Actualités à la une

France: Vie sociale, travail, installation... Dans le Gers, ces jeunes préfèrent vivre à la campagne plutôt qu'en ville

Paris Fashion Week masculine automne-hiver 2022-23 : 17 défilés physiques dont l'ultime signé du créateur américain Virgil Abloh pour Louis Vuitton

  Paris Fashion Week masculine automne-hiver 2022-23 : 17 défilés physiques dont l'ultime signé du créateur américain Virgil Abloh pour Louis Vuitton La Paris Fashion Week masculine automne-hiver 2022-23, du 18 au 23 janvier 2022, maintient, une fois encore, sa place de capitale de la mode avec 75 maisons présentes. Mais en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, elle adopte, encore, un format hybride mêlant digital et physique. © Fournis par franceinfo Contrairement à Milan, qui a revu le nombre de ses défilés à la baisse, la Paris Fashion Week conforte sa position avec 75 maisons - contre 72 lors de l'édition printemps-été 2022 - qui présentent leur collection masculine automne-hiver 2022-23 du 18 au 23 janvier 2022.

Comment vivent les jeunes dans les départements français les plus ruraux ? Dans le Gers, des moins de 30 ans ont choisi de venir ou de revenir s'y installer après quelques années en ville. Pour eux, certaines contraintes de la campagne sont devenues finalement des avantages.

  Vie sociale, travail, installation... Dans le Gers, ces jeunes préfèrent vivre à la campagne plutôt qu'en ville © Fournis par franceinfo

Après des études de droit à Toulouse (Occitanie), Julia, la vingtaine, est ravie de retrouver son Gers natal, même pour passer des soirées. "C'est vrai que je me faisais une idée de la ville, que ça allait peut-être plus bouger qu'ici, voir d'autre monde, et au final, je me sens mieux chez moi, reconnaît la jeune femme. Pour les bars, ici, "il n'y en a qu'un, mais c'est bien, sourit-elle. Tout le monde s'y retrouve !"

"pourrait le voir vouloir aller" - Conseils de journaliste Les rangers passionnants ciblent d'être désireux sur IBROX MOVE

 XAVI Simons seraient disposés à échanger Paris Saint-Germain pour des Rangers au milieu d'Ibrox, selon les principales caractéristiques du chef de football français. Écrivain Adam White . Giovanni van Bronckhorst était nommé comme responsable du Gers il y a deux mois et, après avoir signé le James Sands de New York City FC sur une offre de prêt de 18 mois qui offre une option d'achat, le Néerlandais pourrait chercher à ajouter plus loin.

D'ailleurs, son amie Lily, 19 ans, se sent finalement beaucoup moins isolée ici. "Il y a un côté très familial que je trouve hyper intéressant parce que tout le monde se connaît, on peut discuter, il y a des échanges", confie-t-elle.

"Tisser des liens avec les gens, je trouve que c'est important et ici, c'est quand même plus facile de le faire."

Lily

à franceinfo

Le Gers est pourtant l'un des départements comprenant la plus faible densité de population. Mais selon l'Insee, qui se base sur des données datant de 2018, 80,6% des jeunes de moins de 24 ans vivent dans une commune rurale du Gers contre environ 21% dans l’Hérault ou en Haute-Garonne. Et c'est l'un des chevaux de bataille d'Emmanuel Macron, en déplacement dans la Creuse lundi 24 janvier : promouvoir le bilan de son quinquennat, et notamment de ses actions en faveur des territoires ruraux.

