France: Nasser al-Khelaïfi, le Qatar et les clés USB: l’homme qui en savait trop

TotalEnngies investit 1,5 milliard de dollars dans le projet d'expansion du gaz du Qatar

 TotalEnngies investit 1,5 milliard de dollars dans le projet d'expansion du gaz du Qatar France TotalEngies a signé un nouvel accord d'investissement dans l'expansion de la production de gaz naturel du Qatar alors que l'Europe se précipite pour trouver de nouvelles sources d'énergie pour remplacer les fournitures russes.

Nasser al-Khelaïfi en 2017. © Nicolas Messyasz Nasser al-Khelaïfi en 2017.

Il était 19h24 et le message était clair et laconique : «Ils veulent la clé ce soir.» Son auteur est l’un des grands avocats de Paris, Olivier Pardo, conseil entre autres d’Eric Zemmour, et la clé en question est une clé USB comportant des documents explosifs pouvant embarrasser l’une des organisations les plus puissantes de France, sinon du monde. L’incroyable enquête que nous publions aujourd’hui raconte l’histoire de Tayeb B., l’homme qui en savait trop. Né il y a quarante-et-un ans à Gennevilliers, cet entrepreneur franco-algérien gravite auprès de membres du grand parti de droite, Les Républicains, et se fait présenter à Nasser al-Khelaïfi, patron tout-puissant du club du Paris Saint-Germain et ami personnel de l’émir du Qatar. Les propositions alléchantes qui lui seront faites par le pouvoir qatari vont le mener à Doha, avec femme et enfants.

Équipe de France : le nouveau gros tacle d'Amnesty à la FFF

  Équipe de France : le nouveau gros tacle d'Amnesty à la FFF La passe d'armes continue entre la FFF et Amnesty International. © Icon Sport Didier Deschamps, le patron des Bleus La passe d'armes continue entre la Plus la Coupe du Monde approche et plus la gronde prend de l'ampleur. Après avoir vivement critiqué la Fédération Française de Football pour son inaction vis à vis du Mondial au Qatar et notamment les milliers de morts sur les chantiers, la FFF avait communiqué en dénonçant une campagne de stigmatisation de la part d'Amnesty International.

Mais soudain, tout bascule. Interpellé près de son domicile qatari par des agents qui se présentent comme membres des forces de sécurité, il raconte comment il a été martyrisé pendant des jours et incarcéré pendant des mois. Une seule explication lui est donnée : «sur ordre de l’émir». Il pense, lui, que la vraie raison sont les clés USB et les documents contenant les secrets de Nasser al-Khelaïfi. Que contiennent-ils, ces documents ? Potentiellement des preuves d’actions corruptives dans l’attribution controversée du Mondial 2022, des faits de travail dissimulé, des témoignages ayant trait à la vie privée du président du PSG dans la capitale française. Olivier Pardo les a remises en mains propres au cabinet de Francis Szpiner et de Renaud Semerdjian, avocats français du patron du PSG. Pouvaient-ils ignorer les conditions dans lesquelles ces clés USB avaient été obtenues ? A deux mois de la Coupe du monde de football, Libération dévoile aujourd’hui une affaire que seule la justice française pourrait démêler.

PSG. Le lobbyiste mis en examen dénonce le « soutien implicite » de la France au Qatar .
Les avocats d’un lobbyiste franco-algérien, mis en examen jeudi à Paris dans un dossier de fuites confidentielles qui aurait pu bénéficier au PSG, ont dénoncé vendredi « le soutien implicite des autorités françaises aux actes de torture et de détention arbitraire » que lui ont été infligés au Qatar. Les avocats d’un lobbyiste franco-algérien, mis en examen jeudi à Paris dans un dossier de fuites confidentielles qui aurait pu bénéficier au PSG, ont dénoncé vendredi « le soutien implicite des autorités françaises aux actes de torture et de détention arbitraire » que Le nom de Tayeb Benabderrahmane est apparu cette se

Voir aussi