Actualités à la une

Monde: A Chypre, la détresse de migrants syriens séparés de leurs enfants

Fox News 'Peter Doocy suggère des tests de grossesse pour les femmes migrantes à la frontière

 Fox News 'Peter Doocy suggère des tests de grossesse pour les femmes migrantes à la frontière Fox News Maison Blanche Correspondant PETER DOOCY Curieusement Demandé à la Chambre blanche Secrétaire de la presse Jen Psaki jeudi pourquoi la Biden Administration n'effectue pas de tests de grossesse sur les migrants haïtiens à l'US- Frontière du Mexique.

Chypre a demandé l'aide de ses partenaires de l'Union européenne face à l'afflux de migrants venus de Syrie, se déclarant en «état d'urgence» à cause de la surpopulation dans ses centres de rétention, a indiqué le 21 mai le ministre chypriote de l'Intérieur. Selon le ministre Nicos Nouris, l'île méditerranéenne a reçu au cours de la semaine écoulée «une vague quotidienne d'arrivées de migrants » en provenance du port syrien de Tartous. Les côtes syriennes sont à 160 kilomètres de Chypre .

Chaque jour, des dizaines de migrants syriens , afghans, asiatiques, africains passent la « ligne verte » séparant la République de Chypre des territoires du nord occupés par la Turquie. Arrivent-ils de leur plein gré ou sont-ils poussés par le régime de Recep Tayyip Erdogan ? Reportage de Ian Hamel, de retour de Nicosie. Le camp de réfugiés de Pournara, à Kokkinotrimithia, constitué de préfabriqués et de tentes des Nations Unies, entouré de barbelés et de détritus, a été planté au milieu de nulle part.

Le Syrien Issa Chamma le 22 septembre 2021 dans le camp pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre © Christina ASSI Le Syrien Issa Chamma le 22 septembre 2021 dans le camp pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre

"Je suis dévastée, ma famille aussi". Kawthar, une jeune Syrienne, berce son nourrisson dans un camp pour migrants à Chypre, où elle a été emmenée par les autorités après avoir été séparée en pleine mer de son mari et ses jeunes enfants.

Avec des dizaines d'autres migrants syriens, Kawthar Raslan a quitté Beyrouth le 22 août sur une embarcation pour rallier clandestinement l'île méditerranéenne, située à quelque 160 kilomètres de là.

Cette femme de 25 ans qui voyage avec son mari et ses deux enfants, âgés d'un et trois ans, est alors sur le point d'accoucher. A une dizaine de kilomètres des côtes chypriotes, l'embarcation est encerclée par des garde-côtes, venus renvoyer le bateau vers le Liban.

Mexico exhorte les Haïtiens à la frontière américaine à l'US-Mexique d'abandonner et de diriger le sud

 Mexico exhorte les Haïtiens à la frontière américaine à l'US-Mexique d'abandonner et de diriger le sud de Daina Beth Solomon © Reuters / Daniel Becerril Migrants à la recherche de refuge dans les États-Unis, la rivière Rio Grande, à Ciudad Acuna Ciudad Acuna, Mexique (Reuters ) - Les responsables mexicains exhortent les Haïtiens à la frontière du Texas qui tentent d'atteindre les États-Unis pour abandonner et retourner à la frontière du Mexique avec le Guatemala pour demander l'asile, même si le mécontentement pousse sur le traitement réalisé aux migrants assiégés.

Si la clameur de protestation qui est montée aux Etats-Unis et a traversé l’Atlantique, en s’amplifiant au fil des jours, face au scandale d’une politique migratoire indigne du pays qui se targue d’être le parangon de la démocratie, a éveillé quelque chose chez son sinistre artisan, Donald Trump, ce n’est pas l’once d’humanité qui sommeille. En lui… Ne nous y trompons pas. La soudaine volte-face du despote au cœur sec, sombre fossoyeur de la paix au Proche-Orient, concernant l’insoutenable séparation de plus de 2 300 enfants migrants de leurs parents

Ces migrants -parmi lesquels 20 enfants , dont 14 mineurs non accompagnés, et trois femmes- ont ensuite été transférés vers un centre d'accueil près de la capitale Nicosie, selon la police. Ils ont déclaré aux autorités être partis de la ville de Mersin, sur la côte sud-est de la Turquie, une route déjà Les ressortissants syriens représentent depuis 2016 plus de 26% de l'afflux migratoire à Chypre . Selon des données gouvernementales, près de 7000 migrants sont arrivés à Chypre et y ont demandé l'asile entre janvier et juin 2019. Le nombre de demandes d'asile en attente d'examen est passé à près de

Sur une vidéo filmée à bord et visionnée par l'AFP, on entend des passagers crier "Aidez-nous!".

