Actualités à la une

Immobilier: Locations saisonnières à Paris : des capteurs sonores installés dans certains logements pour éviter les nuisances

2022, une année immobilière de vérité

  2022, une année immobilière de vérité Selon Henry Buzy-Cazaux, le président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers, la bonne santé du marché immobilier en 2021 ne doit pas cacher les failles du logement en France. Il appelle à une opération vérité sur ce qui doit être fait en 2022 pour sortir de la crise. La vérité est-elle préférable aux faux semblants en économie ? Oui, sans conteste, parce que les illusions se paient cher un jour ou l’autre.

L’entreprise Checkmyguest, qui accompagne professionnels et particuliers dans la mise en location d’appartements, a décidé d’installer des capteurs sonores dans certains logements parisiens pour éviter les nuisances avec les voisins, rapporte Le Parisien, lundi 17 janvier.

Comme le souligne le quotidien, 40 capteurs ont d’abord été installés. « Les boîtiers sont reliés à notre système informatique. Dès qu’un volume sonore trop important est détecté entre 22 heures et 7 heures, en continu pendant une dizaine de minutes, un SMS est envoyé au locataire pour l’avertir de la nuisance. Si le dérangement continue, nous sommes aussi alertés et appelons le locataire. Et si rien ne change encore, une intervention humaine se déclenche », explique dans Le Parisien, Biagio Tumino, responsable innovation chez Checkmyguest. Une fois sur place, si la situation ne se règle pas, la société fait appel à l’aide la force publique.

Encadrement des loyers : PAP estime que plus de 40% de ses annonces ne sont pas conformes à Paris

  Encadrement des loyers : PAP estime que plus de 40% de ses annonces ne sont pas conformes à Paris Le site de petites annonces immobilières PAP a publié une étude sur plus de 27 500 annonces à Paris. Et 42% de celles-ci ne respecteraient pas les règles en vigueur en ce qui concerne l'encadrement des loyers.Il ressort également de ce rapport que plus la taille du logement est petite, plus celui-ci est susceptible de ne pas respecter les règles. Le Parisien utilise notamment l'exemple des studios de moins de 20m². Ces derniers représentent un quart des annonces, mais surtout 43.3% de celles qui dépassent le plafond. Ces surfaces ont un poids considérable dans l'intégralité des données extraites et il y a indéniablement une corrélation entre la taille et le prix du logement.

213 alertes pour 10.000 nuitées

Le logiciel développé par la société mesure seulement le niveau sonore, il est impossible d’écouter les conversations. Depuis la mise en place de ces capteurs il y a trois mois, 213 alertes ont été déclenchées pour 10.000 nuitées environ, détaille la société. « Cela représente donc 2 % des locations. Et sur ces 213 situations, dans trois quarts des cas, un SMS a suffi à faire cesser les nuisances », précise  Biagio Tumino dans le quotidien.

À lire
Immobilier : Honfleur veut durcir les conditions de location saisonnière

Désormais, 90 appartements gérés par Checkmyguest sont équipés du dispositif. Les capteurs sonores sont obligatoires pour tous les appartements de plus de deux pièces. Leurs coûts ? Le propriétaire doit débourser 15 euros par mois.

L’article Locations saisonnières à Paris : des capteurs sonores installés dans certains logements pour éviter les nuisances est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

MaPrimeRénov': le nombre d'aides accordées aux propriétaires a quadruplé en 2021 .
CARTE - L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a enregistré des "résultats exceptionnels" sur l’année 2021 avec plus de 600.000 aides accordées aux propriétaires souhaitant réaliser des travaux dans leur logement via le dispositif MaPrimeRénov’. C’est quatre fois plus qu’en 2020. Tous les moyens sont bons pour tenter de réduire sa facture énergétique, quitte à se lancer dans des travaux de rénovation. Mais encore faut-il en avoir les moyens financiers.

Voir aussi