Actualités à la une

France: Covid-19: près de 400 morts en 24 heures en France

Covid-19 : le pass sanitaire a permis d'éviter 4 000 morts en France et d'économiser six milliards d'euros, selon une étude

  Covid-19 : le pass sanitaire a permis d'éviter 4 000 morts en France et d'économiser six milliards d'euros, selon une étude "Une personne sur quatre s'est décidée à se faire vacciner grâce au pass sanitaire", en France, abondent les auteurs de l'étude.Le pass sanitaire a permis d'éviter 4 000 morts du Covid-19 en France, d'éviter la perte de six milliards d'euros entre juillet et décembre 2021 et d'augmenter la couverture vaccinale de 13 points de pourcentage, selon une étude réalisée par des chercheurs indépendants et publiée mardi 18 janvier par le Conseil d'analyse économique qui conseille Matignon.

Dans la morgue du CHU de Fort-de-France, en février 2021. © Fanny Fontan Dans la morgue du CHU de Fort-de-France, en février 2021.

En résumé :

- Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire ce lundi. Désormais, pour avoir accès aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux (avions, trains, cars), les plus de 16 ans doivent justifier d’un statut vaccinal contre le Covid-19 à jour.

- Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en soins critiques est resté quasi stable dimanche avec 3 760 malades contre 3 746 samedi, selon les derniers chiffres de Santé publique France. Les contaminations restent à un niveau élevé avec 360 007 cas quotidiens en moyenne sur la semaine écoulée.

Le Covid "loin d'être terminé", livraisons de Novavax en France... Le point sur la pandémie

  Le Covid La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", a averti ce mardi le directeur général de l'OMS, mettant en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin. © afp.com/Prakash SINGH La pandémie de Covid-19 C'est une mise en garde contre tout relâchement. La pandémie de Covid-19 "est loin d'être terminée", a averti ce mardi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

- «Il est plausible que l’Europe se rapproche d’une fin de la pandémie» avec le variant omicron, estime Hans Kluge, le directeur de l’OMS pour le continent. Tout en appelant à la prudence à cause de la versatilité du virus.

Près de 400 morts en 24 heures en France. Les hôpitaux français ont enregistré 393 décès à cause du Covid-19 ce lundi, soit le plus haut total de la vague de contaminations qui touche l’Hexagone depuis novembre. En parallèle, selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France, les contaminations et hospitalisations continuent d’augmenter, au contraire des admissions en soins critiques qui sont, elle, en décroissance.

La ministre Brigitte Bourguignon positive. Ministre déléguée chargée de l’autonomie des personnes âgées, Brigitte Bourguignon a annoncé lundi qu’elle était positive au Covid-19 mais continuait à assurer ses fonctions, à l’isolement. Un déplacement de ses déplacements, prévu mardi en Haute-Garonne, a été reporté, a annoncé son cabinet. Elle devait présenter à Toulouse un plan de réduction du nombre de chutes des personnes âgées.

CARTE. Covid-19 : 425 183 nouveaux cas jeudi, toujours en hausse par rapport à la semaine dernière

  CARTE. Covid-19 : 425 183 nouveaux cas jeudi, toujours en hausse par rapport à la semaine dernière Dans son bilan quotidien, Santé publique France annonce plus de 425 000 nouvelles contaminations au Covid-19 ce jeudi 20 janvier. Un chiffre toujours en augmentation par rapport au jeudi de la semaine dernière. Les contaminations continuent de croître en France. Santé publique France fait état de 425 183 nouveaux cas positifs au Covid-19 ce jeudi 20 janvier 2022. Soit une hausse de 40 % par rapport aux 305 322 cas recensés jeudi dernier, le 13 janvier.

Plus de test obligatoire pour aller a Royaume-Uni pour les vaccinés. Le secrétaire d’Etat aux Transports britannique a annoncé la levée de toutes les restrictions aux frontières du Royaume-Uni pour les voyageurs vaccinés, à partir du 11 février. Pour les non-vaccinés en revanche, il faudra toujours faire un test avant de traverser la Manche, et un autre deux jours après être arrivé. «Ces changements ont été rendus possibles grâce au succès du vaccin et de la campagne de rappel, s’est vanté Grant Shapps sur Twiter. Le fait d’avoir pris les bonnes décisions au bon moment au sujet du vaccin et des rappels fait que nous sommes aujourd’hui l’un des endroits les plus ouverts aux voyages au monde.»

