Actualités à la une

Immobilier: DPE : si vous ne l’affichez pas, cela peut vous coûter cher…

Rénovation énergétique : combien d’années faudra-t-il pour rentabiliser celle de votre logement ?

  Rénovation énergétique : combien d’années faudra-t-il pour rentabiliser celle de votre logement ? La rénovation énergétique a un coût. Malgré les aides en place, il faut du temps pour amortir les dépenses engendrées. Dans une note, France Stratégie donne une idée des délais L’article Rénovation énergétique : combien d’années faudra-t-il pour rentabiliser celle de votre logement ? est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Puis , comme cette première étude avait permis de fédérer un certain nombre d’acteurs mais n’avait en rien fait dévier les pouvoirs publics de leurs intentions, j’ai produit une seconde étude dans laquelle je m’inquiétais de savoir si des ministres étaient réellement au fait de ce qui se préparait et des conséquences assez graves Il ne s'agissait pas d'un lobbying discret, comme on peut le voir souvent à ces niveaux de décision. Tout cette démarche n’a engagé que ma propre responsabilité, et j'assume pleinement les arguments et les propos développés. Pascal : Peux -tu nous rappeler ce qu’est le DPE

Dès le 1er janvier 2023, les logements les plus énergivores ne pourront plus être mis en location par leurs propriétaires. La même interdiction s’appliquera en 2025 pour l’ensemble des logements ayant une étiquette énergétique G, en 2028 pour les étiquettes F et 2034 pour les étiquettes E. Selon une étude de l’ADEME, 62% des travaux réalisés sur des maisons individuelles n’ont pas permis au logement de changer de classe de DPE . Une situation qui s’explique notamment par des travaux bien souvent car un seul poste de travaux a été réalisé.

Les particuliers devront redoubler de vigilance en rédigeant leurs annonce. En effet, même si l’annonce n’a pas fait grand bruit, depuis le 1er janvier, s’il n’est pas fait mention du diagnostic de performance énergétique (DPE) sur une annonce immobilière, il pourra en coûter jusqu’à 3.000 euros d’amende aux étourdis. Cette pénalité administrative est par ailleurs inscrite dans la loi Climat et résilience, laquelle est entrée en vigueur le 25 août dernier avec pour objectif de mettre un terme à la mauvaise répartition des sanctions qui impactent professionnels de l’immobilier et particuliers. Elle provient de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Fiscalité : nouvelle hausse de la taxe sur les abris de jardin en 2022

  Fiscalité : nouvelle hausse de la taxe sur les abris de jardin en 2022 La taxe d’aménagement augmente de 7% cette année, ce qui est bien plus que les années précédentes. L’article Fiscalité : nouvelle hausse de la taxe sur les abris de jardin en 2022 est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Pas plus celui de la mairie pour créer une ventilation par la façade ou le toit. J’ai contacté l’ADIL pour avoir des informations et des professionnels du service public FAIRE, mais je trouve que nous manquons encore cruellement d’informations. » Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Elle pourrait aussi trouver d'autres raisons de vous toucher, comme vous donner un petit coup dans le bras, pour jouer. Ces contacts à priori amicaux pourraient être une façon à peine déguisée de se rapprocher de vous , sans que cela soit trop évident pour vos amis ou pour les siens. Ne faites pas le test de trop nombreuses fois et ne lui demandez pas de trop grands services. Elle pensera sinon que vous êtes paresseux, que vous profitez d'elle ou que vous êtes un parasite. N'en faites pas trop, car si elle est effectivement attirée par vous , ce genre de comportements pourraient vite la refroidir.

En effet, jusqu’à présent les propriétaires n’étaient pas concernés par le risque d’une amende administrative s’ils ne publiaient pas le DPE au moment de mettre leur bien en vente ou en location. Cette sanction n’était alors imposée qu’aux agences et mandataires immobiliers. Désormais, l’amende pourra se chiffrer à 3.000 euros pour un professionnel physique. Pour une personne morale, ce sera jusqu’à cinq fois plus : l’amende pourrait ainsi atteindre 15 000 euros.