Voyant l'état de Kawthar, les garde-côtes l'emmènent avec eux mais laissent le reste de la famille dans l'embarcation, contrainte de repartir vers le Liban, où plus d'un million de Syriens ayant fui la guerre ont trouvé refuge.

La Syrienne Kawthar Raslan avec son bébé le 22 septembre 2021 dans le centre pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre © Christina ASSI La Syrienne Kawthar Raslan avec son bébé le 22 septembre 2021 dans le centre pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre

Le Liban étant plongé dans une grave crise économique, des centaines de Syriens ont tenté depuis un an la traversée vers Chypre. Mais ce pays de l'Union européenne, avec le plus grand nombre de primo-demandeurs d'asile par habitant, a signé en 2020 un accord avec le Liban pour renvoyer tout clandestin essayant d'atteindre l'île par bateau.

Les migrants haïtiens ont quitté la frontière mexicano-américaine

  Les migrants haïtiens ont quitté la frontière mexicano-américaine Tous les migrants haïtiens qui se massaient de part et d’autre de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont quitté leurs campements de fortune, selon le gouvernement américain et des journalistes sur place. Ces derniers jours, les images montrant des garde-frontières les repousser, sans ménagement, avaient fait le tour des médias et choqué l’opinion à travers le monde. Les derniers migrants qui campaient depuis une semaine à Ciudad Acuña, à la frontière nord du Mexique, se sont retirés après avoir échoué à rentrer aux États-Unis, a observé l’AFP vendredi soir.

À Chypre , les autorités redoutent la propagation du Covid-19 par l’intermédiaire des migrants illégaux cherchant à gagner la partie sud de l’île, faisant partie de l’Union européenne. Chypre , entre menaces migratoires et sanitaires. Les migrants demandeurs d’asile infectés par le coronavirus pourraient Constantinos Ioannou a également déclaré que le gouvernement avait ordonné il y a deux mois que tous les migrants subissent un test de dépistage du Covid-19 avant d’entrer dans les centres d’accueil. Durant la seule semaine dernière, ce sont au moins huit migrants syriens qui ont traversé vers le

Un an après le pic de la crise des migrants vers l'Europe et l'instauration de quotas théoriques, la question de leur accueil en France reste complexe. L'Office de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) estime qu'ils sont 60 000 dans différents centres d'accueil, dont celui construit à Paris porte de la Chapelle. Santé : "la migration pour soins n'est pas un phénomène marginal", selon un rapport.

Le Syrien Hassan al-Ali et deux de ses enfants le 23 septembre 2021 dans le village d'Aïn El-Tefaha, près de Beyrouth, au Liban © Joseph EID Le Syrien Hassan al-Ali et deux de ses enfants le 23 septembre 2021 dans le village d'Aïn El-Tefaha, près de Beyrouth, au Liban

- "Ni au Liban, ni en Syrie" -

"J'ai failli mourir quand j'ai appris le renvoi de ma famille vers le Liban", raconte à l'AFP Kawthar, qui vit dans un préfabriqué dans le camp de Kofinou (sud).

"Les (garde-côtes) savaient que mon mari et mes enfants m'accompagnaient et ils les ont empêchés de me suivre", dit la jeune femme, qui accouché le lendemain de son arrivée à Chypre. Son bébé dort paisiblement à côté d'elle dans un berceau.

Originaire d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, Kawthar exhorte Chypre d'accepter sa demande de regroupement familial, affirmant ne pouvoir "vivre ni au Liban ni en Syrie".

Selon la loi chypriote, seuls les migrants ayant le statut de réfugié ont droit au regroupement familial. Mais, sur les quelque 7.700 demandeurs d'asile syriens arrivés sur l'île depuis 2018, moins de 2% ont obtenu ce statut, indique l'Agence de l'ONU pour les réfugiés (UNHCR).

Les migrants haïtiens ont du mal à commencer une nouvelle vie au Mexique

 Les migrants haïtiens ont du mal à commencer une nouvelle vie au Mexique Les migrants haïtiens se sont détournés à la frontière américaine qui luttent pour s'adapter à la vie au Mexique, où la criminalité, l'absence d'emplois et les difficultés qui obtiennent des documents sèglent leur moral.

