France: PORTRAIT. Adrien Quatennens, un espoir de la France Insoumise rattrapé par des violences conjugales

Affaire Quatennens : comment Jean-Luc Mélenchon a déçu une partie de ses troupes sur la question des violences faites aux femmes

  Affaire Quatennens : comment Jean-Luc Mélenchon a déçu une partie de ses troupes sur la question des violences faites aux femmes Le soutien apporté par le leader de La France insoumise au député du Nord, qui a reconnu avoir giflé son épouse, passe très mal en interne. Des militants et élus insoumis regrettent que cette affaire ait été "minimisée".Sa prise de parole est très attendue, en particulier pour les militants de La France insoumise (LFI), troublés depuis une semaine par les prises de position de leur leader. Samedi 24 septembre, Jean-Luc Mélenchon est l'invité de "Quelle époque !", le nouveau talk-show présenté par Léa Salamé, à 23h25 sur France 2, alors que l'affaire Adrien Quatennens fait les gros titres depuis plus d'une semaine.

Adrien Quatennens, place Beauvau (Paris), le 27 mai 2020. © LUDOVIC MARIN / AFP Adrien Quatennens, place Beauvau (Paris), le 27 mai 2020.

Adrien Quatennens, coordinateur de la France insoumise, a, ce dimanche 18 septembre 2022, annoncé se « mettre en retrait » de ses fonctions, après le dépôt par sa femme d’une main courante pour violences conjugales. Une annonce qui vient jeter une ombre sur un parcours jusque-là sans accroc.

Adrien Quatennens à l’Assemblée nationale, en septembre 2017. © STEPHANE MAHE / REUTERS Adrien Quatennens à l’Assemblée nationale, en septembre 2017.

Il était 11 h ce dimanche 18 septembre 2022 quand, dans un communiqué publié sur son compte Twitter, Adrien Quatennens, coordinateur de la France insoumise, annonce se « mettre en retrait » des fonctions qu’il occupe au sein du mouvement de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise.

Adrien Quatennens violent avec sa femme : Jean-Luc Mélenchon réagit aux aveux du député LFI

  Adrien Quatennens violent avec sa femme : Jean-Luc Mélenchon réagit aux aveux du député LFI Jean-Luc Mélenchon s'est emparé de son compte Twitter pour réagir au communiqué d'Adrien Quatennens, qui reconnaît avoir frappé sa femme Céline, dimanche 18 septembre 2022. Le message du leader de La France insoumise n'est pas du goût de tout le monde ...La France insoumise est dans la tourmente. Après la main courante déposée par son épouse Céline avec qui il est en instance de divorce, Adrien Quatennens a reconnu avoir été violent, et a annoncé sa "mise en retrait de sa fonction de coordinateur" au sein du mouvement politique, dimanche 18 septembre 2022. "Depuis cette annonce de séparation, nous avons eu des disputes.

L’annonce fait suite à un article du Canard Enchainé qui, quelques jours plus tôt, avait révélé qu’une main courante pour des faits de violences conjugales avait été déposée contre l’insoumis par Céline Quatennens, son épouse depuis 2014, avec qui il est en instance divorce.

Dans son communiqué, l’élu du Nord reconnaît notamment avoir donné une gifle à son épouse. Une faute qu’il dit avoir « profondément regretté » mais qui jette une ombre sur un parcours public jusque-là sans accroc, ou presque.

Le « cursus honorum » de la gauche de la gauche

Politique: visé par une «main courante», Adrien Quatennens se met en retrait de ses fonctions à LFI

  Politique: visé par une «main courante», Adrien Quatennens se met en retrait de ses fonctions à LFI Le numéro deux de La France insoumise (LFI) Adrien Quatennens a annoncé, dimanche 18 septembre, qu'il se mettait « en retrait de sa fonction de coordinateur » du mouvement, après la révélation dans le Canard Enchaîné du dépôt d'une « main courante » par son épouse. Dans un communiqué sur Twitter, le député du Nord évoque « des disputes » depuis l'annonce par sa femme de sa volonté de divorcer, reconnaissant aussi lui avoir « donné une gifle », « dans un contexte d'extrême tension et d'agressivité mutuelle ». « J'ai profondément regretté ce geste » qui « ne s'est jamais reproduit », précise le député.M.

Ces dernières années, Adrien Quatennens a en effet suivi une trajectoire linéaire, orientée vers les sommets. Une trajectoire au cours de laquelle il aura coché toutes les cases du cursus honorum de la gauche de la gauche.

Comme le rapporte Le Monde, ce cursus militant débute en 2006, quand il tente de bloquer son collège privé de la banlieue huppée lilloise, pour protester contre le CPE, ce précaire contrat première embauche voulu par le gouvernement de Dominique de Villepin.

Lycéen, Adrien Quatennens, fils d’un électricien devenu cadre chez EDF et d’une mère employée chez un opticien, s’oriente vers un bac économique et social, qu’il tentera de faire fructifier à l’université, en s’inscrivant en licence d’économie. Las, il abandonnera bientôt les bancs de la fac pour suivre un BTS en alternance, qui le voit devenir conseiller clientèle chez… EDF.

