Actualités à la une

France: Crise de l'hôpital public : «Ce n'est ni la faute du Covid ni des non-vaccinés»

Tasha Kheiriddin: Les personnes non vaccinées doivent être dissuadées de nuire aux autres

 Tasha Kheiriddin: Les personnes non vaccinées doivent être dissuadées de nuire aux autres quoi faire à propos de la non validée? Comme l'omicron se déchire à travers la société canadienne, cette question de la santé publique est devenue une question de coin politique. Les libéraux et les conservateurs ont choisi les côtés, ont augmenté la rhétorique et ont polarisé le débat, chacun jouant à la base qu'ils pensent être le plus susceptible de soutenir leur point de vue.

RT France – Lire aussi: francais.rt.com/france/94649-greve-13-janvier-enseignants-protestent-protocoles-covid-paris-regions Alix Rivière, vice-présidente et porte-parole de la FCPE de la . Dr Gérald Kierzek : "Si l ’ hôpital craque, ce n ’ est ni la faute du covid , ni des non - vaccinés ".

Invité d'Europe Matin jeudi, le médecin urgentiste Gérald Kierzek est revenu sur la situation sanitaire et la crise de l'hôpital public. Selon lui, les déprogrammations et les plans blancs mis en place dans les hôpitaux n'ont rien à voir avec la hausse des contaminations et des hospitalisations en France. © Europe 1 Invité d'Europe Matin jeudi, le médecin urgentiste Gérald Kierzek est revenu sur la situation sanitaire et la crise de l'hôpital public. Selon lui, les déprogrammations et les plans blancs mis en place dans les hôpitaux n'ont rien à voir avec la hausse des contaminations et des hospitalisations en France.

Alors que le nombre de contaminations au Covid-19 continue d'augmenter en France et que les hospitalisations restent nombreuses, les déprogrammations d'opérations et les plans blancs mis en place dans les hôpitaux publics n'ont pas forcément de lien direct avec l'épidémie, affirme le médecin urgentiste Gérald Kierzek sur Europe 1. "Si l'hôpital craque ce n'est ni la faute du Covid ni des non-vaccinés", a-t-il assuré au micro de Sonia Mabrouk.

Covid-19 : vers une taxe pour les non-vaccinés au Québec

  Covid-19 : vers une taxe pour les non-vaccinés au Québec Les habitants non-vaccinés du Québec représentent une charge financière pour les vaccinés, a estimé le Premier ministre provincial François Legault. "Le vaccin est la clé pour combattre le virus. C'est la raison pour laquelle nous étudions une contribution santé pour les adultes refusant d'être vaccinés pour des raisons non-médicales", a-t-il affirmé lors d'un point de presse.

La crise de l'hôpital public est "structurelle"

"La petite musique de dire que c'est la faute des non-vaccinés est une musique assez odieuse et surtout fausse", a-t-il ajouté. Car, depuis plusieurs semaines, la tension monte dans les hôpitaux obligeant les médecins à déprogrammer certaines opérations. "Les déprogrammations et les plans blancs permettent aux directeurs des hôpitaux de rappeler les infirmières sur leurs jours de congés ou de déplacer des personnels d'un service à l'autre, ce sont des déprogrammations pour des erreurs managériales, pas parce qu'il y a un afflux massif de victimes", a précisé le Docteur Gérald Kierzek.

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Alice Springs pour entrer un lock-out, comme nombre de personnes dans les hôpitaux NT avec Covid

 Alice Springs pour entrer un lock-out, comme nombre de personnes dans les hôpitaux NT avec Covid croît © fourni par ABC Health NT Le ministre en chef Michael Gunner est exhortant les gens à garder le contrôle dans partout où ils vont. (ABC Nouvelles: Michael Franchi) Alice Springs entrera lockout de 15 heures aujourd'hui, comme le NT enregistre un autre 327 cas de Covid-19. Il y a également eu une augmentation du nombre de personnes atteintes Covid-19 à l'hôpital, jusqu'à 44 patients de 32 le samedi. Les patients ne sont en soins intensifs.

Le Covid-19 a mis en avant les maux des hôpitaux publics : plus de vingt ans de réformes qui ont coupé le souffle du personnel de santé. "On a dit il fallait faire des économies, donc on fait des fermetures de lits, on fait des restructurations, on a mis des gestionnaires à la tête des hôpitaux. Il faut changer ce modèle", a avancé le médecin urgentiste. "Il faut mettre des soignants, des gens qui sont au contact des patients et dire l'objectif numéro 1, c'est soigner les gens, après on fera des économies."

Perte d'attractivité, pénurie de médecins, absentéisme, la véritable crise de l'hôpital serait "structurelle" selon Gérald Kierzek. "En pointant du doigt la responsabilité du Covid, finalement, ça dédouane les responsabilités des restructurations et de la vraie crise qui est une crise structurelle de l'hôpital et de tout le système", a-t-il conclu.

“Ça me fait peur cette société” : Pascal Praud monte au créneau pour défendre les non-vaccinés .
Au micro de RTL, ce jeudi 27 janvier, Pascaul Praud a ouvertement critiqué les propos de Martin Hirsch sur la prise en charge payante des non-vaccinés. Face à un auditeur, partageant l’avis du directeur de l’AP-HP, l’animateur a revendiqué la liberté de chacun. Les propos de Martin Hirsch n’ont pas fini de faire couler de l’encre. Sur le plateau de l’émission C à Vous, le mercredi 27 janvier sur France 5, le directeur général de l’AP-HP s’est interrogé sur la gratuité des soins pour les non-vaccinés. Une déclaration polémique qui a laissé Pascal Praud sans voix.

Voir aussi