Actualités à la une

France: Télétravail, masque, 3e dose… Les recommandations de Delfraissy avec l’arrivée de la 5e vague

Coronavirus : Emmanuel Macron a-t-il convaincu les Français sur la 3e dose de vaccin ?

  Coronavirus : Emmanuel Macron a-t-il convaincu les Français sur la 3e dose de vaccin ? Après une campagne de rappel vaccinal au ralenti, les prises de rendez-vous pour une troisième dose de vaccin ont bondi avec l’allocution du président de la République mardi soir © SYSPEO/SIPA La campagne de rappel de vaccination pour les plus de 65 ans semble avoir été boosté par l'allocution d'Emmanuel Macron mardi 9 novembre 2021.

  Télétravail, masque, 3e dose… Les recommandations de Delfraissy avec l’arrivée de la 5e vague © Copyright 2021, L'Obs

La cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 « est là », a confirmé Jean-François Delfraissy ce mercredi 17 novembre au micro de France-Inter. Pour le président du Conseil scientifique, il y a « une accélération, c’est clair, de cette cinquième vague, et on va le voir dans les semaines qui viennent ».

D’après l’immunologiste, le système de soin devrait pouvoir faire face à ceregain de l’épidémie, « à condition que nous utilisions tous les outils » de notre « boîte à outils », tels que la vaccination, la troisième dose, le respect des gestes barrières et du pass sanitaire ou encore le retour au télétravail.

EN DIRECT - Covid 19 : la Guadeloupe alerte le gouvernement face aux blocages contre le pass sanitaire

  EN DIRECT - Covid 19 : la Guadeloupe alerte le gouvernement face aux blocages contre le pass sanitaire Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, nouveaux traitements, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- En France, le taux d’incidence est repassé au-dessus des 100 sur les sept derniers jours, une première depuis la mi-septembre. Ce chiffre est deux fois supérieur au seuil d’alerte, fixé à 50 par le gouvernement.

    La cinquième vague déjà là

Cette cinquième vague et la hausse du nombre de cas, « ce n’est pas un échec des vaccins », a tenu à rappeler Jean-François Delfraissy. Cette nouvelle vague est déjà là « depuis probablement la mi-octobre », a-t-il précisé.

« On va pouvoir monter à 1 000, 1 200, 1 400 hospitalisations par jour probablement début décembre », assure le président du Conseil scientifique. « On est dans la phase d’hiver où le virus circule plus, où l’on est plus à l’intérieur. Les deux différences, c’est le vaccin et le variant Delta, qui est beaucoup plus transmissible », estime-t-il.

La cinquième vague se reflète déjà dans les indicateurs : sur les sept derniers jours, 2 574 patients ont été hospitalisés, dont 585 admis en soins critiques et environ 11 000 cas de contamination par jour en moyenne.

Retour du télétravail, généralisation du port du masque… La Belgique remuscle ses restrictions face à la 5e vague du Covid

  Retour du télétravail, généralisation du port du masque… La Belgique remuscle ses restrictions face à la 5e vague du Covid Face à l’« explosion des contaminations » dans le pays, le gouvernement belge a annoncé mercredi un durcissement des restrictions sanitaires. Une troisième dose de vaccin pour tous est envisagée.A partir de lundi, les employés qui le peuvent devront télétravailler au moins quatre jours par semaine, une obligation ramenée à trois jours à partir du 13 décembre. « Cela s’applique aux emplois où le télétravail est possible, au secteur privé comme à l’administration publique. C’est un effort qu’on doit faire ensemble », a souligné devant la presse le dirigeant libéral flamand.

Par ailleurs, près de 20 000 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été enregistrées dans les dernières 24 heures, selon les chiffres publiés mardi par Santé publique France. La dernière fois que ce chiffre avait dépassé les 19 000 nouveaux cas quotidiens remonte à la fin août.

    Pas « d’urgence » pour la 3e dose pour les moins de 50 ans

Interrogé sur l’extension de la dose de rappel pour tous, Jean-François Delfraissy a indiqué qu’elle devrait arriver « bientôt », soulignant qu’il s’exprimait « à titre personnel » sur ce sujet. Pour l’immunologiste, « il n’y a pas d’urgence pour les populations plus jeunes. Car elles ont été vaccinées plus tard ».

