Actualités à la une

France: Déconfinement dans les Yvelines : Victor, versaillais expatrié en Chine, exhorte à porter des masques

EN DIRECT - Coronavirus : les détails du plan de déconfinement bientôt dévoilés

  EN DIRECT - Coronavirus : les détails du plan de déconfinement bientôt dévoilés Édouard Philippe doit présenter cet après-midi à 15 heures son plan de déconfinement, alors que le coronavirus a fait 23.293 morts en France. Dans le même temps, une étude de l'AP-HP pointe l'efficacité du tocilizumab pour les patients dans un état grave. Suivez l'évolution de la situation en direct. Alors qu'Édouard Philippe doit présenter son plan de déconfinement à 15 heures à l'Assemblée nationale, le coronavirus a tué au moins 23.293 morts en France depuis début mars. Dans le même temps, les premiers résultats d'une étude sur un traitement à base de tocilizumab pour les patients dans un état grave sont prometteurs.

Victor Postel, ici avec sa femme Xué Xué, a vécu deux mois et demi en confinement et il vient juste d’en sortir. © DR Victor Postel, ici avec sa femme Xué Xué, a vécu deux mois et demi en confinement et il vient juste d’en sortir.

Il en est à son cinquième envoi depuis un mois. Victor Postel a déjà, même s'il n'a pas fait un décompte précis, expédié au moins 300 masques à ses proches, famille et amis. Originaire de Versailles, et ayant grandi à La Celle-Saint-Cloud, cet étudiant de 30 ans, expatrié depuis cinq ans à Chengdu (sud-ouest de la Chine), achève sa thèse en Physique. Ce spécialiste de la fatigue des matériaux dans les secteurs aéronautiques et ferroviaires est marié à Xué Xué, une jeune Chinoise.

Totalement intégré dans ce gigantesque pays, il est installé dans la capitale du Sichuan. Bien entendu, Victor conserve des liens forts avec l'Hexagone malgré les 8500 kilomètres de distance et 6 heures de décalage horaire. « Dès le début de l'épidémie en France, j'ai voulu apporter mon soutien. Je connais bien mon père. Il a la bougeotte et tout le temps envie de sortir donc j'ai commencé mes colis pour lui et pour ma mère, fin mars », explique-t-il. Ensuite, cela s'est poursuivi avec les frères, anciens professeurs puis les amis. Et ses envois ont essaimé bien au-delà de Versailles et de ses alentours.

Coronavirus : Pour réussir le déconfinement, le gouvernement gagne du temps

  Coronavirus : Pour réussir le déconfinement, le gouvernement gagne du temps Le Premier ministre a présenté ce mardi à l'Assemblée le plan gouvernemental de déconfinement, qui fixe un nouveau calendrier avant et après le 11 mai © David Niviere/AP/SIPA Edouard Philippe à l'Assemblée le 28 avril 2020. EPIDEMIE - Le Premier ministre a présenté ce mardi à l'Assemblée le plan gouvernemental de déconfinement, qui fixe un nouveau calen Un discours, et une nouvelle date.

« C'est comme une norme »

Quelques mails de remerciement lui sont d'ailleurs parvenus de personnes totalement inconnues de lui. « J'ai été touché par cette attention mais, pour moi, il est naturel de faire des dons de matériel utile à tous », précise encore Victor.

Tout a commencé au début de l'année. Victor et son épouse partent en vacances en Thaïlande, fin janvier lors des congés du Nouvel An Chinois. Avant de décoller, la situation est calme mais tout le monde est déjà invité à adopter le masque. Au retour, ce n'est déjà plus pareil. Contrôle à l'aéroport de la température puis, c'est le confinement. Strict.

Depuis fin mars, c'est à peu près le retour à la normale dans sa ville. « Ici, il n'y a toujours pas d'école mais il fait beau avec le printemps. Les enfants sortent, jouent au skate ou pêchent dans les étangs. Toutefois, tout le monde porte un masque. C'est comme une norme. À la mi-avril, dans une ville comme Chengdu (NDLR : 14 millions d'habitants), il n'y a, à ma connaissance, qu'un seul cas de coronavirus connu. Donc ça marche », recense Victor.

Hauts-de-Seine : où et quand récupérer les masques dans votre ville

  Hauts-de-Seine : où et quand récupérer les masques dans votre ville Hauts-de-Seine : où et quand récupérer les masques dans votre villeQui a le droit à un masque ? Sont-ils envoyés par la poste ou faut-il aller les chercher soi-même ? Auquel cas, où et quand aller les récupérer ? Nous essayons de répondre à toutes ces questions dans cet article que nous mettrons régulièrement à jour.

