France: Incendies : dans le Var, les pompiers maintiennent une vigilance accrue

Incendies fixés en Ardèche, « pompier pyromane » dans l’Hérault… Le point sur les feux

  Incendies fixés en Ardèche, « pompier pyromane » dans l’Hérault… Le point sur les feux En Gironde, deux méga feux ont ravagé plus de 21 000 hectares de forêt, avant d’être fixés par les pompiers. D’autres incendies se sont déclarés depuis en Ardèche et dans l’Hérault, où des enquêtes sont en cours. Où en sont les incendies sur le territoire français ? On fait le point.Après douze jours de combat, les incendies ont enfin été maîtrisés en Gironde. Mais la menace de nouveaux départs de feu plane toujours sur le territoire, où 90 départements sont placés en alerte sécheresse. Ces derniers jours, des incendies se sont déclarés en Ardèche et dans l’Hérault, maîtrisés en quelques heures par les soldats du feu.

La vague de chaleur s'estompe sur le territoire mais reste bien présente dans le sud-est de la France, notamment dans le Var où quatre massifs sont interdits à la promenade tandis que cinq autres sont fortement déconseillés. Les pompiers maintiennent leur vigilance et poursuivent leur entraînement en conditions réelles. © ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP La vague de chaleur s'estompe sur le territoire mais reste bien présente dans le sud-est de la France, notamment dans le Var où quatre massifs sont interdits à la promenade tandis que cinq autres sont fortement déconseillés. Les pompiers maintiennent leur vigilance et poursuivent leur entraînement en conditions réelles.

Dans le Var, les pompiers restent sur le qui-vive. Les températures restent très élevées, tout comme le risque d'incendies . La promenade est d'ailleurs interdite dans quatre massifs et fortement déconseillée dans cinq autres. Les soldats du feu continuent de s'entraîner dans le cas où un feu de forêt se déclencherait.

Bretagne, Isère, Dordogne... On fait le point sur les incendies en cours en France

  Bretagne, Isère, Dordogne... On fait le point sur les incendies en cours en France Depuis ce week-end la France fait face à une série de feux de forêts qui ne sont pas encore tous maitrisés. On fait le point sur la situation. © Fournis par franceinfo Des feux de forêts se sont déclarés dans le Mobihan, le Finistère, lsère et la Dordogne, ce week-end. Tous les incendies ne sont pas encore maitrisé, lundi 8 août au matin. Des centaines de pompiers sont toujours sur le terrain et des moyens aériens sont prêts à intervenir.

>> LIRE AUSSI - Landes : incendie «fixé», probablement criminel


Vidéo: Comment réagir en cas d'incendie? Le pompier vous explique! (Dailymotion)

Talky-walky à la main, le regard fixe, le lieutenant Oscar guide les deux camions de pompiers sur le parking de la brigade, en condition réelle d’intervention. A bord du camion, le conducteur, Julien, main sur le volant, n’a pas le droit à l’erreur car c'est lui qui ouvre les vannes.

"Il est essentiel d'éviter tout mouvement de panique"

"Ce sont tous les ordres du chef de groupe que l'on respecte pour mettre l'eau au bon moment. On n'en a pas beaucoup, on a une réserve de 3.000 litres donc l'eau, on la garde vraiment pour la partie où le feu nous prend et est virulent", expose-t-il.

Cet entraînement, dit d’auto-défense, pour se protéger à l’approche des flammes est d’une importance capitale précise le lieutenant Oscar : "Ce sont des manœuvres que le personnel doit connaître sur le bout des doigts car il est essentiel dans ces moments là d'éviter tout mouvement de panique. Tout le monde doit savoir quoi faire à quel moment et dans le calme malgré le stress d'une situation qui vient de se produire, dans laquelle on se retrouve vraiment instantanément".

Tout l’été, ces répétions vont se multiplier et les 800 pompiers mobilisables dans le Var resteront particulièrement vigilants, prêts à éteindre les flammes.

Paris et la petite couronne placées en « vigilance » sécheresse .
Paris et les trois départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne passent en vigilance orange, a annoncé mardi la préfecture de Paris. Les professionnels comme les particuliers sont désormais invités à limiter leur consommation d'eau.Ils étaient les derniers à ne pas être concernés par la « vigilance » sécheresse. Mais depuis ce mardi, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne rejoignent tous les départements de métropole concernés par le phénomène climatique de chaleur qui s’abat sur la France, explique l’AFP.

Voir aussi