Actualités à la une

France: Valérie Pécresse remporte le congrès LR et sera candidate à la présidentielle

Congrès Les Républicains : Eric Ciotti et Valérie Pécresse en route pour le second tour

  Congrès Les Républicains : Eric Ciotti et Valérie Pécresse en route pour le second tour Arrivés en tête du premier tour, les deux candidats s’affronteront pour un second vote des adhérents du parti, entre vendredi et samedi. Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin ont annoncé soutenir Valérie Pécresse. En route pour le second tour. Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes à la ligne droitière assumée au sein du parti, a créé la surprise en arrivant en tête du premier tour du congrès LR, avec 25,59 % des voix. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, se qualifie pour le duel final, avec 25 % des scrutins.

  Valérie Pécresse remporte le congrès LR et sera candidate à la présidentielle © Copyright 2021, L'Obs

Valérie Pécresse a été désignée candidate à la présidentielle de 2022 à l’issue du second tour du congrès LR ce samedi 4 décembre. Ellel’a emporté sur Eric Ciotti avec 60,95 % des suffrages contre 39,05 %.

Ce congrès est « un succès incontestable », a déclaré au micro de BFMTV Annie Genevard, la vice-présidente déléguée des Républicains. « La droite républicaine est de retour », s’est pour sa part félicité Christian Jacob, le président du parti, lors de l’annonce des résultats.

« Je suis la dame du faire » : comment Valérie Pécresse entend s’imposer au congrès LR

Dès la fin du premier tour jeudi, les candidats battus à l’investiture LR Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin avaient assuré à la présidente d’Ile-de-France leur soutien, tout comme le chef de file des députés LR Damien Abad.

"Derrière son sourire, c'est la hache" : Jean-Baptiste Lemoyne blâme Valérie Pécresse

  Et aussi Aurore Bergé jugeant Eric Ciotti et Valérie Pécresse, Jean-Luc Mélenchon déplorant la "disparition de la droite républicaine" et Olivier Véran promettant des doses de rappel pour tous. © Capture d'écran vidéo France 2 Le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne n'a pas mâché ses mots contre Valérie Pécresse. Chaque matin, à l'approche de la présidentielle, L'Express vous sélectionne les meilleurs passages des politiques dans les médias.

« Merci d’avoir eu cette audace »

Le perdant du congrès LR, Éric Ciotti, a salué la campagne de son adversaire. « Valérie vient de gagner cette élection, elle a désormais l’immense responsabilité d’amener notre famille politique vers la victoire. Ta campagne a été digne, puissante et audacieuse », a-t-il déclaré. « Je veux, demain, que nous conduisions tous les deux ensemble ce grand combat », a ajouté le député des Alpes-Maritimes.

« Tous contre Ciotti ! » : comment Pécresse a fédéré les ralliements avant le second tour

« Aujourd’hui, pour la première fois de son histoire, le parti du Général de Gaulles, de Georges Pompidou, de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy, notre famille politique va se doter d’une candidate à l’élection présidentielle », a salué Valérie Pécresse après sa victoire, sous les applaudissements.

Congrès LR : comment Xavier Bertrand a manqué son rendez-vous avec l'élection présidentielle

  Congrès LR : comment Xavier Bertrand a manqué son rendez-vous avec l'élection présidentielle En arrivant quatrième derrière Michel Barnier, mais surtout Valérie Pécresse et Eric Ciotti, qualifiés pour le second tour du congrès des Républicains, le président des Hauts-de-France a dit adieu à ses ambitions nationales. On vous explique comment l'ex-favori des sondages à droite a raté le coche. © Fournis par franceinfo Xavier Bertrand pensait être "le candidat le mieux placé pour battre Emmanuel Macron" au second tour de l'élection présidentielle, le 24 avril 2022.


