Immobilier: Extension du métro parisien : quel impact sur l’augmentation des prix de l’immobilier ?

Immobilier locatif : les studios ont la cote

  Immobilier locatif : les studios ont la cote Même si leur envie d’espace est bien présente, les Français ont plutôt tendance à favoriser les petites surfaces de l’immobilier locatif dans l’Hexagone. En 2021, la part d’occupation de celles-ci a été L’article Immobilier locatif : les studios ont la cote est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Le 13 janvier dernier, deux nouvelles stations de métro ont été inaugurées sur la ligne 4 du métro : Barbara et Bagneux-Lucie Aubrac. Cette extension permet de desservir le sud de Montrouge et le nord de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine. Comme le souligne Les Echos, vendredi 21 janvier, depuis le début des travaux, les prix de l’immobilier ont connu une forte hausse aux abords des deux stations de métro.

Ainsi, les prix ont augmenté de 32,6% autour de Barbara et de 38,4% autour de Bagneux-Lucie Aubrac, selon les chiffres de Meilleurs Agents. Une progression nettement supérieure à celle de Bagneux (19,9%) et Montrouge (26,2%). Autre donnée significative : le prix au mètre carré a grimpé à 8.084 euros par m2 aux alentours de la station Barbara. Un prix 2.905 euros plus élevé (+ 56%) que la moyenne des prix au mètre carré dans la commune de Bagneux, qui s’élève à 5.179 euros.

Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021

  Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021 A l’exception de Paris et la Creuse, les prix de l’immobilier dans l’ancien ont augmenté dans tous les départements français. Parmi eux, les départements de la façade atlantique se démarquent, L’article Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021 est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

La progression se poursuit à Bagneux-Lucie Aubrac

A Bagneux-Lucie Aubrac (5.953 par m2), le schéma est identique. Le prix au mètre carré auprès de la station est 15% plus élevé que la moyenne du prix au mètre carré de la ville de Bagneux. Désormais, les prix continuent leur progression, avec une hausse de 4,2% en un an. « Il y a encore du potentiel autour de Bagneux-Lucie Aubrac. Il va y avoir des rénovations, la connexion avec la future ligne 15 du Grand Paris Express (dès 2025, NDLR), donc plus de perspectives d’augmentation dans une dynamique d’investissement », explique, dans Les Echos, Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents.

À lire
Immobilier à Paris : un prix moyen au mètre carré de 11.119 euros sur la ligne 2 du métro

En revanche, autour de la station Barbara, les prix stagnent avec une évolution à -0,8% sur un an. « Les prix ont déjà atteint le niveau de ceux de Montrouge et le potentiel d’augmentation est désormais limité », analyse, dans le quotidien, Thomas Lefebvre. De plus, « le parc immobilier ne se prête pas particulièrement à l’investissement locatif. Il s’agit essentiellement de maisons pavillonnaires, plus propices à de la résidence principale », précise-t-il.

L’article Extension du métro parisien : quel impact sur l’augmentation des prix de l’immobilier ? est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Immobilier : Paris, la capitale la plus chère du sud de l’Europe et la moins rentable .
Paris n’a pas perdu son titre de capitale la plus chère du sud de l’Europe. Selon une étude réalisée par le réseau immobilier transfrontalier indépendant Casafari, le prix de l’immobilier L’article Immobilier : Paris, la capitale la plus chère du sud de l’Europe et la moins rentable est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Voir aussi