Immobilier: Immobilier : les propositions des candidats à la primaire de la gauche

Voici vos archives immobilières préférées en 2016

  Voici vos archives immobilières préférées en 2016 RÉCAP’IMMO - En cette fin d’année 2016 le Figaro Immobilier revient sur les meilleurs articles immobiliers d’archives mis en avant chaque semaine. (Re)découvrez ces petites et grandes histoires qui ont un jour fait couler beaucoup d’encre. © Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier immobilier Depuis bientôt 2 ans, Le Figaro Immobilier vous fait voyager chaque semaine dans le temps et vous emmène à la redécouverte de ces histoires, petites et grandes, qui ont un jour passionné les lecteurs du Figaro, curieux de patrimoine et d’architecture.

À quelques jours de la primaire de la gauche, nous avons interrogé les sept candidats pour connaître leur vision en matière de politique du logement. Immobilier, construction, urbanisme, fiscalité…voici leurs réponses.

immobilier © Fournis par Le Figaro immobilier

Après avoir interrogé les 7 candidats à la primaire de la droite sur leurs intentions dans le domaine de la politique du logement, Explorimmo (groupe Figaro) a fait de même avec les sept candidats déclarés de la primaire de la gauche qui se tiendra les 22 et 29 janvier 2017.

Si, à droite, la loi ALUR cristallise les critiques et notamment la mesure symbolique de l’encadrement des loyers, les candidats de la gauche plurielle sont beaucoup plus ouverts et militent pour son extension même si Manuel Valls dénonce «quelques effets pervers y compris au détriment de ceux que l’encadrement serait censé protéger.» L’ex premier ministre est favorable à ce dispositif «mais pas dans toutes les agglomérations» précise-t-il.

Ces grands chantiers qui ont marqué 2016

  Ces grands chantiers qui ont marqué 2016 RÉCAP’IMMO - Ils alignent les zéros, les milliers de m², les millions de mètres cubes de béton les grands chantiers fascinent. Tour d’horizon de ceux qui nous ont impressionnés durant l’année écoulée. © Marcio Jose Sanchez/AP immobilier Évidemment les pyramides d’Égypte, l’édification du Louvre ou de Versailles c’est bien loin. Mais les grands chantiers impressionnants ne manquent pas.

Des préfets délégués à la construction

Parmi les principales mesures, Benoit Hamon souhaite «encadrer le métier d’agent immobilier pour garantir les droits et les informations aux locataires et acquéreurs» dans le même sens que la loi consommation qu’il a porté. Il veut aussi doubler les taxes sur les logements et les bureaux vacants. Il souhaite également utiliser une partie «des droits de succession pour financer la solidarité». Pour sa part, Arnaud Montebourg veut nommer des «Préfets délégués à la construction de logements» et soutenir davantage les maires bâtisseurs afin de produire des logements à prix maîtrisés. Il s’engage aussi sur «un programme de réhabilitation des bâtiments de 100 milliards d’euros sur 5 ans, financés par des emprunts de longue durée.»

Ces châteaux qui ont attisé votre curiosité en 2016

  Ces châteaux qui ont attisé votre curiosité en 2016 RÉCAP’IMMO - Un château, cela fait toujours rêver et en 2016 vous avez été servis. A vendre ou à rénover, fief d’un homme politique de premier plan ou superbe décor naturel, voici ceux qui vous ont marqué. © Fournis par Le Figaro Le château d’Aubiry, à Céret (Pyrénées orientales). L’année 2015 avait été marquée par la folle vente du «Château Louis XIV» de Louveciennes, un bâtiment contemporain qui s’était officiellement vendu pour 275 millions mais 2016 a également été riche en châteaux. Et ceux-là sont anciens.

Révision de la fiscalité du patrimoine

De son côté, Sylvia Pinel propose notamment d’alléger les droits de mutation et taxer davantage la rétention foncière plutôt que la cession. François de Rugy souhaite réviser le mode de calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation (selon la taille du logement, sa valeur et le revenu des occupants). Il veut aussi «élargir le dispositif de location-accession à la propriété pour les classes moyennes». Vincent Peillon propose de réviser la fiscalité de la transmission du patrimoine et de «plafonner le montant de la taxe d’habitation dû sur la résidence principale» et Jean-luc Bennahmias s’engage à mettre en place des états généraux du logement et de l’immobilier.

De la stabilité juridique et fiscale dans les règles, c’est que promettent les principaux candidats. Conférence logement pour Benoit Hamon, cadre stable en début de mandat pour Arnaud Montebourg. Manuel Valls souhaite que le Parlement définisse là aussi une fois pour toutes, en début de quinquennat, les orientations générales des politiques fiscales «Il préserver de la stabilité pour les investisseurs.» ajoute- t-il.

Un agent immobilier aide les sans-abris à se reloger

  Un agent immobilier aide les sans-abris à se reloger Jean-Pierre Boudhar loue des studios à des sans-abris, dans le nord de la France. Si cet agent immobilier est aussi sensible à la cause des SDF, c’est parce qu’il a lui-même été confronté à la rue dans sa jeunesse. © KENZO TRIBOUILLARD/AFP Né dans une famille nombreuse, Jean-Pierre Boudhar a en effet été confronté très tôt à la violence et à la précarité. Avec des températures passant sous la barre des 0°C, l’hiver est rude en ce début d’année. Vendredi, plusieurs départements ont mis en oeuvre le Plan grand froid.

Construction, urbanisme, loyers, fiscalité, découvrez les orientations des candidats. Des engagements toujours… instructifs.

Découvrez les différentes position des candidats avec Explorimmo:

Politique du logement: le programme de Manuel Valls

Politique du logement: le programme de Benoît Hamon

Politique du logement: le programme de Arnaud Montebourg

Politique du logement: le programme de Vincent Peillon

Politique du logement: le programme de Sylvia Pinel

Politique du logement: le programme de François de Rugy

Politique du logement: le programme de Jean-Luc Bennahmias

Immobilier : où investissent les ultra-riches ? .
L'enquête de Wealth X sur l'attractivité des différentes villes du monde envers les ultra-riches met en lumière certaines réalités assez surprenantes.Les très riches, High Net Worth Individuals (HNWI) en version originale, sont les individus dont la fortune est comprise entre 1 et 30 millions de dollars. Les ultra-riches, ou UHNWI, ont pour leur part une fortune qui dépasse les 30 millions de dollars. Comme le rappelle l'étude, ces ultra riches étaient moins de 100.000 en 1995. Aujourd'hui, ils sont 212.615 et "représentent 12% des richesses de la planète"... Richesse qu'ils investissent à hauteur de 8,9% dans des biens immobiliers haut de gamme.

Voir aussi