Actualités à la une

Immobilier: Sobriété énergétique : voici comment rénover votre logement pour le rendre “passif”

Sobriété énergétique à Paris: derrière la tour Eiffel, la forêt de logements à rénover d’urgence

  Sobriété énergétique à Paris: derrière la tour Eiffel, la forêt de logements à rénover d’urgence Pour réduire sa facture énergétique la ville de Paris éteint sa tour Eiffel, ses monuments, et baisse la température de ses bâtiments. Mais à Paris, la vraie urgence en matière de sobriété énergétique se situe ailleurs, dans le parc de logement privés, sur lequel la ville tente d'influer sans grands moyens.Mais dans la capitale, les bâtiments publics et services municipaux représentent là encore une part infime de la consommation énergétique parisienne: 4% au total. Le titre du plus gros consommateur d'énergie revient… aux copropriétés privées, qui avalent 40% du gâteau énergétique. Loin devant les bureaux (16%), l’Etat (7%) ou encore les hôtels, cafés et restaurants (6%).

  Sobriété énergétique : voici comment rénover votre logement pour le rendre “passif” © Fournis par Positivr

Comment optimiser son logement pour le rendre moins gourmand en énergie ? Une question qui revient de plus en plus souvent dans ce contexte d’inflation et de sobriété. Mais comment s’y prendre lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux de rénovation pour un logement déjà existant ? Quelles sont les étapes à suivre et les postes d’économies à privilégier ? On fait le point avec Stéphen Mure, architecte spécialisé dans l’habitat passif.

On attribue généralement une dimension péjorative au terme “passif”. Mais lorsque cela concerne la consommation énergétique d’un logement, le mot revêt un sens plus que positif. En effet, on dit d’une maison ou d’un appartement nécessitant très peu de consommation énergétique (voire pas du tout) qu’il est “passif”. Complémentaire du logement bas carbone, le logement passif se base sur l’apport de la chaleur extérieure (soleil) et intérieure, qui suffisent à maintenir l’habitat à température ambiante, sans avoir besoin d’allumer le radiateur. Le processus inverse fonctionne également en été, où l’air frais est conservé à l’intérieur, ce qui permet de se passer de climatisation.

Cette aide à la rénovation énergétique va augmenter : découvrez de combien !

  Cette aide à la rénovation énergétique va augmenter : découvrez de combien ! Le gouvernement a annoncé plusieurs mesures visant à augmenter la prime CEE et faire des économies d'énergie. Découvrez de combien. Si en 2021, une diminution des aides pour les travaux de rénovation énergétique (notamment les certificats d'économie d'énergie (CEE) ) a été observée, de nouvelles mesures ont été annoncées pour aider les particuliers à rénover leur logement. Une bonne initiative pour encourager les économies d'énergie.

Ce concept d’habitat, qui fonctionne principalement grâce à un système optimisé d’isolation et de ventilation, suscite un intérêt grandissant, compte tenu de la flambée des prix de l’énergie et du pouvoir d’achat impacté par l’inflation. Certains professionnels du secteur n’hésitent d’ailleurs pas à le présenter comme une “une solution d’avenir”. Un exemple de taille verra bientôt le jour dans le quartier de La Confluence à Lyon, qui accueillera un immeuble dépourvu de chauffage, de ventilation et de climatisation : une première en France.

Si l’on peut construire un logement passif à l’achat, il est aussi possible d’entreprendre une démarche de rénovation pour un logement déjà existant. Mais concrètement, comment procéder ?

Passoires thermiques: près d’un tiers des bailleurs ne respectent pas la loi

  Passoires thermiques: près d’un tiers des bailleurs ne respectent pas la loi Malgré l’interdiction de louer les pires passoires thermiques qui entrera en vigueur en janvier, 31% des bailleurs s’apprêtent à relouer leur bien énergivore en l’état.Et le résultat est sans appel: 31% des bailleurs veulent le relouer en l’état, allant ainsi à l’encontre de la loi. 6% des sondés préfèrent le proposer à la location de courte durée, qui n’est pas concernée par l’interdiction de louer et 5% veulent récupérer sa gestion. Conclusion: sachant que le choix de récupérer la gestion de son bien peut également être interprété comme une volonté de le relouer en l’état, on arriverait alors à 42% de bailleurs qui veulent relouer leur bien sans procéder à aucune rénovation.

“Il existe quelques prérequis avant d’entreprendre une rénovation pour faire du passif : il est par exemple préférable que la forme du bâtiment existant soit simple, c’est-à-dire avec un volume carré ou rectangulaire, car cela sera plus facile de couvrir la surface avec des matériaux permettant d’isoler, de manière parfaitement continue, le toit, les murs et le sol. Une orientation sud est également assez importante, car on mise sur le chauffage naturel par le soleil via les baies vitrées.”

