Actualités à la une

Monde: Israël. Rejet de l’appel dans l’affaire de l’enfant enlevé en Italie

Ces images montrent ne montrent pas une manifestation en Italie en 2021 mais un festival à Zurich en 2018

  Ces images montrent ne montrent pas une manifestation en Italie en 2021 mais un festival à Zurich en 2018 Des photos présentant une immense foule sur un pont montreraient des "manifestations monstres" contre les restrictions sanitaires mises en place pour faire face au Covid-19 en "Italie", selon des publications virales sur les réseaux sociaux. C'est faux : ces photos ont été prises en 2018, et montrent la "Street Parade" de Zurich, un festival de musique électronique. "Pendant ce temps l'Italie connaît des manifestations monstres, les ports sont bloqués par les routiers et dockers", affirme un Tweet partageant une photo montrant une foule compacte sur un pont, publié le 13 octobre 2021 et depuis partagé plus de 700 fois.

Début septembre, l’enfant a été emmené en Israël par son grand-père maternel, Shmulik Peleg, à bord d’un jet privé lors d’un droit de visite. © Philippe RENAULT / OUEST-FRANCE Début septembre, l’enfant a été emmené en Israël par son grand-père maternel, Shmulik Peleg, à bord d’un jet privé lors d’un droit de visite.

Début septembre, l’enfant a été emmené en Israël par son grand-père maternel à bord d’un jet privé lors d’un droit de visite. Son petit-fils est le seul survivant d’un accident de téléphérique en Italie ayant causé la mort de ses parents et de son petit frère. Il a été confié par la justice italienne à sa tante paternelle.

La justice israélienne a de nouveau ordonné le retour en Italie du petit Eitan et rejeté l’appel de son grand-père, visé par un mandat d’arrêt international pour l’enlèvement de son petit-fils, seul survivant d’un accident en Italie ayant causé la mort de ses parents.

Covid-19 : pourquoi la vaccination des enfants pose des enjeux éthiques inédits

  Covid-19 : pourquoi la vaccination des enfants pose des enjeux éthiques inédits Alors que les Etats-Unis viennent d'ouvrir la vaccination contre le Covid-19 aux enfants de 5 à 11 ans, le débat est encore vif en France et en Europe. Le point sur la réflexion en cours avec Emmanuel Hirsch, professeur d'éthique médicale à l'Université Paris-Saclay.Aux États-Unis, la vaccination des enfants contre le Covid-19 vient d'être décidée. Les autorités d'évaluation scientifique ont estimé cette stratégie justifiée et acceptable au regard du désavantage possible d'une non-vaccination.

« Avec toute la compassion pour la douleur des grands-parents du mineur, nous ne pouvons que rejeter cet appel […] Nous ordonnons le retour du mineur en Italie dans les 15 jours », ont affirmé jeudi les juges du tribunal de district de Tel-Aviv, dans un verdict rendu public vendredi.

Au cœur d’une dispute familiale

Âgé de six ans, Eitan est au cœur d’une dispute familiale concernant sa garde après la mort de ses parents et de son petit frère dans la chute d’un téléphérique ayant fait au total 14 morts en mai en Italie, où ils résidaient.

Grièvement blessé, le garçon avait été confié par la justice italienne à sa tante paternelle – qui réside dans la province de Pavie dans le nord de l’Italie – tandis que la famille de sa mère, résidant en Israël, avait un droit de visite.

Biden Ditches Stance Pro-Israël de Trump sur le "Droit de retour"

 Biden Ditches Stance Pro-Israël de Trump sur le Le Biden Administration Abstainé d'une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies affirmant le droit des réfugiés palestiniens de retourner à Israël , une décision que Israël affirme Détruisez l'identité du pays comme la patrie nationale ethnique pour le peuple juif. L'Administration Trump avait voté contre la résolution et un groupe de orthodoxe juif Rabbis a condamné l'administration de Biden pour inverser cette position.

Mais début septembre, l’enfant a été emmené en Israël par son grand-père maternel, Shmulik Peleg, à bord d’un jet privé lors d’un droit de visite à l’issue duquel il était censé ramener l’enfant chez sa tante. La justice italienne a alors ouvert une enquête pour enlèvement.

Mandat d’arrêt international

Le 25 octobre, un tribunal israélien avait ordonné le retour de l’enfant en Italie, une décision à laquelle M. Peleg avait fait appel.

Après le rejet de son appel, M. Peleg peut encore se tourner en dernier recours vers la Cour suprême.

Le parquet de Pavie a par ailleurs lancé un mandat d’arrêt international pour enlèvement contre M. Peleg, selon un communiqué du parquet transmis mercredi à l’AFP. Un second mandat d’arrêt international a également été lancé contre Gabriel Abutbul Alon, lui aussi Israélien et complice présumé de Shmulik Peleg.

Furor sur Miss Afrique du Sud apparaissant à Pageant en Israël .
Johannesburg (AP) - La controverse tourne autour du concours de beauté Miss Sud-Africa Africa, à mesure que le gouvernement a retiré son soutien à la manifestation en raison de ses plans de participation à la Miss Univers 2021 Concours qui doit être tenu en Israël en décembre. © Fourni par la presse canadienne L'actuel Missa Afrique du Sud, Lalela Mswane, semble être pris dans un endroit inconfortable à cause de la fureur.

Voir aussi