Les Comores sans gardien face au Cameroun à cause du Covid. Lors du huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ce lundi soir, les Comores vont être contraints de faire jouer un joueur de champ dans les buts. Deux jours avant le match, 12 membres de l’effectif ont ainsi été testés positifs au Covid-19, dont les deux seuls gardiens du groupe. Entretemps, Ali Ahamada, gardien notamment aperçu en France sous les couleurs de Toulouse, a pourtant vu l’un de ses tests revenir négatif. Il ne devrait malgré tout pas pouvoir tenir sa place ce soir, la Confédération africaine de football (CAF), qui organise l’événement, ayant modifié dans le week-end les règles d’isolement, contraignant un joueur positif à se confiner pendant cinq jours après son test. Un imbroglio qui n’a pas fini de faire parler.

Covid-19 : on vous explique pourquoi le calendrier de levée des restrictions sanitaires est critiqué

  Covid-19 : on vous explique pourquoi le calendrier de levée des restrictions sanitaires est critiqué Plusieurs épidémiologistes ont dénoncé un allègement précipité des mesures sanitaires, alors que la France est toujours en pleine cinquième vague de l'épidémie de coronavirus.Le compte à rebours a commencé. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé un calendrier de levée progressive des restrictions sanitaires, jeudi 20 janvier. Dans les prochaines semaines, certaines règles comme le port obligatoire du masque en extérieur, l'interdiction des concerts debout ou la fermeture des discothèques vont être abrogées dans toute la France. Le protocole sanitaire à l'école devrait aussi être allégé fin février.

Près de 20 000 plaintes visant le gouvernement classées sans suite. La Cour de justice de la République (CJR) a annoncé lundi après-midi dans un communiqué classer sans suite 19 685 plaintes visant Jean Castex, mais aussi Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer et Jean-Baptiste Djebbari. Ils étaient accusés de «discrimination», «publicité mensongère» ou encore d’«abstention», comme l’explique France Info, au sujet de leur réponse face à la pandémie et de l’instauration du pass sanitaire. La CJR a jugé toutes les plaintes ensemble comme elles ont été «rédigées en termes identiques à partir d’un formulaire payant mis en ligne par un avocat». Et les a classées sans suite car elles accusent le gouvernement d’«abstention de combattre un sinistre» mais critiquent surtout l’instauration du pass sanitaire et l’obligation vaccinale, des mesures qui constituent des «actes positifs et non des abstentions».

A quand la fin de la pandémie ? Depuis l’arrivée du Covid-19, la question se pose en permanence : comment mettre fin à ce satané virus ? Checknews a interrogé ces dernières semaines de nombreux épidémiologistes, virologues et immunologues pour en savoir plus sur ce retour à la normale tant attendu. Selon la plupart des interrogés, nous ne sommes pas près d’entrer dans le «monde d’après». Mais la pandémie pourrait se transformer en vagues épidémiques locales et récurrentes à l’avenir, sans que le monde entier soit contraint de se confiner. Lire notre article.

Près de 400 décès en 24 heures, hausse des hospitalisations... le point sur le coronavirus

  Près de 400 décès en 24 heures, hausse des hospitalisations... le point sur le coronavirus Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Stephane Mahe/File Photo La situation en FranceLes hôpitaux ont enregistré près de 400 décès dus au Covid-19 en 24 heures, un bond marqué pour la dernière vague de contaminations, selon les chiffres des autorités sanitaires publiés lundi. La maladie a emporté 393 personnes, pour un total de 129.022 décès depuis le début de la pandémie au printemps 2020.

En Allemagne, deux trafiquants de drogue démasqués. Deux hommes ont été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi à Cologne, à l’issue d’un contrôle d’identité au cours duquel ils n’ont pas pu présenter leurs papiers. Après les avoir conduits au commissariat, les policiers se sont rendu compte que les deux hommes avaient dissimulé sous leur masque 33 pilules, dont la nature n’a pas été précisée. Ils sont désormais poursuivis pour «possession de drogue».

Pic des contaminations déjà passé en Guadeloupe. Avec quelques semaines de retard sur l’Hexagone, la Guadeloupe a vu le variant omicron arriver durant le mois de décembre et dans son sillage les contaminations exploser. Alors que l’on craignait une nouvelle vague dévastatrice - compte tenu du faible taux de vaccination sur l’archipel - le pic des contaminations y semble déjà dépassé. Le nombre de nouveau cas quotidien est passé de plus de 2 500 il y a une semaine à 2 100 aujourd’hui, grâce notamment à des restrictions et un couvre-feu imposé depuis la mi-janvier. Les hospitalisations sont en revanche toujours en hausse, même si elles restent bien en deçà du pic de l’été 2021.