Le président de Conseil scientifique rappelle que les vaccins « perdent une partie de leur efficacité après six mois. Ils protègent assez peu et mal contre la transmission et l’infection ».

Covid-19. Faut-il craindre des effets secondaires après une 3e dose de vaccin ?

  Covid-19. Faut-il craindre des effets secondaires après une 3e dose de vaccin ? La dose de rappel contre le Covid-19 commence à se mettre en place en France, dans un premier temps pour les plus de 65 ans. Les deux premières doses avaient été accompagnées d’effets secondaires variés selon les personnes. Qu’en est-il pour cette troisième dose ?À chaque médicament son lot d’effets secondaires. La vaccination contre le Covid-19 progresse en France avec l’introduction de la dose de rappel en octobre 2021. Les plus de 65 ans verront d’ailleurs leur passe sanitaire conditionné à cette troisième dose dès le mois prochain.

« Après une troisième dose, il y a une réponse immunitaire beaucoup plus forte, dix fois à peu près ce que l’on observe après la deuxième dose. Mais on ne sait pas si cela va durer dans le temps » , indique Jean-François Delfraissy, qui « n’exclut pas, si ce virus devient endémique, d’aboutir à la construction régulière, comme la grippe, d’un vaccin tous les ans ».

    Conserver le port du masque et mieux appliquer le pass sanitaire

« La cinquième vague sera difficile pour le système de soin », prévient-il. Pour diminuer les risques, il faut le retour du masque. « Je sais que tout le monde en a marre, mais il faut remettre le masque », a-t-il dit en soulignant que si lui en portait un aujourd’hui (au micro de France-Inter) « ce n’[était] pas pour rien ».

Il a aussi appelé à utiliser davantage le pass sanitaire : « Il y a un restaurant sur deux à Paris qui ne demande plus le pass sanitaire », a déploré Jean-François Delfraissy. « L’utilisation du pass sanitaire me paraît le bon sens, a-t-il souligné. Il faut le réutiliser pleinement, ce qui n’est plus le cas actuellement. »

Covid-19 : quatre questions que vous vous posez sur la 5e vague en France

  Covid-19 : quatre questions que vous vous posez sur la 5e vague en France Retour du masque à l'extérieur, extension de la troisième dose pour tous Plusieurs pistes sont étudiées par le gouvernement, alors qu'un Conseil de défense sanitaire doit se tenir mercredi. © afp.

    Le retour du télétravail

D’une manière générale, « on va peut-être pouvoir passer cette cinquième vague, si on utilise tous les outils de la boîte à outils », a-t-il martelé, citant la nécessité de mieux appliquer le pass sanitaire, de remettre le plus possible le masque ou encore d’améliorer la couverture vaccinale pour ceux qui n’ont pas encore reçu d’injection, ou de dose de rappel pour la population concernée.

Interrogé par une auditrice sur la question du retour au télétravail, Jean-François Delfraissy se dit pour : « C’est une décision politique. […] C’est une décision qui relève du dialogue entre l’Etat et les entreprises, mais on pourrait probablement optimiser l’utilisation du télétravail dans cette phase pour faire face à la cinquième vague. »

Pour le président du Conseil scientifique, qui « reste d’un optimisme prudent », « nous avons les outils, nous devrions pouvoir limiter l’impact de cette cinquième vague, mais ça va être difficile avec un système hospitalier qui est fatigué ».

Protocole sanitaire en entreprises: règles renforcées dans les cantines, les pots déconseillés .
La ministre du Travail Elisabeth Borne a indiqué que le protocole sanitaire national en entreprise allait évolué pour faire face à la cinquième vague du Covid-19. Des changements qui concernent notamment la restauration collective. Le télétravail n'est pour l'instant pas imposé. © JEFF PACHOUD / AFP La ministre du Travail Elisabeth Borne a indiqué que le protocole sanitaire national en entreprise allait évolué pour faire face à l Des changements qui concernent notamment la restauration collective. Le télétravail n'est pour l'instant pas imposé.

Voir aussi