Actualités à la une

Monde: Les Philippines dénoncent des agissements chinois en mer de Chine du Sud

Bruxelles, nid de lobbyistes chinois en sommeil

  Bruxelles, nid de lobbyistes chinois en sommeil Pékin a ses entrées dans le centre de pouvoirs européen. Son influence s'étend à d'autres lieux stratégiques, comme à Bruges ou à Luxembourg. Quelques semaines avant un vote important au sujet des relations de l'Union européenne avec Taïwan, le président du Parlement européen, David Sassoli, recevait une lettre de l'ambassadeur de Chine auprès de l'UE, Zhang Ming: "Vous devriez faire jouer votre rôle [de président] afin que le Parlement puisse apprécier l'aspect sensible de ce texte aux yeux du peuple chinois.

PHILIPPINES-CHINE-MER-DE-CHINE-DU-SUD:Les Philippines dénoncent des agissements chinois en mer de Chine du Sud

LES PHILIPPINES DÉNONCENT DES AGISSEMENTS CHINOIS EN MER DE CHINE DU SUD © Reuters/Erik de Castro LES PHILIPPINES DÉNONCENT DES AGISSEMENTS CHINOIS EN MER DE CHINE DU SUD

MANILLE (Reuters) - Le gouvernement philippin a fermement condamné jeudi les agissements de trois navires des garde-côtes chinois ayant selon lui bloqué deux bateaux de ravitaillement philippins et utilisé des canons à eaux contre ceux-ci alors qu'il se dirigeaient vers un atoll occupé par les Philippines en mer de Chine méridionale.

Aucun blessé n'est à déplorer suite à l'incident survenu mardi, a fait savoir le chef de la diplomatie à Manille, mais les navires philippins ont été contraints de renoncer à leur mission, qui était de ravitailler en produits alimentaires le personnel militaire basé dans ces eaux.

Philippines condamne l'action de la Garde côtière chinoise dans la mer de Chine du Sud

 Philippines condamne l'action de la Garde côtière chinoise dans la mer de Chine du Sud Manila (Reuters) - Les Philippines ont condamné "dans les termes les plus forts" Les actions de trois navires de la Garde côtière chinoise qui bloquaient et ont utilisé des canons d'eau sur deux bateaux d'approvisionnement de Manila sur leur chemin vers Atoll occupé par Philippine dans la mer de Chine méridionale, son top diplomate a déclaré jeudi. © Reuters / Willy Kurniawan Fichier Photo: Secrétaire des affaires étrangères des Philippines Teodoro Locsin Jr.

"Les actions des garde-côtes chinois sont illégales", a dit dans un communiqué le secrétaire aux Affaires étrangères, Teodoro Locsin, prévenant que Pékin menaçait la "relation spéciale" entre les deux pays du fait de son manque de retenue.

Il a indiqué avoir exprimé "dans les termes les plus fermes" auprès de l'ambassadeur chinois à Manille l'"outrage et les protestations" des Philippines.

Pékin revendique la souveraineté sur la plupart des eaux de mer de Chine méridionale et considère comme son territoire l'atoll Thomas, occupé par les Philippines depuis 1999.

(Reportage Karen Lema; version française Jean Terzian)

La Chine se retourne dans la mer de Chine du Sud Après les États-Unis, les avertissements des Philippines .
Les navires chinois ont reculé d'un Atoll philippin -Ceuble dans la mer de la Chine du Sud après avoir imposé un quasi-blocus qui a provoqué de fortes avertissements de Manille et de Washington. © AFP via Getty Images / Jay Directo Une vue aérienne montre un navire de la marine philippine qui a été fondé depuis 1999 pour affirmer la souveraineté de la nation sur la deuxième seconde Thomas Shoal, un récif de la mer de Chine Remote China, également réclamé par la Chine, le 29 mars 2014. .

Voir aussi