Actualités à la une

Monde: Birmanie: le verdict du procès d'Aung San Suu Kyi repoussé

États-Unis, 6 autres nations exhortent l'interdiction d'armes à Myanmar

 États-Unis, 6 autres nations exhortent l'interdiction d'armes à Myanmar Bangkok (AP) - Les États-Unis et six autres pays ont émis une déclaration commune Vendredi appelant à la communauté internationale à suspendre toutes les assistance aux militaires du Myanmar et à exprimer une grave préoccupation sur les rapports des violations des droits de l'homme par ses forces de sécurité.

Aung San suu Kyi lors d'une d'une audience de son procès devant le tribunal de junte au pouvoir en Birmanie. © Handout MYANMAR MINISTRY OF INFORMATION/AFP/File Aung San suu Kyi lors d'une d'une audience de son procès devant le tribunal de junte au pouvoir en Birmanie.

Un premier verdict, dans le procès intenté par la junte birmane contre Aung San Suu Kyi, a été reporté ce mardi 30 novembre au 6 décembre prochain, dernier rebondissement d'une longue série de procédures judiciaires visant la dirigeante déchue.

Assignée à résidence depuis le coup d’État du 1er février dernier, Aung San Suu Kyi est visée par une dizaine de procédures judiciaires. Importation illégale de talkies-walkies, sédition, corruption ou encore fraude électorale...

suu kyi de Myanmar à cause d'entendre le premier verdict dans la procès de Junta

 suu kyi de Myanmar à cause d'entendre le premier verdict dans la procès de Junta Evoustité Le dirigeant du Myanmar, Aung San Suu Kyi, devrait entendre le verdict de son procès d'incitation mardi, le premier dans un catalogue d'arrêts à remettre dans une cour de junte qui pourrait la saisir pendant des décennies.

Le verdict, repoussé à lundi prochain, concerne les volets de l’affaire où la prix Nobel de la paix est accusée d’incitation aux troubles publics et d’avoir potentiellement violé des restrictions sur le coronavirus.

De nombreux observateurs dénoncent un procès politique dans le but de neutraliser la gagnante des élections de 2015 et de 2020. Si elle est reconnue coupable, Aung San Suu Kyi risque de longues années de prison.

►À lire aussi : Birmanie: Aung San Suu Kyi, retour en résistance

Plusieurs membres de son parti la LND ont écopé ces dernières semaines de peines très sévères. Une ex-députée a été condamnée à 75 ans de prison pour corruption assortie de travaux forcés tandis qu'un proche collaborateur de Suu Kyi, âgé de 80 ans, a écopé de 20 ans de détention.

En attendant ce premier verdict, les généraux poursuivent une répression sanglante contre leurs opposants. Près 1 300 civils ont été tués depuis le putsch, plus de 7 000 sont toujours en détention.

Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à 4 ans de prison .
L’ancienne dirigeante et prix Nobel de la paix risque de finir ses jours en prison. © Hindustan Times/GettyImages Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à 4 ans de prison Quatre ans d’emprisonnement pour « incitation aux troubles publics » et « violation des règles sanitaires ». C’est la peine qui a été prononcée contre Aung San Suu Kyi, ex-cheffe d’État birmane, lundi 6 décembre.

Voir aussi