Les Syriens de confession musulmane perçoivent les mosquées arabophones d'Allemagne comme bien plus conservatrices que celles auxquelles ils étaient habitués dans leur propre pays : c'est le constat que tire l'agence Reuters d'une enquête de deux mois, menée auprès d'une douzaine de migrants fréquentant des lieux de cultes musulmans dans trois grandes villes allemandes. Or, la communauté musulmane de leur pays d'accueil se trouve essentiellement composée de Turcs ou d'Allemands d'origine turque.

La Syrienne Kawthar Raslan avec son nouveau-né le 22 septembre 2021 dans le centre pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre © Christina ASSI La Syrienne Kawthar Raslan avec son nouveau-né le 22 septembre 2021 dans le centre pour migrants de Kofinou, dans le sud de Chypre

"Les enfants sont traumatisés, ils répètent sans fin :+Maman+", confie le mari de Kawthar, Hassan al-Ali, rencontré par l'AFP à Aïn El-Tefaha, un village près de Beyrouth, où il loue une chambre.

Et de se rappeler la tragique journée du 22 août, quand le bateau est resté immobilisé "des heures" lors de l'intervention des garde-côtes. "Il y avait un soleil de plomb, les enfants avaient très soif (...) Ma fille ne bougeait plus, je pensais qu'elle allait mourir", dit-il, la voix brisée par l'émotion.

Issa Chamma, un autre Syrien dans l'embarcation, se trouve aussi à Kofinou. Comme Kawthar, il a été séparé de sa famille après avoir perdu connaissance sur le bateau.

Originaire d'Alep, ce migrant de 37 ans qui souffre de problèmes pulmonaires affirme à l'AFP que sa femme et ses trois enfants, âgés de deux à onze ans, ont "passé deux jours en prison à leur retour à Beyrouth".

- "Des vies en danger" -

Selon l'UNHCR, le refoulement des migrants en mer est contraire aux lois internationales. "Cette pratique doit cesser parce qu'elle met des vies en danger", souligne Emilia Strovolidou, porte-parole de l'UNHCR à Chypre, appelant les autorités à réunir les familles de Kawthar et de Issa.

Libye 4000 au milieu majeur répression

 Libye 4000 au milieu majeur répression atteint roundup migrants LE CAIRE (AP) - Une importante vague de répression en Libye occidentale ont donné lieu à la détention de 4.000 migrants, dont des centaines de femmes et d'enfants, ont indiqué des responsables samedi. © fourni par Associated Press Les migrants prient sur le pont du Geo de Barents, un navire de sauvetage opéré par MSF (Médecins sans frontières) large de la Libye, dans la voie centrale de la Méditerranée, le mercredi 22 septembre 2021.

EuroMed Droits, un réseau de 65 organisations méditerranéennes de défense des droits humains, lancera d'ailleurs lundi une campagne pour sensibiliser sur cette affaire, appelant l'UE à "enquêter sur les violations commises par les forces frontalières chypriotes".

Le 21 septembre, lors d'une audience au Parlement chypriote, plusieurs députés ont critiqué la politique migratoire de leur pays: "Le gouvernement doit appliquer les lois internationales et réunir Kawthar avec sa famille maintenant", a dit à l'AFP la députée Alexandra Attalides, du Parti vert.

Le ministre de l'Intérieur, Nicos Nouris, qui n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP, avait argué récemment que son pays était "en droit de refuser l'arrivée illégale de migrants".

En visite fin août à Nicosie, la Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a toutefois affirmé que cette opération de refoulement "pos(ait) question".

En attendant, Kawthar dit "penser constamment" à ses deux autres enfants: "Je ne fais que pleurer (...) Rien ne peut compenser leur absence".

rm/vl/bfi/nzg

Afflux de migrants dans la Manche : les tensions entre la France et le Royaume-Uni en cinq actes .
Plus de 1 400 migrants secourus : c’est le bilan de ces trois derniers jours dans la Manche. Alors que les embarcations qui tentent de rejoindre les côtes britanniques se font plus nombreuses, la question migratoire cristallise les tensions entre la France et le Royaume-Uni. On vous résume la polémique en cinq actes. Les tensions entre la France et le Royaume-Uni sur la question migratoire ne datent pas d’hier. Ce week-end, le sujet est revenu sur le devant de la scène diplomatique entre les deux États voisins. Plus de 1 000 migrants ont été secourus par les autorités britanniques lors de leur traversée de la Manche en trois jours.

Voir aussi