Actualités à la une

Immobilier: Crédit immobilier : bonne nouvelle pour les emprunteurs à partir du 1er janvier

Rénovation énergétique : le calendrier des interdictions de location

  Rénovation énergétique : le calendrier des interdictions de location C’est en janvier 2023 que les premières passoires thermiques seront exclues du marché locatif. Le calendrier d’interdiction de location s’étend jusqu’à 2034. En voici les différentes échéances. Obligation de rénovation, interdiction de location… à échéances 2023, 2025, 2028… et même 2034 ! Vous n’y comprenez plus rien ? Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Entre ce que prévoyaient les textes passés, ce qu’a proposé la Convention citoyenne pour le climat et les dispositions finalement retenues dans la loi Climat et résilience… il y a franchement de quoi s’y perdre.

Crédit immobilier : bonne nouvelle pour les emprunteurs à partir du 1er janvier © Narisara Nami - Getty Images Crédit immobilier : bonne nouvelle pour les emprunteurs à partir du 1er janvier

Le taux maximal des crédits immobiliers augmentera sensiblement au 1er janvier. De quoi permettre à certains dossiers de passer, tout du moins temporairement.

Un peu d'oxygène. Le taux maximum légal du crédit immobilier, aussi appelé taux d'usure, augmentera au 1er janvier pour passer de 3,05% à 3,57% pour un emprunt de 20 ans et plus selon l'avis publié mercredi dans le Journal Officiel. Destiné à protéger les particuliers de conditions d'emprunt abusives, ce taux plafonne l'ensemble des frais d'un prêt immobilier: taux de crédit pratiqué par la banque, éventuelle commission des courtiers, assurance emprunteur.

La primo-accession à la propriété est-elle encore un objectif atteignable ?

  La primo-accession à la propriété est-elle encore un objectif atteignable ? Le Haut comité pour la stabilité financière vient de rappeler les banques à l’ordre pour avoir enfreint les règles d’octroi de crédit. Une imposture, selon Henry Buzy-Cazaux, le président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers, tant le besoin d’investissement locatif privé n’a jamais été aussi indispensable. La Banque de France a beau dire que le ciel du crédit immobilier est radieux, les nuages s’amoncellent.

A priori une mauvaise nouvelle - car synonyme de hausse des taux pratiqués -, cette augmentation permettra pourtant à certains ménages de pouvoir faire passer leur dossier… en échange d'un taux moins avantageux. "Si les banques peuvent tarifer le crédit à un plus juste prix, certes cela aura un impact sur la capacité d’emprunt des futurs acquéreurs mais cela permettra à plus de dossiers d’être acceptés" résume ainsi le courtier Empruntis. La fenêtre de tir est tout de même étroite car les banques ont déjà anticipé cet assouplissement : "il ne devrait permettre de débloquer le marché immobilier que pendant quelques semaines" estime l'intermédiaire en crédit Vousfinancer.

Le calcul du taux est réalisé chaque trimestre par la Banque de France, qui prend en compte les taux moyens pratiqués par les banques au cours des trois derniers mois augmentés d'un tiers. Il y a autant de taux d'usure que de types de crédits. Ainsi, pour un emprunt inférieur à 10 ans, le taux maximum légal d'un crédit immobilier passera en janvier à 3,41% (contre 3,03% actuellement) et celui pour un emprunt entre 10 et 20 ans passera à 3,53% (contre 3,03%).

Crédit immobilier : malgré la hausse des taux, la production s’est maintenue en 2022

  Crédit immobilier : malgré la hausse des taux, la production s’est maintenue en 2022 Le marché du crédit immobilier n’a pas eu une fin d’année des plus reposantes. En effet, après une forte progression en début d’année, la progression a ralenti durant les derniers L’article Crédit immobilier : malgré la hausse des taux, la production s’est maintenue en 2022 est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

À lire aussi
Le crédit immobilier (temporairement) plus accessible en 2023

Ces taux plafonds se sont retrouvés cet été sous le feu des critiques, notamment des courtiers qui y voyaient un frein à l'accès au crédit immobilier. Un de leurs syndicats était même allé jusqu'à manifester le 20 septembre devant le siège de la Banque de France à Paris, pour demander à la banque centrale de faire un geste.

Les banques sous contrainte

Lors de son dernier relèvement au 1er octobre, la Banque de France n'avait jugé "ni souhaitable ni nécessaire (...) un relèvement exceptionnel" des taux plafond, dont le rôle "est de protéger les emprunteurs". Car relever le taux d'usure a pour conséquence de rendre les nouveaux crédits immobiliers plus chers pour les particuliers.

La remontée des taux d'intérêt des nouveaux crédits immobiliers est sensible depuis le printemps, les banques répercutant le resserrement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), via une hausse de son taux directeur, afin de combattre l'inflation. Le taux d'intérêt moyen des crédits immobiliers en France (toutes durées confondues) s'est établi à 2,25% en novembre, un plus haut depuis au moins sept ans, selon le tableau de bord de l'observatoire Crédit Logement/CSA. En novembre 2021, le taux d'intérêt moyen s'élevait à 1,06%.

Crédit immobilier: le taux maximum sur 20 ans dépassera les 3,5% au 1er janvier .
Le taux d’usure (taux maximum légal du crédit immobilier) passera de 3,05% à 3,57% pour un emprunt de 20 ans et plus au 1er janvier.» LIRE AUSSI - Crédit immobilier: un tiers des dossiers rejetés car l’endettement est trop lourd

Voir aussi