Immobilier: Déménagement, vente, travaux… ce que change le confinement pour vos projets immobiliers

Reconfinement: les visites de logements seront-elles autorisées?

  Reconfinement: les visites de logements seront-elles autorisées? C’est une des questions que se posent les ménages qui envisagent d’acheter un logement. Le Figaro vous répond. Le confinement débute ce vendredi pour au moins quatre semaines. Et avec lui son lot d’inquiétudes et de questions. Sanitaires, économiques mais aussi immobilières. Le Figaro apporte des éléments de réponse.• Les agences immobilières et les offices notariaux seront-ils fermés pendant le confinement?L’allocution télévisée d’Emmanuel Macron de mercredi soir laissait supposer que oui.

Déménagement, vente, travaux… ce que change le confinement pour vos projets immobiliers © Craig Hastings / Getty Images Déménagement, vente, travaux… ce que change le confinement pour vos projets immobiliers

Le confinement, qui pourrait être amené à durer au-delà du 1er décembre, remet certaines opérations immobilières en question. Voici des précisions sur ce que vous pouvez encore faire durant cette période… et ce qui est désormais interdit.

Puis-je déménager de mon logement et solliciter l’aide de déménageurs professionnels ? Puis-je me rendre à un état des lieux ? Ou encore puis-je me rendre à ma banque pour souscrire un prêt immobilier ? Depuis l’annonce de ce nouveau confinement, les questions des propriétaires et locataires se multiplient dans le domaine de l’immobilier. Les règles sont plus souples qu’au printemps, lors du premier confinement, et le gouvernement souhaite au maximum éviter d’interrompre la chaîne du logement. L’exécutif veut plus globalement soutenir le secteur du bâtiment et de l’immobilier, essentiel à la sauvegarde de notre économie.

Confinement : « Pas un client ne s’engagera sur une visite virtuelle », prévient une professionnelle de l’immobilier

  Confinement : « Pas un client ne s’engagera sur une visite virtuelle », prévient une professionnelle de l’immobilier Même si les agents immobilier peuvent continuer de travailler, les particuliers ne sont pour l’heure pas autorisés à sortir pour visiter des biens, qu’il s’agisse de location ou de vente © Bordeaux Tourisme La ville de Bordeaux Covid-19 - Même si les agents immobilier peuvent continuer de travailler, les particuliers ne sont pour l’heure pas autorisés à sortir pour visiter des biens, qu’il s’ Un casse-tête de plus pour le gouvernement.

Contrairement à la période de mars-avril, par exemple, il est possible d’accueillir des artisans à domicile, pour des travaux “non-urgents” (comprendre hors dépannage et réparations urgentes) dans votre logement. Il vous est aussi possible de vous déplacer pour réaliser un état des lieux d’entrée ou de sortie, si vous êtes locataire et avez prévu de déménager. Toutes les visites de logement en amont d’une location ou d’une vente sont en revanche proscrites jusqu’à la levée du confinement. Signature d’une vente chez le notaire, organisation des assemblées générales de copro, réalisation de diagnostics immobiliers… Voici tout ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, durant ce confinement.

>> Notre guide complet de l’investisseur. Pourquoi investir dans l’immobilier ? Avec quels avantages fiscaux à la clé ? Comment tirer le meilleur rendement de sa ou ses location(s) ?

ENTRETIEN. François Villeroy de Galhau : ces 200 milliards qui pourraient soutenir l’économie .
Les Français ont économisé 90 milliards d’euros depuis le début du confinement. Il faut y ajouter 117 milliards d’euros qui dorment dans les anciens plans épargne logement et qui rapportent 4 % d’intérêt. Une épargne qui pourrait être mise au service de la relance de l’économie estime le Gouverneur de la Banque de France. Les Français ont économisé 90 milliards d’euros depuis le début du confinement. Il faut y ajouter 117 milliards d’euros qui dorment dans les anciens plans épargne logement et qui rapportent 4 % d’intérêt.

Voir aussi