Monde: Ryanair et des aéroports attaquent en justice le gouvernement britannique

Ryanair : attention à la surfacturation de vos billets d’avion

  Ryanair : attention à la surfacturation de vos billets d’avion La compagnie low cost surfacture certains billets selon la carte bancaire que vous utilisez au moment du paiement. C’est une pratique qui est légalement interdite. Mais comme nous le révèlent nos confrères d’Air Journal, Ryanair prend soin de changer le tarif, pourtant annoncé préalablement à ses clients, au moment du paiement lorsqu’ils réservent un billet d’avion. Ainsi, capture d’écran à l’appui, Air Journal a fait la simulation avec plusieurs cartes de crédit sur une destination, en l’occurrence Marseille-Corfou. Sur un aller-retour pris pour le 4 août par exemple, le billet s’élève à 189,99 euros.

ryanair,justice,gouvernement © Fournis par Le Point ryanair,justice,gouvernement

Les voyages internationaux sont perturbés depuis plus d'un an et demi, en raison de la crise sanitaire. Dans ce contexte, la compagnie aérienne irlandaise Ryanair et plusieurs aéroports britanniques vont lancer jeudi 17 juin une action en justice contre le gouvernement britannique, pour obtenir davantage de transparence dans les mesures sanitaires. La plainte sera déposée dans la matinée, a indiqué à l'Agence France-Presse le groupe MAG (Manchester Airports Group), qui gère notamment l'aéroport de Manchester et de Stansted à Londres.

MAG précise qu'outre Ryanair, d'autres compagnies aériennes devraient soutenir la procédure et être citées dans les documents de justice. L'objectif est de forcer le gouvernement britannique à expliquer comment il prend ses décisions pour établir les listes, « verte », « orange » et « rouge », qui correspondent à des degrés de risque sanitaire liés à la pandémie de Covid-19 et qui régissent les déplacements internationaux depuis le Royaume-Uni. Le secteur aérien n'a eu de cesse ces dernières semaines de fustiger des incohérences ou des revirements des pouvoirs publics, assurant que les voyages vers les destinations ensoleillées d'Europe étaient sûrs, compte tenu des progrès dans la vaccination et de la diminution du nombre de cas.

Ryanair, British Airways pourrait être poursuivi pour refuser les remboursements lors de la location antitrust de Lockdown

 Ryanair, British Airways pourrait être poursuivi pour refuser les remboursements lors de la location antitrust de Lockdown de la Grande-Bretagne, que Ryanair et British Airways ont enfreint la loi en refusant de rembourser les clients pour les vols qu'ils ne pouvaient pas légalement prendre pendant la coronavirus. © Alex Kraus / Bloomberg / Getty Images Voyageurs portant des masques de protection contre le visage à la Ryanair Holdings Arrivées d'automate de l'aéroport de Francfort à Frankfurt, Allemagne, le mardi 8 juin 2021.

À LIRE AUSSIQuestions autour du vol Ryanair détourné en Biélorussie

Quarantaine et dépistages payants


Vidéo: La lutte contre le terrorisme «fait partie de nos priorités», assure Jean-Yves Le Drian (Le Figaro)

Depuis le retrait du Portugal, aucun grand pays européen touristique ne figure sur la liste « verte », qui permet de revenir au Royaume-Uni sans quarantaine. L'Espagne, l'Italie, la France et la Grèce, et donc le Portugal, se trouvent sur la liste « orange », obligeant les voyageurs en provenance de ces pays à passer jusqu'à dix jours en quarantaine et à subir deux dépistages payants.

La liste « rouge » impose, elle, une quarantaine à l'hôtel aux frais du voyageur. La plainte ciblera directement les ministres de la Santé et des Transports et s'en prendra à la manière « opaque » dont les décisions sont prises, ce qui selon le secteur rend difficile pour les vacanciers de réserver leurs séjours et pour les compagnies et aéroports de préparer la reprise.

Ryanair Pilot n'avait pas "autre choix" dans la diversion de la Biélorussie

 Ryanair Pilot n'avait pas Le pilote d'un vol qui a été détourné vers la Biélorussie, permettant à l'arrestation d'un journaliste de l'opposition, avait été averti qu'une bombe détonerait si elle poursuivait la Lituanie, selon le patron de Ryanair. . © EPA Les manifestants ont appelé la libération de la Sofia Sapega Michael O'leary, a déclaré que le pilote a tenté de demander conseil à la compagnie aérienne, mais a donné de fausses excuses par des fonctionnaires que Ryanair ne répondait pas au téléphone.

« Un désastre complet », selon Ryanair

« Les récents développements suggèrent que le gouvernement ne veut pas rouvrir les voyages internationaux en plaçant les pays à faible risque dans la liste verte », souligne Charlie Cornish, directeur général de MAG. « La plupart des pays semblent coincés dans la liste orange sans raison évidente » malgré des contaminations plus faibles qu'au Royaume-Uni, selon lui.

Pour Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, « le système britannique régissant le trafic est un désastre complet depuis le début ». « Nous appelons le Premier ministre Boris Johnson à expliquer les fondements scientifiques derrière ce système (?) et à établir un modèle transparent à partir des données et qui puisse rétablir la confiance avant la période cruciale des mois d'été », déclare-t-il. De son côté, le gouvernement a indiqué jeudi qu'il allait « examiner le rôle des vaccinations » pour les passagers arrivant au Royaume-Uni. Les décisions sur les déplacements internationaux « sont réévaluées de manière constante, et se fondent sur un ensemble de facteurs sanitaires », selon une porte-parole.

À LIRE AUSSIVoyage en avion : l'idée d'un « passeport Covid » prend son envol

Aéroports de Paris : nouvel appel à la grève du 18 au 20 juin .
La CGT et la CFE-CGC d’Aéroports de Paris (ADP) ont déposé un préavis de grève pour le week-end du 18 au 20 juin pour protester contre le plan d’adaptation des contrats de travail (PACT) qui doit entraîner des baisses de salaire afin de faire face à la crise du Covid-19. La CGT et la CFE-CGC d’Aéroports de Paris (ADP) ont déposé un préavis de grève pour le week-end du 18 au 20 juin pour protester contre le plan d’adaptation des contrats de travail (PACT) qui doit entraîner des baisses de salaire afin de fair « Commencer des actions dès à présent »Une grève est déjà prévue à l’appel de tous les syndicats du 1er au 5 jui

Voir aussi