Immobilier: Assurance habitation : les tarifs baissent

Prêt immobilier: l'assurance emprunteur est-elle obligatoire?

  Prêt immobilier: l'assurance emprunteur est-elle obligatoire? PRATIQUE - Si elle n’est pas légalement obligatoire, l’assurance emprunteur est exigée quasi systématiquement dans le cadre d’un prêt immobilier. Il existe des solutions pour s’en passer. Au moment de souscrire un prêt immobilier, plusieurs questions se posent invariablement. Comment économiser sur mon crédit immobilier? Comment obtenir un taux attractif? Voici deux questions basiques et récurrentes. Une autre consiste à se demander si l’assurance emprunteur est obligatoire ou non; la réponse est simple, légalement il n’existe aucune obligation de contracter une assurance emprunteur dans le cadre d’un achat immobilier.

pexels-kindel-media-7766930-min © Fournis par Maison & Travaux pexels-kindel-media-7766930-min

Les tarifs des assurances habitation baissent-ils réellement ?

Si les prix n’ont pas cessé d’augmenter dans de nombreux secteurs, les tarifs des assurances habitation sont apparemment en baisse. Dans son tableau comparatif, le comparateur d’assurance en ligne note une réduction de -17 % durant les 5 dernières années, tandis que pour l’année 2021, le taux de rabais est estimé à -2,5 %.

La raison de cette baisse ? L’émergence des assureurs 100 % en ligne qui proposent des prix très alléchants ainsi que la généralisation du télétravail qui a réduit le cambriolage de 20 %. Dans cet article, on vous explique tout en détail.

Assurance vie, Livret A, crédit : les conséquences des annonces de la BCE

  Assurance vie, Livret A, crédit : les conséquences des annonces de la BCE La Banque centrale européenne a opté pour un rehaussement de ses taux directeurs de 0,50%, jeudi 21 juillet. Et d’autres relèvements pourraient suivre d’ici la fin de l’année. Voici les conséquences concrètes que cette décision peut avoir pour les épargnants. C’est une première depuis 2011. La Banque centrale européenne (BCE) a procédé à un relèvement de ses taux d’intérêts, jeudi 21 juillet. Ils augmentent de 50 points de base (0,50%), quand une hausse limitée à 25 points était initialement pressentie.

Les paramètres pris en compte pour déterminer le coût de l’assurance

Pour déterminer le coût d’une assurance habitation, les organismes tiennent compte de nombreuses variables. Parmi les facteurs qui entrent en ligne de compte, il y a :

  • la valeur de votre bien immobilier (le coût des remboursements en cas de sinistre);
  • la zone géographique où votre bien est implanté (risque lié aux inondations par exemple) ;
  • la date de construction (risque de sinistre plus élevé si le bien est vieux);
  • le niveau de sécurité de votre domicile (risque de cambriolage ou de vandalisme) ;
  • la franchise (le reste de la somme que verse le client en cas de sinistre) ;
  • le statut (locataire ou propriétaire).


Vidéo: Tout savoir sur la modification du contrat d’assurance auto (Dailymotion)

Êtes-vous obligés de payer une taxe sur les pergolas?

  Êtes-vous obligés de payer une taxe sur les pergolas? Une piscine ou un abri de jardin peuvent être soumis à la taxe foncière et à la taxe d’aménagement. Qu’en est-il des pergolas, ces structures surélevées qui offrent un coin d’ombre et de fraîcheur?La réponse est non. Quelle que soit sa forme, la pergola n’engendre pas de taxe supplémentaire à payer. C’est une installation non close, qui n’est ainsi pas soumise à la taxe d’aménagement, cet impôt local prélevé sur les constructions extérieures à une habitation, fermées et couvertes. «Les bâtiments non couverts tels les terrasses ou ouverts sur l’extérieur comme les pergolas, sont exclus de la surface taxable», explique le ministère de l’Économie sur son site.

L’émergence des assurtechs

L’assurtech ou insurtech (en anglais) est un terme récent qui désigne les assureurs 100 % en ligne. Ces sociétés ont vu le jour depuis 2010. Néanmoins, ce n’est que depuis quelques années qu’elles ont réellement pris de l’ampleur.

Ces plateformes proposent un service auquel vous pouvez accéder sur Internet. Leur réactivité est donc supérieure à celle des établissements d’assurance traditionnelle. De plus, même si ces sites n’offrent pas de garanties très complètes, leur tarif réduit compense largement cette lacune.

La généralisation du télétravail

La crise du Covid a révolutionné le mode de travail d’une grande partie des salariés. En effet, de nombreux travailleurs passent aussi bien leur temps au bureau qu’à la maison. Or, la présence physique du propriétaire ou du locataire dans le domicile a un effet dissuasif sur les cambrioleurs.

Fait intéressant, depuis 2020 les cambriolages ont baissé de 20 % d’après le ministère de l’Intérieur. Mais ce n’est pas l’unique impact de la généralisation du télétravail. Certains dégâts causés par une fuite ou un incendie sont facilement repérables et réduisent considérablement les dommages auxquels les logements sont exposés.

L’utilisation des alarmes pour augmenter la sécurité du logement

Si votre seule présence physique peut déjà réduire les cambriolages, l’installation d’une alarme a aussi un effet dissuasif et permet de minimiser encore plus le coût de votre assurance habitation. De nombreux assureurs conseillent l’utilisation de ce type d’appareil et récompensent les clients d’un rabais de 10 à 15 % sur les cotisations.

Les gagnants et perdants de la remontée des taux d'intérêt .
La hausse des taux d’intérêt à long terme, enclenchée pour lutter contre l’inflation, favorisera certains épargnants ou certaines entreprises, mais pénalisera l’Etat, et les plus endettés. Une tribune de Patrick Artus*. La hausse des taux d’intérêt enregistrée en quelques mois est assez impressionnante: la rémunération des emprunts à dix ans de la France, encore négative à l’été 2021, atteignait 2% fin juin dernier. Il est logique de s’interroger sur les effets d’un tel durcissement sur le niveau d’activité, comme sur celui d’inflation.

Voir aussi