Actualités à la une

France: Didier Raoult reçoit un blâme de l'Ordre des médecins

Docteurs contractuels malaisiens Sortez pour rechercher un traitement plus juste

 Docteurs contractuels malaisiens Sortez pour rechercher un traitement plus juste Kuala Lumpur, Malaisie (AP) - Des centaines de médecins contractuels ont quitté leur emploi dans les hôpitaux du gouvernement malaisien lundi, exigeant un traitement plus équitable pour plus de 20 000 médecins qui travaillent sans postes permanents et jouent Un rôle clé dans la lutte contre la pandémie de coronavirus d'aggravation du pays.

Le professeur Didier Raoult a été sanctionné vendredi à Bordeaux d'un © AFP Le professeur Didier Raoult a été sanctionné vendredi à Bordeaux d'un "blâme" par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins pour avoir enfreint le code de déontologie médicale en promouvant l'hydroxychloroquine contre le Covid-19, malgré l'absence d'effet prouvé.

La chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine, où l'audience avait été dépaysée loin de Marseille, n'a pas publié ses motivations, qu'elle réservera aux avocats, pour avoir prononcé cette sanction, la deuxième en importance après le simple avertissement alors que sa décision pouvait aller jusqu'à l'interdiction d'exercer.

Bleus : Deschamps prêt à contrarier Zidane

  Bleus : Deschamps prêt à contrarier Zidane Pressenti pour reprendre les rênes de l'équipe de France après la coupe du monde 2022, Zinedine Zidane pourrait bien se heurter à Didier Deschamps. © Fournis par Football 365 Deschamps-Zidane, deux hommes pour un poste Libre de tout engagement depuis son départ du Real Madrid au terme de la saison passée, Zinedine Zidane est un homme courtisé.

Didier Raoult a pris des "risques inconsidérés

"On s'attendait" à cette décision car "il était difficile de prononcer une interdiction étant donné que le professeur Raoult n'exerce plus", a expliqué à l'AFP Me Philippe Carlini, avocat de l'Ordre des médecins, qui n'aura les motivations de la chambre qu'en "début de semaine prochaine". Le conseil de l'ordre des Bouches-du-Rhône doit se réunir lundi pour analyser cette sanction. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU), dirigé par le docteur Raoult, n'a pas fait de commentaire.

Depuis fin 2020, l'infectiologue marseillais de 69 ans était visé par deux plaintes déposées par l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône et le conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom). Il lui était reproché d'avoir fait la promotion de l'hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19, "sans données scientifiques établies", ce qui s'apparente à du "charlatanisme", avait affirmé la rapporteure de la chambre disciplinaire lors de l'audience le 5 novembre à Bordeaux.

Coronavirus : Le professeur Raoult va savoir s’il est sanctionné par ses pairs

  Coronavirus : Le professeur Raoult va savoir s’il est sanctionné par ses pairs Marché de Noël de Strasbourg: le non-respect des gestes barrières "inquiète" les soignants


Vidéo: Le Dr Raoult sanctionné d'un «blâme» par l'Ordre des médecins (Le Figaro)

Le chercheur était aussi accusé d'avoir pris des "risques inconsidérés" en soignant des patients avec ce traitement "non éprouvé par la science", avait-elle ajouté. Déposées sur la base de plusieurs signalements initialement effectués par la société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf), les plaintes accusaient également le Pr Raoult d'avoir enfreint, par sa communication, l'article 56 du code de déontologie, en "manquant à son devoir de confraternité" envers d'autres médecins.

"Ce sont les médecins qui se plaignent de moi"

Présent début novembre devant la chambre par "respect pour cette institution", Didier Raoult, à la retraite depuis le 31 août comme professeur d'université praticien hospitalier, s'était estimé "pas concerné" par d'éventuelles "sanctions". "Ce sont les médecins qui se plaignent de nous, pas les patients", avait-il lancé à l'avocat des plaignants, assurant avoir reçu "plus de 600.000 patients" au sein de l'IHU durant la crise sanitaire, "sans aucune plainte" de leur part. Il avait défendu "la réussite" de son traitement conjuguant hydroxychloroquine et azythromicine pour traiter les malades du Covid-19, malgré l'absence d'effet prouvé aujourd'hui encore.

En plus de cette procédure, le professeur Raoult est visé, avec l'IHU qu'il a créée en 2011, par plusieurs autres enquêtes sur les conditions dans lesquelles l'institut a conduit ses études autour du Covid-19.

Le Pérou rend hommage aux 6% de ses médecins morts du Covid-19 .
Pays qui compte le plus grand nombre de morts au monde par rapport à sa population, le Pérou a rendu jeudi hommage aux 551 médecins morts duSur les grilles du siège national de l'Ordre des médecins, leurs portraits ont été accrochés et la rue rebaptisée "Paseo de los Heroes".

Voir aussi