Actualités à la une

Monde: Madagascar: verdict dans l’affaire du lanceur d’alerte du ministère de la Santé

US Teen Effacé dans la mort des protester déclare «non illégal»

 US Teen Effacé dans la mort des protester déclare «non illégal» Kyle Rittenhouse, l'adolescence américaine acquittée après avoir tiré mortellement deux hommes lors de manifestations et des émeutes contre la brutalité de la police dans le Wisconsin l'année dernière, a déclaré la légitime défense », a déclaré la légitime défense. Après avoir été effacé, comme le verdict s'est répercuté à travers l'Amérique.

Ravo Ramasomanana, ex-employé du ministère de la Santé aujourd'hui considéré comme un lanceur d'alerte, et son avocat maître Eric Rafidison, à l'issue d'une audience, devant le Palais de justice le 15 novembre 2021. © RFI/Sarah Tétaud Ravo Ramasomanana, ex-employé du ministère de la Santé aujourd'hui considéré comme un lanceur d'alerte, et son avocat maître Eric Rafidison, à l'issue d'une audience, devant le Palais de justice le 15 novembre 2021.

Le tribunal correctionnel d’Antananarivo a rendu son jugement, lundi 29 novembre, dans l’affaire de cet ex-agent du ministère de la Santé, poursuivi par l’État. Le fonctionnaire avait dénoncé, en avril 2021, des détournements de fonds et actes de corruption au sein de son ministère. Il vient d’être reconnu coupable de l’un des deux chefs d’inculpation retenus contre lui. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel.

Madagascar: les zones franches vont-elles disparaître en 2022?

  Madagascar: les zones franches vont-elles disparaître en 2022? Le projet de loi de finances 2022, qui devrait être étudié ce mardi 23 novembre à l’Assemblée nationale prévoit la suppression de plusieurs des avantages fiscaux et douaniers conféré par le régime de zone franche. Une recommandation émise par le FMI afin d’élargir l’assiette fiscale du pays. Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud Confection, call center, maroquinerie, bijoux, prothèses dentaires… A Madagascar, environ 250 entreprises bénéficient du régime de zone franche.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

Ravo Ramasomanana a été relaxé, au bénéfice du doute, pour la charge « troubles publics et incitation à la haine du gouvernement ». En revanche, il vient d’être condamné à verser une amende pour « injures et diffamations », tel que stipulé dans la loi sur la cybercriminalité. « Mon client a, entre autre dénoncé l’attribution illégale d’un marché de construction d’un centre de transplantation rénale par une entreprise qui n’avait même pas concouru à l’appel d’offre », explique Maître Eric Rafidison, l'avocat de l'accusé. « C’est cette dénonciation qui lui vaut actuellement cette peine d’1 million d’ariary ferme. »

« Il faut que l’État soutienne les lanceurs d’alerte »

L’avocat conteste la décision. Il a déjà annoncé vouloir faire appel et en explique les raisons. « Parallèlement à la procédure diligentée contre Ravo Ramasomanana, nous avons également porté plainte contre tous ceux qui pourraient être concernés par les illégalités, irrégularités que Mr Ravo dénonçait dans les réseaux sociaux : détournements de deniers publics, faux, usage de faux, infractions assimilées à la corruption. Cette plainte a été déposée au pôle anticorruption et a été transmise au Bianco (Bureau Indépendant Anti-corruption, NDLR). C’est le Bianco qui traite les investigations actuellement. Donc il est normal que nous fassions appel, parce que si nous ne le faisons pas, cette procédure au niveau du Bianco, va tomber. »

Les avocats de la défense dans le procès de l'arbery annoncent l'intention de faire appel

 Les avocats de la défense dans le procès de l'arbery annoncent l'intention de faire appel Le jury au procès de la prise de vue mortelle de Ahmaud Arbery a trouvé tous les trois défendeurs coupables de meurtre et de plusieurs autres accusations mercredi. Peu de temps après que le verdict a été lu, les avocats de la défense ont annoncé leur intention de faire appel. © Octavio Jones-Piscine / Getty Images Le jury de l'affaire Ahmaud Arbery devrait atteindre leur verdict mercredi après-midi.

Ravo Ramasomanana a été largement soutenu par les ONG de défense des droits de l’homme, et de lutte anti-corruption. Son avocat espère néanmoins que ce procès fera date et marquera les esprits. « Il faut que l’Etat se rende compte que dans son camp il y a des irrégularités graves. Il faut qu’il soutienne les lanceurs d’alerte et encourage les citoyens à oser dire la vérité, au lieu de les accabler et de couvrir en même temps les malfaiteurs ». À ce jour, sur l’Ile, aucune loi ne protège encore les lanceurs d’alerte.

►À lire aussi : Madagascar : Transparency International pointe la corruption dans le milieu de la santé

A Madagascar, l’assassinat d’un travailleur humanitaire révèle la tragique situation du sud .
La région, qui subit la pire sécheresse depuis quarante ans, compte 1,3 million de personnes ayant besoin d’assistance alimentaire. © Fournis par Le Monde Depuis mars 2021, Médecins sans frontières a mis en place une présence permanente dans le Sud de Madagascar afin de venir en aide aux populations en urgence. Ici, à Befeno, en septembre 2021.

Voir aussi