Militant chez Attac

Mais pour Adrien Quatennens, l’essentiel est ailleurs. Et en l’occurrence, il se trouve dans la sphère militante.

Car depuis quelques années, il milite en effet au sein du mouvement altermondialiste Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne), ainsi que dans d’autres associations lilloises, rappelle L’ Obs.

Du NPA à Jean-Luc Mélenchon

De militant, son engagement devient vite politique. « À un moment, quand on commence à avoir les idées à peu près claires, on a envie d’avoir une action concrète et que nos idées puissent gouverner », déclarera-t-il, plus tard au micro d’Europe 1.

En 2009, rappelle Le Monde, il fraye donc dans les réunions du NPA, qu’il désertera quelques années plus tard, au profit du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon. « Quand Mélenchon a quitté le Parti socialiste, j’ai vu qu’il y avait là une vocation majoritaire et après la campagne (de 2012) je l’ai rejoint », précisera-t-il, toujours à Europe 1.

Député dans le sillage de Jean-Luc Mélenchon

Là débute son parcours électoral. En 2014, rapporte L’Humanité, il est candidat aux municipales à Lille, sur la liste Front de Gauche, organisation dont il sera l’un des cadres locaux, puis nationaux.

Affaire Quatennens : Jean-Luc Mélenchon s'explique sur son tweet polémique dans Quelle époque ! (VIDEO)

  Affaire Quatennens : Jean-Luc Mélenchon s'explique sur son tweet polémique dans Quelle époque ! (VIDEO) Pour la grande première de Quelle époque !, Léa Salamé a reçu Jean-Luc Mélenchon. Face à la journaliste, le chef de file LFI a réaffirmé son soutien à son ami, le député Adrien Quatennens, qui a reconnu dans un communiqué avoir giflé sa femme. Plus tôt ce mois-ci, Le Canard enchaîné avait révélé que l’épouse d’Adrien Quatennens a déposé une main courante contre ce dernier pour des faits supposés de violences conjugales. Après ces révélations, le député LFI a reconnu dans un communiqué avoir notamment giflé son épouse par le passé.

Et en 2017, après avoir été l’un des organisateurs de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, il devient député, à 27 ans.

Offensif contre les ordonnances travail

Au Palais Bourbon, Adrien Quatennens se fait très vite remarquer, par les autres députés mais aussi par le grand public. À cause de sa chevelure rousse, mais aussi du fait de ses prises de position concernant les ordonnances sur le Code du Travail que souhaitent faire passer Emmanuel Macron.

Au cours d’une séance de juillet 2017, il lance ainsi aux députés LREM, dont la plupart entament, comme lui, leur premier mandat : « Désirez-vous vraiment que l’Histoire retienne que votre marche fut d’abord, et avant tout, un piétinement général d’un siècle de lutte sociale ? ». « Soyez à la hauteur ! N’hésitez pas à vous insoumettre », conclut-il.

Coordinateur de La France Insoumise depuis 2019

La suite de son mandat le verra devenir l’un des cadres de la France insoumise, au Palais Bourbon, où il siège dans la commission des Affaires sociales, mais aussi, et peut-être surtout, ailleurs. Sur les plateaux télés, notamment.

Un poids politique et médiatique grandissant qui contribueront à le propulser coordinateur de la France insoumise, en 2019, alors que le mouvement est déstabilisé par des rivalités internes.

Une nomination qui, rappelle Le Monde, n’est pas sans lui attirer des critiques, d’aucuns à LFI ou ailleurs, lui reprochant son côté doctrinaire. Car si certains louent sa cordialité dans les discussions politiques, d’autres sont plus circonspect. « Quatennens me fait peur, il est trop idéologue. Son discours est implacable, il n’y a aucune marge pour la discussion », assure ainsi un écologiste, dans les colonnes du quotidien du soir.

L’un des potentiels successeurs de Jean-Luc Mélenchon

Avant sa mise en retrait, Adrien Quatennens était considéré comme l’un des principaux candidats à la succession de Jean-Luc Mélenchon, l’emblématique leader des Insoumis. Même s’il est toujours soutenu par ce dernier, qui lui a exprimé sa confiance et son affection, les agissements dont il a reconnu être l’auteur vis-à-vis de son épouse risquent bien de compromettre l’avenir politique du député du Nord.

“Foire d’empoigne sur le barbecue” : Rachida Dati tire à boulets rouges sur la France insoumise .
Ce dimanche 11 septembre, Rachida Dati s’est exprimée dans les colonnes du Journal du dimanche. L’ex-garde des Sceaux a évoqué la présidence des Républicains avant de s’en prendre violemment aux députés de La France insoumise. Connue pour son franc-parler légendaire, Rachida Dati n’a pas hésité à donner son avis sur ses adversaires de la France Insoumise, ce dimanche 11 septembre.

Voir aussi