Stéphen Mure, architecte basé à Saint-Etienne et spécialisé dans la construction et la rénovation de logements passifs.

Chasser les trous d’air

Si vous vivez déjà dans le logement, la première des choses à faire est de vérifier tous les points où l’air est susceptible de passer. Le poste principal étant bien sûr les fenêtres, que l’on peut changer pour du triple vitrage. Une solution moins coûteuse consiste aussi à installer des rideaux épais ou à changer les joints.

Oui, les foyers parisiens les plus aisés consomment davantage d’énergie

  Oui, les foyers parisiens les plus aisés consomment davantage d’énergie Une carte de la consommation d’énergie réalisée par l’Atelier pour l’urbanisme parisien a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, mais son interprétation sur le manque de sobriété des ménages riches mérite quelques nuances fake off - Une carte de la consommation d’énergie réalisée par l’Atelier pour l’urbanisme parisien a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, mais son interprétation sur le manque de sobriété des ménages Sur les réseaux sociaux, une carte montrant la consommation annuelle d’énergie des foyers parisiens a été très partagée.

La deuxième étape importante consiste à isoler les murs. Même s’ils sont épais, ils risquent en effet de ne pas fournir une fonction isolante suffisante, surtout s’ils sont faits de pierre ou de béton. Il est possible d’isoler l’habitat depuis l’intérieur, par exemple en installant des panneaux isolants en laine de bois ou en ouate de cellulose sur les murs ou des contre-cloisons.

Optimiser sa ventilation

Une fois que votre logement est bien isolé, il est important d’installer un système de ventilation type VMC afin de filtrer les particules extérieures et de conserver votre logement à température ambiante. “Le logement passif va se concentrer sur deux aspects : minimiser les besoins en chauffage en hiver, et réduire les besoins de fraîcheur en été. Pour atteindre ces deux objectifs, on va mettre en place un système de ventilation en double flux dans toutes les pièces. La ventilation en double flux est presque un incontournable de l’habitat passif : elle consiste à filtrer l’air frais extérieur de l’hiver. Grâce à un second moteur, l’air extérieur neuf va croiser l’air pollué de l’intérieur via des petits tuyaux. Ce mécanisme préchauffe l’air avant de l’insuffler dans les pièces. En été, le processus s’inverse, ce qui rafraîchit le logement”, développe Stéphen Mure.

Plan de sobriété énergétique : ce qu’il faut retenir des mesures annoncées par le gouvernement

  Plan de sobriété énergétique : ce qu’il faut retenir des mesures annoncées par le gouvernement Diminution du chauffage et de l’éclairage public, encouragement au télétravail, incitation financière au covoiturage… Pendant un peu plus de trois heures ce jeudi 6 octobre, le gouvernement a dévoilé son plan de sobriété énergétique. On fait le point. Le gouvernement a présenté ce jeudi 6 octobre au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris son plan de sobriété énergétique. L’objectif : baisser la consommation de 10 %, dès maintenant, pour passer l’hiver en pleine crise énergétique en évitant si possible les coupures, notamment d’électricité.

Un autre point important pour rendre un logement entièrement passif consiste à ne pas avoir de pont thermique dans l’habitat, c’est-à-dire un défaut d’isolation à l’intérieur de la structure d’un bâtiment : “Dans un bâtiment classique, il est presque impossible d’isoler la jonction entre une dalle et le béton, il y a alors une perte de chaleur à ce niveau. Cela est plus facile à instaurer dans un logement en construction. Mais dans le cas de l’habitat existant, il faut réaliser une isolation soit de l’extérieur, ce qui nécessite l’accord de toute la copropriété, soit par l’intérieur du sol au plafond”, précise l’architecte stéphanois.

Enfin, et on y pense peut-être moins, la chaleur résiduelle des appareils électroménagers (four, machine à laver, ordinateur…) participe, elle aussi, à maintenir le logement à bonne température. “Dans le passif, on effectue des calculs thermiques, dans lesquels on intègre en effet la chaleur résiduelle des appareils électroménagers, naturellement diffusée dans le logement. Dans le cadre d’un logement passif, le nombre de calories économisées est significatif, alors que l’apport dans une passoire thermique est plutôt négligeable”, précise Stéphen Mure.

(ETX Daily Up)

Rénovation énergétique: France Rénov’, un service gratuit .
PRATIQUE - Depuis le 1er janvier 2022, l’État a mis en place le service France Rénov’. Son but: conseiller et simplifier les démarches pour entreprendre la rénovation énergétique de son logement. L’urgence climatique impose désormais de réduire la consommation énergétique des logements. Un chantier considérable quand on sait qu’il existe à l’heure actuelle des millions de passoires thermiques en France. La loi Climat et Résilience du 22 août 2021 s’attaque notamment à ce grand défi de la rénovation énergétique. C’est dans ce cadre qu’a été créé un service public spécifique nommé France Rénov’.

Voir aussi