« Place aux jeunes » : Théo, jeune vétérinaire auprès des propriétaires d'animaux sans-abri

  « Place aux jeunes » : Théo, jeune vétérinaire auprès des propriétaires d'animaux sans-abri Dans le podcast « Place aux jeunes », entretien avec Théo, jeune vétérinaire, très investi dans SoliVet, l’association qu’il a fondée pour aider les personnes sans domicile fixe propriétaires d’animaux de compagnie © Canva / 20 Minutes Illustration d'un vétérinaire PODCAST - Dans le podcast « Place aux jeunes », entretien avec Théo, jeune vétérinaire, très investi dans SoliVet, l’association qu’il a fondée pour aider les personnes sans domicile fixe propri A quelques mois de l’élection présidentielle, que pensent les jeunes de notre pays ? Quels sont leurs rêves, leurs aspirations, leur


Vidéo: Sampaoli : "Moi ce qui m’importe, c’est qu’on ait su réagir" (Dailymotion)

Des facilités à trouver du travail

Sur le plan professionnel, le sentiment est le même : Loïc a préféré le Gers à Toulouse pour monter sa salle de sport. "J'avais déjà pas mal de choses de créées sur place, j'avais ma famille aussi, argumente le jeune homme. C'est facile d'aller en extérieur pour proposer des activités un peu différente de ce qu'on a au quotidien en salle. On peut rapidement aller au lac, par exemple y faire quelques séances, donc c'est assez intéressant."

Surtout qu'avec les réseaux sociaux aujourd'hui, plus besoin, forcément, d'être en ville pour avoir une grande communauté, comme l'explique Julie, la compagne de Loïc. "Il a monté un compte Instagram qui se développe pas mal", se réjouit la jeune femme.

"On peut créer de nouvelles opportunités, de nouveaux challenges. On n'a peut-être pas forcément besoin d'être en ville, et on peut faire venir la dynamique dans ces villes un peu plus reculées qu'à Toulouse."

INFO OUEST-FRANCE. Starlink, le projet d’Elon Musk, ne se fera ni dans la Manche ni à Gravelines

  INFO OUEST-FRANCE. Starlink, le projet d’Elon Musk, ne se fera ni dans la Manche ni à Gravelines Le projet Starlink, du milliardaire Elon Musk, prévoyait l’installation de neuf antennes de 2,86 m à Saint-Senier-de-Beuvron (Manche), à quelques dizaines de kilomètres du Mont Saint-Michel. Cela s’intégrait au maillage mondial pour le projet d’Internet par satellites. Ce projet ainsi que celui de Gravelines, dans le Nord, est abandonné. Les opposants à ce projet l’ont appris jeudi 20 janvier 2022.C’est François Dufour, l’ancien conseiller régional EELV et enfant du pays, qui a découvert la bonne nouvelle : Starlink, le projet d’Internet par satellites du milliardaire américain Elon Musk, ne s’installera pas à Saint-Senier-de-Beuvron, à quelques dizaines de kilomètres du Mont Saint-Michel, dans le Sud-Manche.

Julie

à franceinfo

Pour Sarah, ça a été aussi paradoxalement plus facile de trouver du travail en s'éloignant un peu de la ville puisqu'il y avait moins de concurrence. "Quand j'ai commencé la coiffure, j'ai toujours voulu aller dans les centre-villes des grandes villes, raconte la jeune femme de 22 ans. Mais finalement, je me suis aperçue qu'il y avait tellement de monde dans ce métier qu'on pouvait vite 'se taper dessus', alors que dans les petits villages, on se fait connaître au fur et à mesure. C'est là que j'ai pu trouver du travail depuis trois ans."

En revanche, elle l'admet, il y a bien une contrainte toujours présente quand on est dans un département rural : la mobilité. "Il n'y a pas énormément de transports en commun. Il n'y a que le train qui pourrait nous faire ramener, par exemple sur Auch ou sur Toulouse." Ici, c'est donc permis obligatoire dès qu'on a 18 ans pour ne pas se sentir trop coincé.

"Cela pourrait être" - Journaliste Drops Rangers Revendication de transfert de Rangers sur la cible GVB Big-Money .
Rangers va avoir du mal à gagner la course pour Andreas Skov Olsen avant que la date limite de transfert ne passe, selon le journaliste Pete O'Rourke.

Voir aussi