Actualités à la une

France: Ultradroite : Eric Zemmour réfute connaître les membres du groupuscule « Les Vilains Fachos »

Les Républicains débattent (encore), Zemmour dérape (encore), Marion Maréchal hésite (encore)

  Les Républicains débattent (encore), Zemmour dérape (encore), Marion Maréchal hésite (encore) Le Réveil politique – faits de campagne, analyses, anecdotes… Chaque matin, « l’Obs » décrypte la campagne présidentielle.C’est à une véritable surenchère sur les questions migratoires et sécuritaires que les cinq candidats à l’investiture LR pour la présidentielle se sont adonnés dimanche soir sur BFMTV. A Michel Barnier qui, la veille depuis La Réunion, avait proposé d’y abolir le droit du sol, Eric Ciotti a rétorqué qu’il voulait l’abolir partout. C’était compter sans Valérie Pécresse qui derrière son pupitre a renchéri : « Mes mesures sont plus efficaces que celles de Michel Barnier ! ».

Des membres de LVF ont affirmé au site d’analyse des médias Arrêt sur images (ASI) qu’ils étaient présents à l’inauguration fin octobre du QG de l’équipe d’Eric Zemmour rue Goujon, dans le 8e arrondissement de Paris, photo et enregistrement à l’appui

Eric Zemmour à Bordeaux le 12 novembre 2021, dédicace son dernier livre. © UGO AMEZ/SIPA Eric Zemmour à Bordeaux le 12 novembre 2021, dédicace son dernier livre. CAMOUFLET - Des membres de LVF ont affirmé au site d’analyse des médias Arrêt sur images (ASI) qu’ils étaient présents à l’inauguration fin octobre du QG de l’équipe d’Eric Zemmour rue Goujon, dans le 8e arrondissement de Paris, photo et enregistrement à l’appui

Le polémiste Eric Zemmour a affirmé samedi en marge d’un déplacement à Londres « ne pas connaître » des militants de l’ultradroite visés par une enquête, qui ont affirmé être venus à l’inauguration du QG de son équipe à Paris.

Zemmour et ses propos devant le Bataclan : la mue présidentielle attendra

  Zemmour et ses propos devant le Bataclan : la mue présidentielle attendra La lutte contre la prostitution des mineurs plus "efficace" avec l'Europe (Garde des Sceaux)

Eric Zemmour était interrogé sur des membres du groupuscule du canal Telegram « Les Vilains Fachos » (LVF), qui font l’objet d’une enquête pour menaces de mort et provocation à la haine ou à la violence, pour avoir publié un photomontage représentant plusieurs personnes, dont le candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon (LFI), visés par une arme à feu.

Des membres de LVF ont affirmé au site d’analyse des médias Arrêt sur images (ASI) qu’ils étaient présents à l’inauguration fin octobre du QG de l’équipe d’Eric Zemmour​ rue Goujon, dans le 8e arrondissement de Paris, photo et enregistrement à l’appui, a rapporté vendredi ASI. Ils assurent y avoir salué et connaître Stanislas Rigault, le président de Génération Z, car deux membres de LVF auraient étudié avec lui à l’Institut catholique de Vendée.

HAIN DÉLOCTION ESSAIS DE PROBABLE-FROIS DE CANDIDAIRE DE L'ARRE-ROI PROBAISÉ

 HAIN DÉLOCTION ESSAIS DE PROBABLE-FROIS DE CANDIDAIRE DE L'ARRE-ROI PROBAISÉ Paris (AP) - Un pundit de télévision d'extrême droite qui devrait courir pour la présidence française se poursuit mercredi pour avoir prétendument incitant la haine raciale avec ses commentaires sur les enfants migrants non accompagnés . © Fourni par Associated Press Une femme passe devant une affiche d'une balle de talk-spectacle politique rigide Eric Zemmour Lecture en français "Notre atout" à Biarritz, au sud-ouest de la France, du jeudi 28 octobre 2021.


Vidéo: Tensions autour des prises de parole d'Eric Zemmour hier à Biarritz : Le polémiste aurait du mal à trouver des salles à la simple évocation de son nom (Dailymotion)

Des salles refusent d’accueillir Eric Zemmour

« Je ne connais pas ces gens et je ne sais pas de quoi vous parlez », a affirmé devant la presse le putatif candidat à la présidentielle française, à l’issue d’une visite du Parlement britannique. « En tout cas, les gens qui m’aiment n’essaient pas d’empêcher le meeting d’un autre candidat. Je n’ai pas des gens comme les antifas qui cassent tout pour m’empêcher de parler », a ajouté le polémiste parfois confronté à des salles qui le refusent. Sa conférence prévue à Londres à la Royal Institution vendredi soir a été annulée par cette dernière et s’est tenue finalement dans un hôtel.

L’entourage d’Eric Zemmour a précisé que Stanislas Rigault « ne les connaît absolument pas ». « Nous n’avons d’ailleurs pas encore identifié qui ils étaient. Donc la seule possibilité c’est que des gens militant pour Génération Z nous aient caché un engagement de ce type », a-t-on ajouté.

Ultradroite : qu'est-ce que "l'accélérationnisme", cette théorie cousine du "grand remplacement"?

  Ultradroite : qu'est-ce que Deux membres d'ultradroite interpellés ce mardi appartiennent à cette mouvance qui repose sur la violence et vise à encourager l'apparition de guerre ethnique. © afp.com/PATRICK KOVARIK Cette photo d'archive prise le 13 janvier 2014 montre l'insigne de la police française sur l'uniforme d'un policier lors d'une patrouille à Sarcelles, en banlieue parisienne Une nouvelle théorie dangereuse se fait-elle une place en France ? Deux militants de la mouvance d'ultradroite qui appelaient à des "actions violentes" ont été interpellés mardi, l'un à Montauban (Tarn-et-Garonne) et l'autre en Gironde.

Sur le photomontage de LVF, on reconnaît outre Jean-Luc Mélenchon, le rédacteur en chef de StreetPress, une caricature du prophète Mahomet, Anne Frank, le journaliste Taha Bouhafs et la caricature de la députée LFI Danièle Obono, qui a valu au journal Valeurs actuelles une condamnation pour injure publique à caractère raciste.

Candidature d’Éric Zemmour : de l’extrême gauche à l’extrême droite, une avalanche d’attaques .
L’annonce par Éric Zemmour de sa candidature à l’élection présidentielle dans une vidéo publiée sur YouTube ce mardi 30 novembre 2021, a rapidement fait réagir le monde politique. Les premiers retours étrillent, tant sur le fond que sur la forme, sa déclaration de candidature. Mais l’utilisation d’images non autorisées a déclenché aussi un début de polémique dans la sphère publique. Les premières critiques du monde politique n’ont pas tardé, peu après l’annonce de la candidature du polémiste d’extrême droite Éric Zemmour à l’élection présidentielle.

Voir aussi