Heurts à Bruxelles après un défilé anti-restrictions : 239 interpellés, dont des Français. La police belge a annoncé lundi avoir procédé à 239 interpellations après la manifestation contre les restrictions sanitaires anti-Covid qui a dégénéré en violences dimanche à Bruxelles. Parmi elles, 11 personnes, dont trois Français, ont été placées en garde à vue. A l’initiative notamment de l’organisation «Europeans United for freedom», créée par un Belge, un défilé a rassemblé quelque 50 000 personnes dimanche à Bruxelles, selon les autorités. Il s’agit de la plus grosse mobilisation dans la rue des opposants aux restrictions jamais enregistrée en Belgique depuis deux ans. Des centaines de manifestants étaient venus de pays voisins (Pays-Bas, Allemagne, France…). Alors que la manifestation s’était déroulée dans le calme pendant trois heures, la situation a dégénéré une fois le cortège arrivé au pied des institutions de l’UE.

Record de contaminations en France, économie au ralenti… le point sur le coronavirus

  Record de contaminations en France, économie au ralenti… le point sur le coronavirus Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Carlos Garcia Rawlins La situation en FranceLe nombre d'hospitalisations pour cause de Covid est repassé au-dessus de 30.000 pour la première fois depuis fin 2020, mais celui des patients en services de soins critiques reflue légèrement, selon les chiffres officiels publiés mardi. Les laboratoires ont enregistré 501.

L’Italie au pic de la vague Omicron. «Il y a de bonnes nouvelles : il semble que nous ayons atteint le pic de la courbe (du variant) Omicron et qu’elle soit en train de descendre», a déclaré le général Francesco Paolo Figliuolo lors d’une visite à Milan (nord), cité par l’agence Ansa. «Nous espérons que cette tendance se confirmera», a-t-il ajouté, estimant «de bon augure» que «ces deux derniers jours, le nombre d’admissions à l’hôpital a été inférieur au nombre de sorties». L’Italie avait recensé dimanche 139 000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures contre 180 000 à 200 000 les jours précédents.

L’Organisation mondiale de la Santé optimiste. «Nous pouvons mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année - nous pouvons mettre fin au Covid-19 en tant qu’urgence sanitaire mondiale», le niveau d’alerte le plus élevé de l’OMS, déclare ce lundi son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus. Selon lui, pour y parvenir, les pays doivent lutter contre l’iniquité vaccinale, surveiller le virus et ses variants et prendre des mesures de restrictions adaptées. Dimanche, le directeur Europe de l’OMS Hans Kluge avait estimé qu’une sortie de la pandémie de Covid-19 pourrait se profiler dans la région.

Le patron de l’OMS avertit toutefois qu’«il est dangereux de supposer qu’omicron sera le dernier variant ou de parler de fin de partie», car les conditions sont «idéales» actuellement dans le monde pour que d’autres variants émergent. Le potentiel d’un variant «plus transmissible et plus mortel» est «très réel», selon lui.

Covid : pendant que le pic de l'épidémie se fait attendre, c'est (encore) l'hôpital qui trinque

  Covid : pendant que le pic de l'épidémie se fait attendre, c'est (encore) l'hôpital qui trinque Avec plus de 500 000 nouveaux cas de Covid comptabilisés mardi soir, la France est loin d'avoir atteint le pic de l'épidémie. Un chiffre record qui a des conséquences sur les hospitalisations. © afp.com/Nicolas TUCAT Cette fois ce ne sont plus les services de réanimation qui portent la charge des patients atteints de Covid, mais les lits d'hospitalisation conventionnelle. Depuis le mois de décembre la courbe des nouvelles contaminations a de quoi donner le vertige. Littéralement.

On n’est pas encore sortis de la vague. Si l’exécutif a déjà fixé la levée des restrictions, Alain Fischer, le «Monsieur vaccin» du gouvernement, met plutôt la pédale douce. «Nous avons actuellement 2 500 nouvelles hospitalisations, 286 entrées en soins critiques et 230 décès par jour. On n’est pas encore au bout de l’épidémie, qui par ailleurs est grave. Omicron est moins sévère, mais il y a tellement de cas !», souligne-t-il ce dimanche soir dans une interview à 20 Minutes. Avant de reprendre, un poil plus optimiste : «Sur la dynamique, d’après les modélisations et étant donné les légères baisses dans les premières régions touchées, Ile-de-France et Corse, on est peut-être au tout début de la décrue. Mais il faut passer ce cap.» Alain Fischer rappelle surtout que «nous avons encore 21 millions d’adultes qui n’ont pas fait leur rappel. Or, l’intérêt est qu’il protège à 90 % contre Omicron et que cette protection est active sept jours après l’injection».

Une «marche des travailleurs essentiels» jeudi prochain. La CFDT organisera le 3 février à Paris une mobilisation afin de mettre en lumière ces salariés insuffisamment reconnus, annonce ce lundi matin son secrétaire général Laurent Berger sur France Inter lundi. «Cette crise sanitaire, si elle a eu un avantage c’est qu’on a regardé en face ces travailleurs essentiels, ces travailleurs qui tous les jours font fonctionner l’économie, font fonctionner la société», selon le leader syndical. Si la CFDT ne s’associe pas à la journée de mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi de ce jeudi, à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires, elle appelle de ses vœux une revalorisation des salaires. Pour Berger, l’enjeu n’est pas tant d’augmenter le SMIC - comme le proposent plusieurs candidats de gauche à la présidentielle - que de relever les minima de branche.

