Immobilier: Sinic, cet autre géant immobilier chinois incapable de rembourser un emprunt

Les investisseurs d'Evergrande ont continué à attendre sur «major» de l'affaire

 Les investisseurs d'Evergrande ont continué à attendre sur «major» de l'affaire , car les investisseurs attendent une annonce sur l'avenir de la Giant de l'immobilier chinois en difficulté Evergrande, deux autres sociétés immobilières provoquent leurs préoccupations sur leur capacité à rembourser la dette. © EPA Le lundi, les actions de Evergrande ont été suspendues devant "une annonce contenant des informations internes sur une transaction majeure". Le cabinet serait défini pour vendre une grosse mise dans l'une de ses activités.

L'état du marché immobilier chinois a de quoi inquiéter alors qu'un troisième promoteur a annoncé qu'il ne pouvait pas rembourser ses dettes faut de liquidité. Il pourrait ébranler tout le secteur.

Les promoteurs immobilier chinois en crise © Noel Celis / AFP Les promoteurs immobilier chinois en crise

C'est le troisième promoteur immobilier chinois dans la tourmente. Sinic a averti qu'il ne pourrait pas rembourser un emprunt "faute de liquidités". Il n'est pas le seul groupe à rencontrer de graves difficultés financières puisque lundi, le groupe Fantasia, qui peine également à rembourser ses dettes, a vu partir deux directeurs. Le tout au moment où le secteur est secoué par les difficultés du géant Evergrande, également au bord de la faillite.

Même si le destin de la Chine Evergrande reste difficile, le secteur souffre de

 Même si le destin de la Chine Evergrande reste difficile, le secteur souffre de inquiète de la croissance des défauts des défauts des immobiliers chinois a sapé le sentiment d'investisseur saisi, au milieu d'une nouvelle note de crédit et d'une incertitude quant au sort du groupe de la Chine Evergrande au fur et à mesure de la vente d'argent en vendant des actifs en vente .

Le groupe Sinic a indiqué qu'il était dans l'incapacité de rembourser un emprunt de 250 millions de dollars (216 millions d'euros) dont la dernière échéance est prévue lundi 18 octobre. Le promoteur assure être en pourparlers avec les créanciers et d'autres parties prenantes au sujet des modalités de remboursement, selon le site spécialisé Zone Bourse. Il "anticipe qu'il ne disposera pas de suffisamment de liquidités" pour honorer ce versement, selon un communiqué daté de mardi. La firme devra par ailleurs rembourser un autre emprunt de 250 millions de dollars en janvier, puis 210 millions en juin prochain.

LIRE AUSSI>> Evergrande, symbole de la pyramide de Ponzi de l'immobilier chinois

Sinic avait fait les gros titres de la presse le mois dernier quand l'action du groupe avait perdu 87% à la Bourse de Hongkong, dans la foulée des déboires du géant de l'immobilier Evergrande criblé de dettes. L'affaire a fait perdre au patron de Sinic plus d'un milliard de dollars, selon Forbes. Et les cotations de Sinic sont depuis suspendues à la Bourse de Hongkong.

Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ?

  Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ? Deuxième plus important promoteur immobilier en Chine, l’entreprise a cumulé une dette de près de 300 milliards de dollars et risque de se retrouver en défaut de paiement.Alimentant les préoccupations concernant ce secteur, c’est au tour de Fantasia de se retrouver dans l’engrenage infernal de la dette. Le promoteur chinois a manqué à ses obligations de paiement : lundi 4 octobre il n’a pas pu rembourser les 205,7 millions de dollars dus à ses créanciers. Un autre promoteur, Sinic, a aussi vu, mardi, sa note dégradée par l’agence S&P Global Ratings, qui estime que sa « capacité de service de la dette est presque épuisée ».

Ces difficultés mettent en lumière les inquiétudes en Chine autour de l'immobilier, un secteur capital pour la croissance de la deuxième économie mondiale. Evergrande, le poids lourd privé du secteur, se débat depuis plusieurs semaines pour honorer ses paiements d'intérêts et ses livraisons d'appartements. Le groupe est au bord du gouffre et sa faillite potentielle menace d'ébranler le secteur immobilier chinois, voire les marchés financiers mondiaux.

