Actualités à la une

France: Uber France et deux dirigeants condamnés en appel pour le service Uber Pop

Présidentielle. L’association A voté lance un chatbot pour encourager à la participation électorale

  Présidentielle. L’association A voté lance un chatbot pour encourager à la participation électorale L’association «A Voté», en partenariat avec Meta France, Ouest-France et 20 Minutes, lance le premier chatbot sur WhatsApp en France pour encourager la participation électorale. Un outil d’aide aux démarches également disponible dans une version simplifiée sur Le Lab Présidentielle d’Ouest-France et sur le site de 20 Minutes.À quelques semaines des élections présidentielle et législatives françaises du printemps 2022, l’association A Voté, en partenariat avec Meta France, Ouest-France et 20 Minutes, lance le premier chatbot sur WhatsApp et, dans une version simplifiée, sur les sites des deux médias partenaires pour encourager la participation des jeunes à ces scrutins.

Un chauffeur dans une voiture avec un passager montrant une application de transport, à Nantes, le 8 juin 2015. Photo d’illustration. © Franck Dubray / ARCHIVES OUEST-FRANCE Un chauffeur dans une voiture avec un passager montrant une application de transport, à Nantes, le 8 juin 2015. Photo d’illustration.

La cour d’appel de Paris a condamné Uber France à 400 000 euros d’amende ainsi que deux de ses dirigeants pour pratique commerciale trompeuse et complicité d’exercice illégal de l’activité de taxi de son ancien service Uber Pop.

La cour d’appel de Paris a condamné lundi 17 janvier 2022 Uber France à 400 000 € d’amende ainsi que deux de ses dirigeants pour pratique commerciale trompeuse et complicité d’exercice illégal de l’activité de taxi rendue possible par son service Uber Pop, aujourd’hui définitivement fermé.

Le chauffeur de taxi refuse d'emmener un enfant à A & E en tant que papa médicalement exempté ne peut pas porter de masque

 Le chauffeur de taxi refuse d'emmener un enfant à A & E en tant que papa médicalement exempté ne peut pas porter de masque Un chauffeur de taxi a refusé de prendre un garçon de 18 mois à l'hôpital, car son père exonéré médicalement ne pouvait pas porter de masque de visage pour le périple.

Cet arrêt vient confirmer une décision de juin 2016 qui était venue sanctionner les pratiques de la société américaine et de son application Uber Pop.

« Concurrence déloyale »

Ce service permettait aux utilisateurs d’être mis en relation avec des véhicules dont les conducteurs étaient de simples particuliers, non titulaires d’une licence de taxi ou de VTC. Il a été actif du 5 février 2014 au 3 juillet 2015, date à laquelle il a été fermé au lendemain du placement en garde à vue de deux dirigeants d’Uber France.

Uber Pop a permis « l’émergence d’une concurrence déloyale » entre les chauffeurs de l’application d’une part et les chauffeurs « soumis à des contraintes légales et tarifaires particulières », écrit la cour dans son arrêt.

Les ex-Farc condamnés à payer 36 millions de dollars pour l'enlèvement de Betancourt

  Les ex-Farc condamnés à payer 36 millions de dollars pour l'enlèvement de Betancourt La justice américaine a condamné l'ancienne rébellion colombienne des Farc à payer 36 millions de dollars en réparation de l'enlèvement de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt entre 2002 et 2008, selon des sources judiciaires jeudi soir. © Mauricio Dueñas Castañeda/SIPA La justice américaine a condamné l'ancienne rébellion colombienne des Farc à payer 36 millions de dollars en réparation de l'enlèvement de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt entre 2002 et 2008, selon des s Conformément à une décision d'un tribunal fédéral de Pennsylvanie du 4 janvier, rendue publique jeudi s

En outre, Uber a été condamné pour pratique commerciale trompeuse « caractérisée par la diffusion à 112 reprises par Radio Nova de communications commerciales incitant les consommateurs, conducteurs ou utilisateurs, à participer au service Uber Pop […] en donnant l’impression que ce service est licite, alors qu’il ne l’est pas », peut-on lire dans la décision.

La compagnie a donc été punie par 800 000 € d’amende, dont la moitié avec sursis. Le directeur général France de l’époque, Thibaud Simphal, a lui été condamné à 20 000 € d’amende, dont la moitié avec sursis et Pierre-Dimitri Gore-Coty, directeur Europe de l’ouest, à 30 000 € dont la moitié avec sursis.

Une condamnation dissuasive, pour l’avocat des taxis

« La condamnation des dirigeants ne pourra que dissuader d’autres acteurs de se livrer à la création d’une activité illicite », s’est réjoui Me Jonathan Bellaiche, l’avocat des principales fédérations de taxi qui attaquaient Uber.

Rabbi a tenu en otage par Gunman dirige le service de prière à Texas Synagogue

 Rabbi a tenu en otage par Gunman dirige le service de prière à Texas Synagogue Le Texas Rabbi qui a lancé une chaise à un armé à l'aise pour s'aider et que deux autres survivent à une situation d'otage détenue un service de prière à la suite de la manifestation meurtrière.

La société américaine a pris acte de cette décision et « a su repenser en profondeur son modèle en tenant compte des attentes locales », a-t-elle réagi auprès de l’AFP, rappelant que le service Uber Pop était fermé depuis plus de six ans.

Dans cette affaire, Uber a déjà été condamné à plusieurs reprises. En novembre, le tribunal de commerce de Paris l’avait condamné à verser 500 € pour divers préjudices à 155 chauffeurs de taxi qui réclamaient réparation.

Leur avocat Me Bellaiche a fait appel, évoquant « une bataille de fond » qui a commencé par « un préjudice qui se chiffre pour mes clients à plusieurs centaines de milliers d’euros chacun ».

En septembre, une autre condamnation au civil avait forcé Uber à indemniser plus de 900 chauffeurs à hauteur de 200 € chacun.

Barry Gibb honoré dans l'ordre de l'Australie .
Le dernier membre survivant de l'Iconic Pop Band Le Bee Gees a été honoré avec cinq autres non-citoyens qui ont reçu des médailles pour améliorer la nation. © Paul Miller / AAP Photos Ancien Bee Gees Membre Barry Gibb a été nommé compagnon d'honneur de l'Ordre de l'Australie. Barry Gibb, 75 ans, a été nommé compagnon d'honneur de l'Ordre de l'Australie jeudi. M.

Voir aussi