Alors à quelques jours du début du déconfinement ici, il n'a « qu'une seule chose à dire aux Français : portez des masques ! » « Il ne faut pas avoir honte ou penser qu'on passe pour quelqu'un de malade en se couvrant le visage », insiste-t-il.

« Les Chinois ont peut-être plus le sens du collectif »

Victor rappelle qu'en Chine, « se protéger est naturel » car selon lui, les gens y ont « peut-être plus le sens du collectif. » « En ce moment, tout le monde retourne travailler et le mieux, c'est vraiment de se détourner des éventuels postillons », remarque celui qui raconte une vie « bien réglée » autour de « vraies mesures de sécurité sanitaire. »

Ainsi, la température de chacun est prise quand on rentre et sort d'un immeuble par les gardiens. Pareil dans les supérettes de quartier même si cela se calme un peu. « En tout cas, pas dans les plus grands centres commerciaux où la vigilance est encore extrême », précise l'expatrié.

Où se procurer un masque gratuit en Ile-de-France ?

  Où se procurer un masque gratuit en Ile-de-France ? Où se procurer un masque gratuit en Ile-de-France ?Qui peut y prétendre ? Comment et quand récupérer ces masques ? Combien seront donnés par habitant ? Quel genre de modèle, jetable ou réutilisable ? Pour vous aider à vous y retrouver, nous compilons ici les conditions de distribution de chaque département.

La Chine a aussi mis au point des applications pour les téléphones. Elles prennent la forme d'un QR code qui réagit en vertu des couleurs : vert signifie qu'on est en Chine depuis au moins 14 jours et qu'il n'est pas nécessaire d'être dépisté, rouge veut dire que quelqu'un dans notre entourage a été contaminé et que vos mouvements sont limités avec dépistage à la clé.

Le virus serait-il vraiment parti de Chine? « J'ai des amis français à Wuhan. Je peux dire une chose. Ils n'ont jamais vu de chauve-souris au marché et n'en ont évidemment pas mangé. Pareil pour les pangolins. Ma femme chinoise dit la même chose. Alors on parle d'un laboratoire d'où serait sorti le virus. Je ne sais vraiment pas », conclut-il.

En tout cas, pour les masques, il se veut pédagogique. « Je suis optimiste. Ici, on en sort un peu et ce sera pareil en France au bout d'un moment. L'hiver prochain, il faudra voir en période de gastro et de grippes si les gens mettent des masques, dans les transports parisiens par exemple. Cela peut devenir complètement naturel. »

Nos informations sur le coronavirus

Déconfinement : ce que le gouvernement doit trancher avant le 11 mai

  Déconfinement : ce que le gouvernement doit trancher avant le 11 mai Emmanuel Macron et le gouvernement se sont donné jusqu'à jeudi pour rendre plusieurs arbitrages avant d'actionner la première phase du déconfinement. Trois points devraient être tranchés : le maintien (ou pas) de la date du 11 mai, la carte définitive des départements verts ou rouges et les détails du plan de déconfinement. Source d'anxiété pour certains, de soulagement pour d'autres, le lundi 11 mai est attendu avec appréhension. Cette journée devrait marquer le lancement de la première phase du déconfinement. Un relâchement progressif des contraintes édictées pour freiner la pandémie de Covid-19, plus ou moins rapide selon les territoires.

  • Une crise mondiale: nos derniers articles publiés
  • En chiffres: notre tableau de bord pour suivre l’épidémie
  • La vie confinée: conseils, témoignages et règles à respecter
  • Coronavirus, l’essentiel à savoir: chaque jour à la mi-journée, notre newsletter pour faire le point
  • En questions: les réponses de la rédaction à vos interrogations
  • Hommage: ces soignants morts sur le front
  • Economie: les conséquences pour les entreprises et les salariés
  • Podcast: à Paris, les humains sont confinés, les oiseaux chantent à tue-tête

Qui les produit? Qui les porte? Où finissent-ils? Le cycle de vie des masques .
Si le masque est un automatisme dans une grande partie de l'Asie orientale, en Europe, il était rare jusqu'alors de sortir masqué, particulièrement en France. Qu'il soit de type chirurgical, de type FFP2 ou en tissu, le masque est désormais l'objet de toutes les convoitises, depuis l'apparition de la crise sanitaire. En voici le cycle de vie complet.De Beyrouth à Johannesbourg en passant par Bruxelles ou Hong Kong, quelques réponses.

Voir aussi