Après les ajustements de la méthode DPE, les contrôles commencent en 2022

À l’avenir, les particuliers devront être attentifs. « Ils peuvent être sanctionnés pour manquement à leur obligation d’affichage, mais seulement après mise en demeure par la DGCCRF ou l’une de ses antennes départementales, détaille l’avocat spécialisé en droit immobilier, Me Cyril Sabatié qui précise : La sanction financière n’intervient que si la mise en demeure, que l’on peut imaginer durer quelques jours, n’a pas permis de régulariser la situation. »

Immobilier ancien : le nombre de transactions et les prix ont enregistré des records en 2021, malgré la crise

  Immobilier ancien : le nombre de transactions et les prix ont enregistré des records en 2021, malgré la crise Avec près de 1,2 million de transactions et des prix moyens en forte hausse, l’année 2021 a enregistré de nouveaux records dans l’immobilier. L’article Immobilier ancien : le nombre de transactions et les prix ont enregistré des records en 2021, malgré la crise est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Ça peut passer. Respirez, c'est toléré à condition que le choc n'est pas été trop violent. Une escalade lente vous coûtera probablement un petit point mais n'entrainera pas d'erreur éliminatoire. Plus globalement, si la secousse s'est fortement ressentie dans l'habitacle et que vous ne donniez pas Lors d'un démarrage en côte, un léger recul est toléré, c'est tout à fait normal. Mais il ne doit pas être excessif sous peine de percuter le véhicule de derrière. Même s'il n'y a personne derrière, un fort recul peut vous coûter l'erreur éliminatoire. Il s'agit donc d'une mesure au cas par cas et de la perception

Je ne suis pas ici pour me battre avec qui que ce soit, mais simplement pour vous faire part de ce que j'ai lu, de mes questions persistantes et vous expliquer pourquoi je n'arrive pas à donner un sens à ces « vaccins » anti-Covid. Trois règles de base pour la discussion. Difficile à croire, n'est-ce pas ? Si vous pensez que j'invente tout cela , ou si vous voulez voir les documents réels envoyés à la FDA par Pfizer et Moderna pour leur autorisation d'utilisation d'urgence, vous pouvez consulter respectivement ceci et ceci. Les lacunes dans les données se trouvent à partir de la page 46 et 48, respectivement.

S’il est officiellement possible de sanctionner les professionnels depuis le 1er juillet et les particuliers depuis le 25 août, le gouvernement leur a laissé un temps d’adaptation. « Une tolérance, liée à la nouveauté de cette mesure et aux ajustements de la méthode DPE, a été appliquée, souligne-t-on dans l’entourage de la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon. Les acteurs ont été informés que cette tolérance prendrait fin au 1er janvier 2022. La DGCCRF n’a pas exercé de contrôles en 2021, mais le fera sur 2022. »

Nouvelles obligations

Et il y aura du travail. Car 2022 ajoute de nouvelles obligations « vertes » à l’agenda des professionnels et des particuliers. Outre la mention obligatoire du DPE, il faut également honorer l’obligation d’afficher dans l’annonce de vente ou de location d’un bien immobilier gourmand en énergie la mention « Logement à consommation énergétique excessive : classe F (ou G) ». « Cette mention explicite et spécifique vise à rappeler qu’à compter du 1er janvier 2028, la loi impose aux bâtiments à usage d’habitation que le niveau de performance (DPE) devra seulement être compris entre la classe A et la classe E », selon Cyril Sabatié. Précision et clarté oblige, il faut que « cette mention soit d’une taille au moins égale à celle des caractères du texte de l’annonce de vente ou de location », poursuit l’expert.

Enfin, ultime mention obligatoire à faire son apparition depuis le 1er janvier : l’estimation des dépenses annuelles d’énergie. Cette obligation est valable pour tous les biens à usage d’habitation, en copropriété ou non, mis en vente ou en location. À noter que « l’année de référence des prix de l’énergie utilisés pour établir cette estimation » devra être précisée, signale la FNAIM.

L’article DPE : si vous ne l’affichez pas, cela peut vous coûter cher… est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Immobilier : 80% des propriétaires envisagent de réaliser des travaux dans les 5 ans à venir .
Selon une étude du groupe BPCE (Banque populaire, Caisse d’épargne), publiée mercredi 19 janvier dans Le Figaro, environ 80% des propriétaires envisagent de faire des travaux dans les cinq ans L’article Immobilier : 80% des propriétaires envisagent de réaliser des travaux dans les 5 ans à venir est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Voir aussi