Vidéo: Congrès LR: \ (BFMTV)

« Je pense à toutes les femmes de France aujourd’hui. Merci aux adhérents. Merci d’avoir eu cette audace. Je vais m’en montrer digne. »

Pour la candidate LR, « la droite républicaine est de retour. La droite des convictions. La droite des solutions. Notre rassemblement, je veux l’étendre à tous les Républicains sincères qui se reconnaîtront dans notre projet pour la France (…) Nous allons restaurer la fierté française et protéger les Français », a-t-elle déclaré, remerciant au passage ses adversaires malheureux.

« Aujourd’hui je ressens la colère d’un peuple de France qui se sent impuissant (…), emprisonné aussi sous le poids écrasant de la bureaucratie.Ce n’est pas la France qui est en cause, c’est son système, avec son immobilisme politique et sa lâcheté à agir clairement et fortement. Mais un système ça se change et un président, ça se change aussi. »

Selon Valérie Pécresse, « Emmanuel Macron n’a qu’une obsession, c’est plaire. Moi je n’ai qu’une seule passion : c’est faire ». Elle ajoute au sujet du président de la République : « Entre le président sortant et moi, il y a plus qu’une différence de ligne politique. Il y a une différence de nature. »

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse désignée candidate des Républicains avec 60,95% des voix face à Eric Ciotti

  Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse désignée candidate des Républicains avec 60,95% des voix face à Eric Ciotti "Pour la première fois de son histoire (), notre famille politique va se doter d'une candidate à l'élection présidentielle", s'est réjouie la présidente de la région Ile-de-France, samedi. © Fournis par franceinfo "La droite républicaine est de retour", promet-elle. La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a été désignée candidate des Républicains à la présidentielle, samedi 4 décembre, en s'imposant face à Eric Ciotti au second tour du congrès organisé en ligne auprès des adhérents.

Très discret pendant la précampagne, l’ancien président du parti et actuel président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a tenu à féliciter Valérie Pécresse, samedi, sur Twitter, en lui accordant son soutien pour la campagne.

Xavier Bertrand a renouvelé son soutien à la candidate des Républicains. Elle « portera nos valeurs lors de l’élection présidentielle » et « nous sommes tous unis derrière elle pour tourner la page du quinquennat d’Emmanuel Macron », a-t-il écrit sur Twitter.

« Je vais être avec elle, ardemment », a pour sa part indiqué Michel Barnier. « Elle va très bien porter ce projet d’alternance dont le pays a absolument besoin. »

« Pécresse est peut-être la plus macroniste de tous »

Pour la candidate du Rassemblement National Marine Le Pen a elle aussi réagi depuis la Pologne : « Je suis malheureuse pour les électeurs LR car, en réalité, Valérie Pécresse est peut-être la plus macroniste de tous les candidats de cette compétition interne à LR. Elle a quasiment le même profil qu’Emmanuel Macron et, très certainement, sur un nombre considérable de sujets, exactement les mêmes positions », a-t-elle fustigé. Si les électeurs veulent sortir d’une orientation « macron-compatible », ils ont « toujours la possibilité de venir participer à ma campagne », a glissé la candidate.

Dans un tweet publié quelques minutes après l’annonce de la victoire de Valérie Pécresse, Gilbert Collard, député européen du Rassemblement national (RN), a appelé les électeurs de la frange droite du parti LR, ayant voté pour Eric Ciotti, à « quitter ce parti ».

Pour contrer Le Pen et Zemmour, Pécresse se droitise .
EDITO- La candidate LR a bâti une stratégie simple pour contrer Marine Le Pen et Eric Zemmour: reprendre leur socle idéologique. Son discours du week-end est très révélateur de cette droitisation, même si Valérie Pécresse s'est réfèré à Charles de Gaulle et Jacques Chirac. A  l’exemple d’Emmanuel Macron, elle n’énonce jamais leurs noms. Ils sont sans identité, mais ils existent, ils pèsent, ils restent dangereux.

Voir aussi