Monde: Funérailles d'Etat à Rome du président du Parlement européen

Conférence sur l'avenir de l'Europe : la parole aux citoyens

  Conférence sur l'avenir de l'Europe : la parole aux citoyens Kazakhstan: Blinken prévient qu'il sera "très difficile" d'obtenir le retrait des Russes

  Funérailles d'Etat à Rome du président du Parlement européen © Service de presse de la présidence italienne/AFP

De nombreux dirigeants européens et italiens ont assisté vendredi à Rome aux funérailles d'Etat organisées pour le président du Parlement européen David Sassoli, décédé en début de semaine.

Le président italien Sergio Mattarella et le chef du gouvernement Mario Draghi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel comptaient parmi ceux qui ont rendu hommage à l'ancien journaliste et député européen de longue date.

Une garde d'honneur a accompagné l'arrivée de son cercueil, couvert d'un drapeau de l'Union européenne, dans la basilique Sainte-Marie-des-Anges et des Martyrs.

Le président du Parlement européen hospitalisé, gravement malade

  Le président du Parlement européen hospitalisé, gravement malade Le président du Parlement européen hospitalisé, gravement malade © Reuters/FRANCOIS LENOIR LE PRÉSIDENT DU PARLEMENT EUROPÉEN HOSPITALISÉ, GRAVEMENT MALADE BRUXELLES (Reuters) - Le président du Parlement européen, l'Italien David Sassoli, a été hospitalisé en Italie en raison d'une "complication grave" en lien avec son système immunitaire, a annoncé lundi son cabinet. David Sassoli, homme politique de centre-gauche, a été soigné en septembre dans un hôpital français pour une pneumonie, a ajouté son cabinet.

Des milliers de personnes avaient fait la queue jeudi pour dire au revoir à la dépouille de David Sassoli au Capitole, à Rome.

Parmi les autres personnalités présentes aux funérailles figuraient le Premier ministre français Jean Castex, la France assurant la présidence tournante de l'UE, son homologue espagnol Pedro Sanchez, les présidents du Sénat et de la Chambre des députés italiens ainsi qu'un grand nombre de ministres.


Vidéo: Le Parlement européen rend hommage à son président David Sassoli (Dailymotion)

La cérémonie a été retransmise en direct par la télévision publique RAI, sous le titre "Ciao David".

"David Sassoli était un grand européen et un ami convaincu de la France. Je connaissais bien David Sassoli pour avoir échangé à de multiples reprises l'année dernière avec lui", a déclaré à l'AFPTV le Premier ministre français Jean Castex.

Le président du Parlement européen David Sassoli meurt Âge de 65

 Le président du Parlement européen David Sassoli meurt Âge de 65 Le président du Parlement européen David Sassoli est décédé en Italie, selon un tweet de son porte-parole au début de la mardi, heure locale. © Julien Warnand / AFP / Getty Images Le président du Parlement européen David Sassoli propose un discours lors d'une séance plénière au Parlement européen à Strasbourg, en France, le 15 décembre 2021. - Un sommet du Conseil européen se tiendra à Bruxelles sur Decenber 16, 2021 .

"Je salue cet homme, je salue son intelligence, sa grande finesse. J'ai été extrêmement choqué par la brutalité, la rapidité de son décès", a-t-il ajouté.

M. Sassoli est décédé aux premières heures de mardi dans un hôpital du Nord de l'Italie où il avait été admis le 26 décembre des suites d'une "grave complication due à un dysfonctionnement du système immunitaire".

Son mandat de deux ans et demi à la tête de l'organe législatif de l'UE devait prendre fin ce mois-ci.

Le président par intérim du Parlement européen est désormais son vice-président le plus haut placé, Roberta Metsola, une femme politique maltaise qui était déjà pressentie pour succéder à M. Sassoli.

Mme Von der Leyen avait qualifié le décès de David Sassoli de "triste jour pour l'Europe" et M. Draghi a salué en lui "un profond pro-européen (...), un symbole d'équilibre, d'humanité et de générosité".

14/01/2022 15:06:43 -          Rome (AFP) -          © 2022 AFP

« Une présidente anti-IVG au Parlement européen ne peut qu’alimenter l’europhobie », par Jean-Noël Tronc .
Européen passionné, l’ancien patron de la Sacem déplore, dans une tribune à « l’Obs », l’élection de la conservatrice Maltaise Roberta Metsola à la présidence du Parlement européen. Selon lui, ce choix, qui n’a guère suscité de réaction, témoigne du désintérêt des citoyens européens pour l’Union.Madame Metsola est une personnalité estimable. C’est une européenne convaincue, formée au Collège d’Europe, à Bruges. C’est aussi une femme courageuse qui s’est engagée dans son pays contre la corruption et avait appelé, fin 2019, à la démission du Premier ministre maltais après l’assassinat d’une journaliste qui enquêtait sur la corruption à Malte.

Voir aussi