Fin des restrictions en Angleterre, 400.000 nouveaux cas en France, le point sur le coronavirus

  Fin des restrictions en Angleterre, 400.000 nouveaux cas en France, le point sur le coronavirus Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Toby Melville La situation en FranceLe seuil des 130.000 décès liés au Covid-19 a été franchi jeudi, moins de deux ans après le début de l'épidémie , selon les chiffres de Santé publique France, qui a encore recensé près de 400.000 nouveaux cas en 24 heures. Le compteur macabre continue de tourner: depuis le début de l'épidémie, 130.

Les JO 2022 à Pékin affinent leur protocole. Les organisateurs des Jeux olympiques (du 4 au 20 février) ajustent ce lundi leurs mesures sanitaires, diminuant notamment la sensibilité de leur dépistage du Covid-19 pour les calquer sur les standards occidentaux. Les personnes testées positives mais avec un taux bas seront traitées comme un «cas contact proche», donc échapperont à l’isolement et pourront travailler ou s’entraîner, tout en étant testé deux fois par jour. La question commençait à inquiéter après les témoignages de plusieurs techniciens et journalistes de médias internationaux testés positifs à l’arrivée en Chine, malgré une succession de tests négatifs juste avant leur départ, ce qui jetait un doute sur la sensibilité supérieure des dépistages chinois.

Bruno Le Maire aborde la fin du «quoi qu’il en coûte». «Tant qu’il y a des restrictions, il y a des aides. Dès lors qu’il n’y a plus de restrictions, il n’y a plus de raison de maintenir des aides», a assuré ce lundi matin sur FranceInfo le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, en évoquant les secteurs de la restauration, du tourisme, de l’évènementiel. Et d’ajouter : «Dès lors qu’il n’y a plus de restrictions, il n’y a plus de raison de maintenir des aides». «Est-ce que pour autant je vais couper le fil avec tous ces secteurs touchés par la crise ? Certainement pas», a-t-il insisté.

La France sous le régime du pass vaccinal. Un pass chasse l’autre. Arme critiquée du gouvernement contre le variant omicron, le pass vaccinal remplace ce lundi le pass sanitaire. Désormais, un test négatif ne suffit plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé : il faut justifier pour les plus de 16 ans d’un statut vaccinal contre le Covid-19 afin d’avoir accès aux activités de loisirs, restaurants et bars (sauf restauration collective), foires ou transports publics interrégionaux (avions, trains, cars). Pour tout comprendre sur son mode de fonctionnement, c’est par ici.

A Hongkong, un seul hamster testé positif. Les autorités hongkongaises ont déclaré dimanche qu’un seul des 77 hamsters remis par leurs propriétaires au gouvernement avait été testé positif au Covid-19 dans le cadre la campagne d’abattage mise en place après l’apparition de cas positifs dans une animalerie de la ville. Mardi dernier, les autorités avaient «fortement encouragé» toute personne ayant acheté un petit mammifère après le 22 décembre, soit juste avant Noël, à leur amener l’animal afin qu’il soit testé et euthanasié. Par ailleurs, plus de 2 000 hamsters ont été abattus à «titre de précaution» dans des animaleries.

Au Canada, un convoi de poids lourds contre le pass vaccinal. Ces routiers sont peut-être sympas, mais ils sont remontés. Des dizaines de camionneurs canadiens, réunis en convois, ont entamé dimanche un long périple vers la capitale Ottawa pour dénoncer l’obligation d’être vacciné contre le Covid-19 pour franchir la frontière canado-américaine. Le Canada et les Etats-Unis imposent désormais le passeport vaccinal pour traverser cette frontière, la plus longue du monde avec près de 9 000 km. Cette mesure est entrée en vigueur le 15 janvier au Canada et samedi dernier aux Etats-Unis. Les autorités américaines menacent les éventuels contrevenants d’interdiction permanente du territoire, alors que le Canada impose aux routiers non vaccinés revenant des Etats-Unis une quarantaine de 14 jours.

Fin des restrictions en Angleterre, 400.000 nouveaux cas en France, le point sur le coronavirus .
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. © REUTERS/Toby Melville La situation en FranceLe seuil des 130.000 décès liés au Covid-19 a été franchi jeudi, moins de deux ans après le début de l'épidémie , selon les chiffres de Santé publique France, qui a encore recensé près de 400.000 nouveaux cas en 24 heures. Le compteur macabre continue de tourner: depuis le début de l'épidémie, 130.

Voir aussi