Mais pour Jean-Luc Buchalet le président-fondateur de Pythagore Consult, interrogé par L'Express en septembre, pas de quoi craindre un scénario à la 2008 et la crise des subprimes. "Je ne le pense pas, même si des secousses financières, sans doute importantes, sont encore à prévoir. Tout simplement parce que la Chine n'est pas une économie de marché", explique-t-il.

Un secteur en difficulté

Lundi, Evergrande n'a pu rembourser quelque 127 millions d'euros d'obligations à ses créanciers, selon l'agence d'information financière Bloomberg. Il s'agit du troisième manquement en l'espace de trois semaines pour la firme, qui dispose toutefois d'un délai de grâce de trente jours avant d'être déclarée en défaut de paiement. Un premier délai de grâce expire le 23 octobre.

Immobilier : la Chine inquiète, 2 directeurs de Fantasia partis, Evergrande au bord du gouffre !

  Immobilier : la Chine inquiète, 2 directeurs de Fantasia partis, Evergrande au bord du gouffre ! Les inquiétudes se font jour en Chine dans le secteur alors qu'il est capital pour la croissance du pays. En Chine, Fantasia est un acteur bien moins important qu'Evergrande, étranglé par 260 milliards d'euros de dettes. Mais le départ de deux directeurs du promoteur immobilier chinois qui peine à rembourser ses dettes, au moment où le secteur est secoué par les difficultés d'Evergrande (au bord de la faillite inquiète. Début octobre, Fantasia Holdings n'a pu honorer quelque 205,7 millions de dollars (177 millions d'euros) dus à ses créanciers.

Au début du mois, un autre promoteur, Fantasia Holdings, n'a pu honorer un versement de quelque 205,7 millions de dollars (177 millions d'euros) dû à ses créanciers. Le groupe a annoncé lundi la démission de deux membres de sa direction. L'un d'eux, Ho Man, a fait part de son inquiétude de "ne pas avoir été tenu pleinement informé de certaines questions cruciales pour la société en temps opportun", a précisé Fantasia dans un communiqué. Les cotations de Fantasia à Hongkong ont été suspendues fin septembre.

LIRE AUSSI>> Evergrande, le spectre d'un Lehman Brothers chinois

"La situation de liquidités de l'entreprise pourrait être plus serrée que ce que nous avions prévu, estime l'agence de notation Fitch dans un communiqué publié la semaine dernière. En outre, cet incident jette un doute sur la transparence des informations financières de la société". L'agence a ainsi dégradé la note de Fantasia de B à CCC- lundi 5 octobre, une décision qui souligne la possibilité d'un défaut.

Le secteur immobilier a longtemps été l'une des locomotives de l'économie chinoise avec la construction de millions de logements. Une frénésie stimulée notamment par le besoin de la plupart des Chinois d'accéder à la propriété, étape quasi-obligée de la promotion sociale.

Mais face au gonflement de la dette dans l'immobilier, les régulateurs ont imposé au secteur "trois lignes rouges", des ratios prudentiels qui visent à réduire le recours à l'emprunt des promoteurs. Avec cette décision, "la flambée des prix est astronomique : le prix moyen d'un logement standard représente près de 33 fois le revenu annuel disponible moyen d'un ménage", précise Jean-Luc Buchalet. Les plus fragilisés peinent depuis à maintenir à flot leurs activités, alors que les ventes et prix dans l'immobilier ont fortement ralenti ces derniers mois.

Tout savoir sur les modalités de résiliation d'un prêt immobilier .
PRATIQUE - Un prêt immobilier représente un engagement le plus souvent à long terme. Néanmoins, il existe des circonstances permettant de résilier ce crédit immobilier avant son échéance. Ce n’est pas une nouveauté, mais le marché de l’immobilier se porte bien. La crise sanitaire liée au Covid-19 n’a pas inversé cette dynamique. Bien au contraire, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à faire confiance à un secteur considéré comme une valeur sûre, notamment dans les villes moyennes où le regain d’activité est palpable.

Voir aussi