auteurs du coup d’État près de Bamako.

Le calme a régné mercredi dans la capitale, qui portait encore les stigmates des incidents ayant ponctué ce renversement de pouvoir, en particulier l’incendie du cabinet d’avocats de M. Tapo.

Désireux de contrer la concurrence chinoise, Veolia tente de mettre la main sur Suez

  Désireux de contrer la concurrence chinoise, Veolia tente de mettre la main sur Suez Le PDG de Veolia Antoine Frérot en a rêvé et il va peut-être le faire. Mettre la main sur son concurrent historique Suez. Ce qui lui permettrait d’être l’incontestable numéro un des services collectifs. "C’est une opportunité historique qui va dans le sens de l’histoire. Nous créons le groupe pour le monde d’après." Lundi 31 août, en conférence téléphonique, Antoine Frérot avait des accents lyriques dans la voix. La veille, le PDG de Veolia tentait le plus gros coup de sa carrière en lançant une offre à 2,9 milliards d’euros pour acquérir 29,9% de son concurrent français Suez.

Les habitants de Bamako ont vaqué à leurs occupations, mais les administrations et les banques étaient fermées.

Le président Keïta, élu en 2013 puis réélu en 2018 pour cinq ans, a annoncé à la télévision publique sa démission dans la nuit de mardi à mercredi, puis la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air, a ensuite annoncé la création du CNSP, expliquant que les militaires avaient « décidé de prendre (leurs) responsabilités » face au chaos et à l’insécurité.

Les militaires ont dit vouloir « une transition politique civile conduisant à des élections générales crédibles » dans un « délai raisonnable ».

Ils ont annoncé la fermeture des frontières et l’instauration d’un couvre-feu.

Respect des accords passés

« Tous les accords passés » seront respectés, a affirmé le colonel Wagué.

La (mission de l'ONU) Minusma, la force (anti-djihadiste française) Barkhane, le G5 Sahel (qui regroupe cinq pays de la région), la force Takuba (un groupement de forces spéciales européennes censées accompagner les Maliens au combat) demeurent nos partenaires », a-t-il assuré, en ajoutant que les militaires étaient « attachés au processus d’Alger », l’accord de paix signé en 2015 entre Bamako et les groupes armés du nord du pays.

Rénovation énergétique : 11 millions de Français vivent dans des "passoires thermiques" .
Selon une étude du ministère de la Transition écologique, cinq millions de logements sont mal isolés. Au total, ce sont 11 millions de Français qui sont concernés par cette catastrophe environnementale et sociale. Le plan de relance présenté mercredi par le gouvernement doit s'attaquer au problème.Si la plupart de ces locataires vivent dans des maisons individuelles situées dans des départements ruraux, comme la Nièvre, la Creuse ou le Cantal, d'autres sont en appartement. C'est le cas d'Alex. Les vitres de son studio n'empêchent plus l'air de passer et même les murs ne retiennent pas la chaleur bien longtemps.

Voir aussi