Actualités à la une

France: Coronavirus : Les professionnels de la culture ont manifesté à Paris

Johnny Hallyday, 3 ans déjà : les fans réunis à la Madeleine pour une messe anniversaire

  Johnny Hallyday, 3 ans déjà : les fans réunis à la Madeleine pour une messe anniversaire Ils étaient moins nombreux cette année, à cause de la pandémie de coronavirus Comme chaque 9 décembre depuis maintenant trois ans, les fans de Johnny se retrouvent à l'église de la Madeleine, à Paris, pour une messe anniversaire en musique. 1/20 DIAPOSITIVES © BestImage, Jack Tribeca Exclusif - Messe pour le 3ème anniversaire de la disparition de Johnny Hallyday à La Madeleine - Paris le 09/12/2020 - © Jack Tribeca / Bestimage 2/20 DIAPOSITIVES © BestImage, Jack Tribeca Exclusif - Messe pour le 3ème anniversaire de la disparition de Johnny Hallyday à La Madeleine - Paris l

Des centaines de personnes travaillant dans le domaine de la culture se sont rassemblées mardi midi à Paris pour demander la réouverture, notamment, des théâtres et cinémas

Coronavirus : Des milliers de personnes ont manifesté contre la fermeture des établissements culturels © 20 Minutes Coronavirus : Des milliers de personnes ont manifesté contre la fermeture des établissements culturels MOBILISATION - Des centaines de personnes travaillant dans le domaine de la culture se sont rassemblées mardi midi à Paris pour demander la réouverture, notamment, des théâtres et cinémas

« Ouvrez les théâtres », « Ouvrez les cinémas », « Déconfinons la culture ! » Tels étaient les slogans scandés mardi midi par les professionnels de la culture mobilisés contre la décision de prolonger la fermeture des lieux culturels pour cause de Covid-19. A l’appel de la CGT-spectacle, des centaines manifestants se sont rassemblées place de la Bastille à Paris pour dénoncer le « mépris » du gouvernement à leur égard.

Manif pour la culture à Paris : «On est tous unis face aux décisions absurdes du gouvernement»

  Manif pour la culture à Paris : «On est tous unis face aux décisions absurdes du gouvernement» A l'appel de la CGT spectacle, des rassemblements avaient lieu dans plusieurs villes françaises mardi, et notamment à Paris, sur une place de la Bastille noire de monde, où professionnels, étudiants et sympathisants ont fait part de leur colère face à l'«injustice époustouflante» que subit le secteur culturel. Premier jour de (semi)-déconfinement : la culture est aux abois. Les musées, cinémas et salles de spectacle resteront fermés au moins jusqu’au 7 janvier alors qu’il sera possible de se mouvoir, et dès ce mardi sans attestation, dans des galeries marchandes surpeuplées ou des trains bondés pour les fêtes de fin d’année.

« On veut qu’on nous dise quand on va pouvoir rouvrir car on ne rouvre pas un théâtre d’un claquement de doigt. Il y a un mépris affiché pour le public. On lui a dit de changer d’heure, on lui a dit de changer de jour. On a été très patient maintenant il faut que tout ça s’arrête », a déclaré sur place à l’AFP l’humoriste Christophe Alévêque.

« De la clarté » exigée

« J’ai joué devant un public entièrement masqué. Tous les gens portent le masque. Qu’est ce qu’on peut faire de plus ? », a-t-il ajouté, demandant « de la clarté ».

D'autres rassemblements se sont tenus en France ce mardi.

Théâtres, salles de spectacles, cinémas, musées resteront fermés au moins jusqu’au 7 janvier. Le milieu mène aussi le combat devant les tribunaux : syndicats et artistes ont annoncé saisir le Conseil d’Etat, via un « référé liberté », une procédure d’urgence, comme ont pu le faire ces dernières semaines les professionnels de la restauration, ou bien le secteur du ski.

Pendant le Covid, les châteaux de la Loire se visitent… dans Fortnite .
Épaulée par une agence de communication, la région Centre-Val de Loire a mis en place une opération de promotion de son patrimoine dans "Fortnite", le jeu vidéo aux 250 millions de joueurs. Cinq châteaux de la Loire ont été modélisés au pixel près, avec des défis pour les "gamers", dans le but de les intéresser à l'histoire de ces sites exceptionnels. C’est à n’en pas douter LE loisir de l'année 2020 : les jeux vidéo n'ont jamais été aussi populaires que lors des mois de confinement. Le plus connu d’entre eux, Fortnite, déjà fort de plus de 250 millions de joueurs dans le monde, a évidemment bénéficié de cet enthousiasme globale.

Voir aussi