Actualités à la une

Immobilier: Locations saisonnières, règles de limitation… La plateforme en ligne Airbnb à nouveau contestée

Biarritz : Airbnb ne va pas obliger les loueurs à se déclarer en mairie

  Biarritz : Airbnb ne va pas obliger les loueurs à se déclarer en mairie A Biarritz, Airbnb profite de la loi pour ne pas imposer aux propriétaires souhaitant louer de se déclarer en mairie © Markus Schreiber/AP/SIPA La ville de Biarritz IMMOBILIER - A Biarritz, Airbnb profite de la loi pour ne pas imposer aux propriétaires souhaitant Airbnb, la plateforme de location entre particuliers, a annoncé qu’elle respecterait bien la réglementation sur les meublés touristiques dans le Pays basque, sauf à Biarritz ( Pyrénées-Atlantiques). Or, cette dernière concentre la majorité des locations basques.

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) fait partie des villes les plus en pointe dans la limitation des offres Airbnb. © Archives Thomas Brégardis, Ouest-France Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) fait partie des villes les plus en pointe dans la limitation des offres Airbnb.

Samedi 16 octobre 2021, devant le siège d’Airbnb, un collectif a dénoncé l’excès de locations courtes au détriment des habitants locaux.

La location massive de logements privés à des touristes via la plateforme numérique Airbnb est à nouveau dénoncée. Samedi 16 octobre 2021, plusieurs collectifs venus de toute la France ont manifesté devant le siège parisien de la plateforme.

La plupart étaient issus de la région parisienne et de villes touristiques. Dans l’Ouest (Saint-Malo, île de Groix, Douarnenez, Sables-d’Olonne etc.), la multiplication des locations saisonnières prive les habitants de logements à l’année à un prix abordable. En Pays basque, estime Emma Tosini, représentante du collectif Alda, sur 41 000 logements locatifs privés, près de 7 000 sont dédiés à la location touristique.

Marseille surtaxe les résidences secondaires pour limiter les locations saisonnières

  Marseille surtaxe les résidences secondaires pour limiter les locations saisonnières Après Paris, Bordeaux ou Montpellier, Marseille a voté en conseil municipal, ce vendredi après-midi, la surtaxe d'habitation de 60% sur les résidences secondaires pour lutter contre la location saisonnière, dans un contexte immobilier de plus en plus tendu. C’est fait : ce vendredi 1 octobre, à 15 heures, le conseil municipal de Marseille a voté une surtaxe d’habitation de 60% sur les résidences secondaires. "Marseille attire, Marseille est de retour dans le concert des villes attractives ! a annoncé, le visage sévère, Joël Canicave, l’adjoint aux finances.

Une « police du logement » demandé

Franck Rolland, représentant du collectif Saint-Malo j’y vis j’y reste, appelle à ce que soit inversée la fiscalité qui pèse davantage sur le logement à l’année que sur le meublé ». La mairie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a adopté des règles très strictes limitant l’usage des Airbnb. Elles sont attaquées en justice par des particuliers bailleurs. Certains d’entre eux expliquent devoir recourir à la location saisonnière pour conserver une maison de famille.

La loi encadre déjà les locations de courte durée et deux décisions récentes de la Cour européenne de justice et de la Cour de cassation confortent le droit des villes à aller plus loin. Plusieurs associations, dont Droit au logement et Paris vs Airbnb, demandent qu’une véritable police du logement soit mise en place ».Airbnb assure avoir instauré ses propres règles de limitation des offres de location saisonnière. Alda les a cependant tournées en ridicule en mettant la mairie d’Anglet en location sur la plateforme.

Ne vous attendez pas à l'assurance-emploi Si vous perdez votre travail pour ne pas être vacciné, le ministre dit .
© Sean Kilpatrick / Le ministre canadien de la Presse Carla Qualtrough a déclaré ceux qui perdent leur emploi parce qu'ils ont refusé d'être vacciné pourraient être inéligibles pour l'assurance-emploi. Ministre de l'emploi Carla Qualtrough affirme qu'il est probable que des personnes qui perdent leur emploi ne se conforment à l'employeur Covid-19 Les politiques vaccinales ne seront pas admissibles à une assurance-emploi (EI).

Voir aussi