France: Paris : plus de 150 obus datant de la Seconde Guerre mondiale repêchés dans la Seine

Paris et la petite couronne passent en vigilance sécheresse : qu’en est-il des restrictions d’eau ?

  Paris et la petite couronne passent en vigilance sécheresse : qu’en est-il des restrictions d’eau ? Désormais, toute la France métropolitaine est concernée. Depuis ce mardi 2 août, la préfecture d’Ile-de-France a placé Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne en niveau 1 de vigilance sécheresse. Mais qu’en est-il des restrictions d’eau à Paris et dans les départements de la petite couronne ? Cette question nous est posée par un lecteur. On vous répond. « Je suis en ce moment en région parisienne depuis trois semaines et je suis très surprise, car ici, il n’y a pas de restriction d’eau.

L'opération a duré deux jours, quai d'Austerlitz, dans le 13e arrondissement de Paris, sur une surface estimée à l'équivalent d'un terrain de football.

  Paris : plus de 150 obus datant de la Seconde Guerre mondiale repêchés dans la Seine © Fournis par franceinfo

154 obus, datant de la Seconde Guerre mondiale, ont été repêchés dans la Seine la semaine dernière, rapporte France Inter vendredi 5 août. Ce sont des plongeurs de la brigade fluviale de la Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la Préfecture de police de Paris qui les ont repêchés.

C'est une opération menée "en coordination avec les démineurs du laboratoire central de la Préfecture de police qui a permis cette découverte", confirme à France Inter le commissaire Matthieu Thibaut, adjoint à la cheffe de la division des unités opérationnelles spécialisées de la DPOC. L'opération a duré deux jours, quai d'Austerlitz, dans le 13e arrondissement de Paris, sur une surface estimée à l'équivalent d'un terrain de football.

Sécheresse : Paris et la petite couronne sous «vigilance», toute la France sous surveillance

  Sécheresse : Paris et la petite couronne sous «vigilance», toute la France sous surveillance La préfecture d'Ile-de-France place en vigilance "sécheresse" Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, tout les département de métropole étant désormais concernés par le phénomène climatique et les appels à l'économie d'eau, a-t-elle annoncé dans un communiqué. La préfecture d'Ile-de-France place en vigilance "sécheresse " Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, tous les départements de métropole étant désormais concernés par le phénomène climatique et les appels à l'économie d'eau , a-t-el La Seine à un niveau anormalement ba

Plusieurs dizaines de cartouches aussi repêchées

Ce sont des amateurs de pêche à l'aimant qui ont découvert les premiers obus, avant l'intervention de la brigade fluviale. Présents en grand nombre, les obus ont contraint les agents à les récupérer en plusieurs temps. Les pièces étaient dépourvues d'un système d'allumage. Des munitions, dont "plusieurs dizaines de cartouches ont aussi été repêchées", précise le commissaire Matthieu Thibaut.

La pêche à l'aimant consiste à disposer un aimant puissant au bout d'une canne pour récupérer des objets et débris métalliques précieux ou historiques. Une note du ministère de l'Intérieur, datant de 2019, précise qu'elle est "considérée comme illégale" si elle est pratiquée "sans autorisation de l’autorité administrative". En cas de découverte d'un objet suspect, les policiers de la brigade fluviale déconseillent de le manipuler et invitent à appeler rapidement les secours.

Pologne: Cinq tonnes de poissons morts repêchés dans l'Oder .
Pologne: Cinq tonnes de poissons morts repêchés dans l'Oderpar Marek Strzelecki

Voir aussi